Dormir est un luxe...

lundi 28 septembre 2009 Ingrid | Mémorables oublis 13 Comments

...qui ne m'est pas permis.
J'aimerai tant pouvoir dormir 6h d'affilées. Et ce n'est pourtant pas l'occasion qui manque. Je suis sans emploi. Je peux me coucher à pas d'heure pour me lever à pas d'heure. Mais non, impossible. Il ne se passe pas une nuit, depuis des années, sans que je me réveille une dizaine de fois. Ce n'est pas faute de me coucher vers 22h, prendre des cachets pour faciliter l'endormissement. Mais aucun effet. On me dit de faire du sport le soir pour bien me fatiguer. Alors j'ai fais de grandes marches rapides où j'étais essoufflée, où les courbatures arrivaient. Aucun changement. Lire et me faire des infusions non plus. Un boulot réglerait le problème ? Non. Dans le passé, lorsque je travaillais, j'avais toujours ce souci... Je me retourne 150 fois dans mon lit, me met dans 150 positions pour espérer trouver le sommeil. Et ça prend 2/3 heures. Dormir. Je ne rêve que de ça depuis tellement longtemps. C'est trouver le sommeil qui est le plus dur. Et quand je dors enfin, je me réveille. Je ne sais pour quelle raison. Je ne fais pas de rêve particulier, le silence est présent dans la maison et le noir est total. Que j'aie du mal à m'endormir peut se comprendre, je suis angoissée donc je pense trop. Mais durant le sommeil, qu'est-ce qui peut bien me réveiller plusieurs fois dans les 8 heures qui viennent ?! Au matin, alors que mon réveil est programmé pour 8h, je me réveille une heure plus tôt. Je suis là encore, fatiguée. C'est comme si je m'étais couchée à 5h. J'ai même consulté il y a quelques années mais le passé ne concorde pas avec mes problèmes de sommeil. Je refuse de tomber dans le piège des somnifères. Pourtant, je sais que ça m'aiderait grandement à résoudre mon problème. Je suis épuisée moralement et physiquement. De la bonne et de la mauvaise fatigue. Je veux juste me reposer. Ni plus, ni moins. Et aux dernières nouvelles, le sommeil est donné à tout le monde, sans exception. Mais je le cherche encore et toujours...

13 commentaires :

  1. J'aimerais tellement pouvoir te donner des conseils ou t'aider, mon sommeil est bon mais entre les saisons (comme ce que je vis maintenant que l'on passe de l'été à l'automne)il est assez excécrable, je n'ai hélas pas de recette magique mais je te souhaite vraiment bon courage. Bien sûr cela peut paraître bateau mais as-tu penser à consulter un spécialiste du sommeil si cela n'a déjà été fait (pas un simple généraliste) ?

    PS : moi aussi j'aurai bien voulu te rencontrer quand tu vivais à Liège, peut être que cela arrivera un jour ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Je te déconseille les somniferes, anxiolitiques ou calmants dont tu deviendras dépendante. Le sport avant de se coucher n'est pas bon non plus. Comme tu le dis, c'est souvent parce qu'on pense trop qu'on ne peut pas s'endormir. Les problemes d'endormissement et de sommeil sont differents pour chacun et il n'y a pas de remede miracle. Tu me rappelles le roman Insomnie de Stephen King... tu pourrais d'ailleurs lire au moins le 1er tome qui parle de l'insomnie, ses causes, ses conséquences. Pour tes réveils prématurés, c'est assez rageant, j'ai souvent ce probleme, c'est sans doute l'horloge biologique qui est trop bien réglée. Je pense que tu te couches trop tôt et que tu n'es pas assez fatiguée quand tu vas te coucher ; si tu ne travailles pas, alors couche-toi après minuit. Les heures de sommeil avant minuit comptent double, donc si tu te couches à 22h avec des cachets et que tu te réveilles à 7h, tu auras dormi 11h, c'est énorme! Je peux même imaginer qu'en te réveillant à 3h, tu pourrais te lever et faire une journée complete. Autre chose, évite les siestes, elles perturbent les cycles de sommeil, pratique du sport mais pas trop, trop de sport sur-contracte les muscles et il est alors difficile de s'endormir. Il me semble que tu as fait ou que tu fais des régimes alimentaires, ils perturbent aussi le sommeil... pense simplement à quand tu manges beaucoup pendant les fetes et que tu pourrais alors faire une grosse sieste. Si tu manges moins, paradoxalement, il se peut que tu sois moins fatiguée. Et biensur, le stress, les soucis, les réflexions n'aident pas tout ca.

    Alors, qq conseils: veille et détend-toi! :) fais ce qu'il te plait et n'essaie pas d'avoir un régime de vie parfaite. J'espere que tu prends ca comme une aide, et pas des reproches :)

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi pendant un certain temps j'avais des problèmes pour dormir, mais j'ai fini par le retrouver, un simple truc, tout bête ( que j'ai mis pas mal de temps à trouver ^^ ).

    Si quand tu t'endors tout est calme, un magnifique silence et une nuit noir. Essaye le contraire, mettre la radio en fond sonores, à faible volume sans que cela soit trop fort pour t'empêcher de dormir et si tu ferme tes volets essaye en les laissant ouvert ou semi-fermé si ta fenêtre donne sur une lumière trop vive.

    Moi c'est ce que j'ai fais et maintenant je dors très bien^^. Et tu peux aussi, au bout d'un moment, descendre le volume et diminuer l'apport de lumineux dans ta chambre. Tu n'aime peut être pas quand c'est trop calme et du coup tu es réveiller par ce silence oppressant pour certaines personnes.

