Je m'enfoutiste


J'ai souvent cette crainte de cette image que les gens peuvent percevoir de ma personne. Et pourtant, ce n'est vraiment pas le cas... Ou bien, c'est d'une manière purement non intentionnelle.

Une des très rares choses intelligentes que ma mère m'a souvent dite : "Ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas que l'on te fasse" (inutile de préciser qu'elle ne mettait pas cette phrase en pratique, hein). Ca allait un peu de paire avec "Occupe-toi de ton cul". Et c'est ce que je fais. Peut-être un peu de trop.

Je ne m'occupe pas du cul des gens tout comme je ne veux pas que l'on s'occupe du mien. Je ne suis absolument pas curieuse. Enfin si, je le suis. Mais de la vie, de la nature, des passionnés, de la beauté etc... Une belle et riche curiosité.

Mais là où je suis très j'm'en foutiste, ce sont des gens. Vous n'imaginez pas à quel point je me fous royalement de la vie des personnes que je ne fréquente pas, que je ne connais pas, que je n'apprécie pas et réciproquement. J'ai très vite compris que ça ne m'apport(er)ait rien.

Je suis tout le contraire. Ca me gonfle ces discussions. Alors je suis souvent silencieuse. Je ne suis pas du genre à écouter les conversations en caisse, n'y à passer devant les pompes funèbres pour savoir qui est mort ou préférer squatter les salles d'attente des médecins sans RDV. Je me fous de ce que fait le voisin, de savoir qui est parti en vacances et où, qui est garé devant chez telle personne, qui fait quoi comme travaux, que comportent les sacs poubelles etc...

Ce n'est pas de l’égoïsme ni du j'm'en foutisme pur. Je ne vois toujours pas l'intérêt de m'apitoyer ou rire sur le sort de quelqu'un que je ne fréquente pas et/ou n'apprécie pas. Mais du coup, j'ai l'impression de m'intéresser à personne. Or, ce n'est pas le cas mais comme je ne fréquente personne, forcément...

C'est comme lorsque je ne dis pas bonjour aux gens dans la rue ou en voiture. Je ne fais tellement pas attention que je mets des vents à des gens que je croise mais que je ne vois pas, ne reconnais pas. Je ne suis pas du style à guetter qui est dans la rue, qui est en voiture. Je regarde là où je mets les pieds (vive les crottes de chien et les centimes) alors du coup, je donne cette image de quelqu'un de froid, d'hautain alors que pas du tout... Je n'invente pas. Pour preuve, une connaissance a cessé de me saluer à force de ne pas avoir de réponse à ses bonjours de la main lorsque je le croisais (lui en voiture, moi à pied et inversement). J'ai réussi une fois à le voir et lui dire que je n'avais rien contre lui mais le mal était déjà fait...

Je ne suis pas j'm'enfoutiste malgré les apparences. Je suis simplement curieuse uniquement pour de bonnes et belles raisons.

Dernière ligne droite


On approche doucement de la fin de l’année 2017. Je suis impatiente d’entamer la nouvelle avec l’espoir que 2018 m’apporte du changement. Je parle au niveau de la santé. Presque onze mois que je me trimbale cette affaire et ce n’est pas terminé (il faut dire aussi que je ne vous ai pas tout raconté non plus). Troisième rendez-vous chez mon ostéo ce matin. Pas d'amélioration ni de complication. J'y vais avec une légère indifférence... Ces soucis de santé qui ont des conséquences quelque peu négatives sur mon corps : 0% de muscle et 10kg en plus. Je garde tout de même le moral tout en souhaitant que les choses cessent dans ce sens bientôt. C’est la santé qui décidera...

J’ai enfin acquis un second objectif animalier (la nana n’en branle pas une et elle se paye un objectif ?! T’as qu’à me suivre sur Instagram). Le fait est que Fred et moi avons enfin chacun notre propre objectif et ça change tout  ! Gifi des idées de génie.

Et qui dit achat sur Priceminister dit points convertibles en euros à dépenser dans un laps de temps. J'ai tellement fouillé sur le site que je commence à le connaitre par coeur. Je me suis finalement décidée à prendre la Kobo H2O. J'avoue ne pas être totalement emballée par cet achat. Je n'ai jamais eu de liseuse dans les mains, j'aime le livre papier, son odeur, sa texture, le fait de pouvoir le revendre sur Momox (ou autre). Mais l'écran éclairé me serait fortement utile la nuit et puis, second point non négligeable : je n'ai pas de bibliothèque et avec les livres trouvés sur les brocantes, je n'ai vraiment plus de place pour les ranger. Mais là où j'espère ne pas regretter mon achat, c'est dans les bonnes occasions que je ne trouve qu'en brocante... A voir ce que valent les ebooks pas chers (je suis preneuse de liens (et combines)). Et je devrai également ralentir mon rythme de lecture...

Pendant que certains fleurissaient les tombes bah nous, on a passé la journée au Parc de Sainte Croix à 40 minutes de chez nous. Le seul parc (à ne pas confondre avec un zoo) où l’on repart avec la forte impression que les animaux sont heureux. Mais qui dit chacun son matériel photo dit deux fois plus de photos à travailler. Car ça, ce n’est vraiment pas le trip de Fred (et mon PC n’est pas coopératif non plus). Une chose de sûre : l'an prochain, on prend le pass annuel !

Les fauves, ça peut aller. Iago redevient hargneux comme à la période de la venue de Chips. Quant à lui, il est allé chez la véto trois vendredi d'affilés : corriza (malgré qu’il soit vacciné) et arrachage de griffe et d'une partie du coussinet. On ne s’ennuie pas avec eux ! En tout cas, adieu été et bonjour présence dans la chambre ! Chacun de son côté, bien entendu...

Qui dit novembre dit nourrissage des pioupiou. Je ne me lasserai jamais de leur manège incessant devant ma fenêtre (faut dire que je fais tout pour). J'espère que cette année, ils seront présents puisque l'an dernier, il n'y avait personne ! A l'heure où je vous écris, ils ne cessent de dévaliser les 4kg de graines que je leur ai donné hier. Et il va falloir assumer le rythme jusqu'à la mi-mars ^^"

J'ai revendu mon iPhone 6 Plus. Il était constamment en charge et dès que je le débranchais, le pourcentage dégringolait à vue d'oeil, sans rien faire avec. Je suis passée par un acheteur professionnel qui me l'a repris plus que je ne l'espérais. Il s'agit de Rebuy. Ils rachètent de la téléphonie, du son, de la photo. Mais ils en vendent également. C'est ainsi que j'ai pu me procurer le 7 Plus en rose pour pas grand chose finalement. Hormis d'avoir retrouvé une batterie neuve, je n'ai pas l'impression d'avoir changé de téléphone. Il n'y a pas de grosses différences entre ces deux versions... En tout cas, si à l'avenir je devais m'acheter un objectif photo, je passerai par eux. Les prix sont intéressants et je suis plus rassurée par un produit reconditionné par un professionnel que de passer par de l'occasion via un particulier.

Que puis-je donc vous raconter d'autres ? Merci pour votre fidélité et vos commentaires parsemés sur le blog. Je n'ai pas hésité longtemps à renouveler mon nom de domaine (en même temps, pour moins de 10€/an, je ne prends pas de risque). Comprendre par là que je m'accroche, grâce à vous...

Marquée


Vous êtes la bête noire de beaucoup de femmes et pourtant, je vous ai accueilli avec une totale indifférence. Au début, je ne suis pas préoccupée de votre apparition. J'avais d'autres chats à fouetter on va dire... Puis, au fil du temps, des années, je me suis habituée à vous. Vous faites partie de mon corps, de vos marques sur ma peau, de vos reflets suivant la lumière.

C'est ainsi que je commence cet article pour vous parler non pas de mes bourrelets (ouais, ça change) mais des vergetures. J'en ai beaucoup. Des blanches, des violacées. Aux bras, à la poitrine, au ventre, à la taille, aux cuisses. Et ça ne me complexe absolument pas ! (ouf)

Elles sont apparues peu après mes 12 ans, lorsque j'ai pris beaucoup de poids assez rapidement. Et depuis, elles ne m'ont plus jamais quitté. Elles n'ont jamais été un quelconque problème chez moi. Oui, j'ai des traits violacés, oui ça se voit bien mais ça m'indiffère totalement. Oui, il existe des crèmes et des solutions pour les atténuer voire retirer mais c'est une apparence corporelle qui me va très bien ainsi. Bon, je ne les aurais pas, ça serait chouette aussi hein...

[04] 30 choses sur moi


01. J'adore les carottes crues mais pas cuites
02. Je ne trouve pas les chats persans jolis
03. Je n'ai jamais su tenir un journal intime
04. J'adorerais avoir une coupe de cheveux garçonne
05. J'ai rompu avec un ex, le jour de notre rencontre, un an après
06. J'ai fait un bâptème en hélicoptère que j'ai adoré
07. J'ai le vertige
08. Je n'ai jamais goûté les huitres
09. Je fus infographiste autodidacte
10. J'ai déjà volé des bonbons dans une boulangerie, enfant
11. J'ai un sommeil difficile
12. J'ai très longtemps dormi avec une peluche
13. Je suis une grande fan de Dirty Dancing
14. La télé-réalité ne m'a jamais fait rire ni passionnée
15. Je mets en moyenne deux heures pour m'endormir
16. Je n'ai pas aimé ma journée chez Mickey (trop d'attentes)
17. Je ne réponds plus de rien devant un tiramisu au spéculoos
18. Je me bats chaque année avec un écureuil, à savoir lequel des deux va ramasser le plus de noisettes (mais il est bien trop rapide)
19. Je gronde mon estomac lorsqu'il gargouille
20. Je déteste les betteraves crues
21. J'emmène toujours du Tanganil avec moi en cas de crise
22. J'aime l'odeur de cuisson des champignons
23. Je suis très frileuse des mains au point que ça m'handicape
24. J'adore faire la vaisselle mais pas l'essuyer
25. La critique m'affecte très facilement
26. Je n'aime pas la cuisine pimentée
27. Je fais le ménage tous les lundi et vendredi
28. Ma peau marque lorsque je suis stressée
29. Je trouve Kate Beckinsale magnifique
30. Je donne des noms à tous les chats que je croise