    Ce n'est qu'un avis non médical mais qui à fonctionné, dans mon cas du moins.

    RépondreSupprimer
  4. Arf ma pauvre :(
    Le sommeil est une chose très important ne serait ce que pour la santé , physique ou mentale d'ailleurs.
    :/ Ya pas mal de petites astuces mais j'suis pas sur que ça marche et tu as du essayer plein de choses déjà je pense xD

    Courage ! sinon demandes à qqun de te mettre un coup de massue sur la tête :)

    RépondreSupprimer
  5. Oow bichette ! je le suis aussi tu sais ! c'est vrai que pour le coup ces t shirt et débardeurs sont pas top ! mais j'espère pouvoir en vendre un jour des super bien taillés , mais il y aura des accessoires aussi.
    Perso j'trouve rarement des fringues il y en a toujours que pour les minces , je me venge sur les sacs à main et les chaussures mdr xD

    RépondreSupprimer
  6. Je ne pensais pas que mon problème susciterait autant de réactions ! Merci à vous.

    SAAB // La rencontre pourrait se faire dès que j'aurai l'occasion de poser un pied sur le sol liégeois. D'ailleurs, si je t'ai supprimé toi et les autres de Facebook, c'est uniquement parce que je voulais revenir à un groupe très restreint d'amis que je connais au-delà du réel donc rien de perso. Sinon, j'avais pas consulté un spécialiste du sommeil mais un psy car je pensais que mon problème de sommeil pouvait être dû à mes problèmes perso/familiaux. Ce qui n'est pas le cas apparemment...

    JOCKBATT // Je me couche à 22h/23h mais je ne m'endors pas avant minuit minimum. Et si je me couche à minuit, je ne m'endormirais pas avant 2h. Bref, je vis en décalage alors que je suis fatiguée mais aussitôt couchée, je pense... Quant au régime, ça n'a rien à voir. J'en faisais pas avant et mes problèmes étaient déjà là. Tout comme changer de chambre, de maison, avoir quelqu'un à mes côtés ou pas, c'est tout pareil... Et je n'y ai vu aucun reproche, merci à toi ;)

    BENOIT // J'aurai pu préciser aussi dans mon article que j'ai eu ma période de bruits nocturnes, de volets ouverts et de musique classique pour m'endormir. Ca ne m'a pas vraiment aidé... Et ça ne règle pas pour autant mes réveils en pleine nuit -_-

    BAT-GIRL // Pourquoi tu me réponds sur mon blog plutôt qu'à la suite de mon com' sur le tien ? :p Si je demande un coup de massue, t'inquiète, on va venir sonner à ma porte pour s'en donner à coeur joie XD

    RépondreSupprimer
  7. J'ai cru me lire en lisant ta note... Généralement quand j'ai un rendez-vous tôt, avant de me coucher je bois n'importe quel alcool cela m'aide.

    Bière, cidre, vin... Enfin, j'espère trouver une nouvelle solution quand j'aurais un boulot fixe ; car sinon je vais devenir alcoolique^^

    RépondreSupprimer
  8. Pour moi les anxiolytiques ont été le top ! Et depuis je n'en prends plus, c'était passager (après des années de retournements et de fatigue !)

    RépondreSupprimer
  9. Moi je sais que ce qui m'empêche de dormir c'est le fait de cogiter.Mais malheureusement je ne sais pas quoi te dire je n'ai pas ton problème, dès que mes yeux sont fermés je ne les rouvres que le lendemain matin,même en cas de gros cauchemars,alors je suis mal placée pour les conseils mais tu as toute ma compassion même si ça n'aide pas mdr

    RépondreSupprimer
  10. JEREMY // Y a pas d'alcool à la maison et je vais peut-être éviter cette technique d'endormissement sachant que je ne bois pas :p

    MELLE SAM // J'ai peur d'en devenir dépendante en fait. Comme ma vie n'est pas top, je pourrais tomber dans ce piège et je préfère donc dormir mal que de me sogner ainsi :/

    KLEO // La cogitation, c'est le mal -_-

    RépondreSupprimer
  11. Moi aussi j'ai pas mal eu des phases de ce genre..

    En fait je m'endormais super tard, dormais une ou deux heures et restais éveillée pendant 4h avant de me rendormir pendant deux heures et de devoir me lever..

    Je faisais des crises d'angoisse et tout et tout..

    Et puis un beau jour, c'est passé.

    Dernièrement, j'ai du prendre des somnifères parce que mes crises d'angoisse ont recommencé mais ça a pas duré plus de 2 ou 3 mois (ce qui est assez épuisant en soi..)

    Tu devrais aller voir un docteur du sommeil, je sais pas comment ça s'appelle..

    Bon courage en tout cas ;)

    RépondreSupprimer
  12. _ Je ne suis pas la seule insomniaque sur terre. Je me sens moins seule tout d'un coup. Je compatis réellement avec toi, avec ce problème de sommeil ; j'ai le même soucis. J'ai dix-huit ans, et déjà des troubles du sommeil. Je dois tenir ça de mon père qui veillait toute la nuit, même quand il travaillait. Je ne dors quasiment pas, ou seulement cinq-six heures par nuit, entrecoupées. Pendant un temps, je me suis dis que, peut-être, mon métabolisme n'avait pas besoin de beaucoup de sommeil, mais à vrai dire, si je ne dors pas la nuit, j'apprécie le sommeil en plein cours . . .

    RépondreSupprimer
  13. je compatis, je suis pareille... cette nuit, endormie à deux heures du mat, réveillée à 4 heures par le portable de mon copain qui vibre. Impossible de me rendormir, j'avais envie de le tuer. Lui dort très bien et n'arrive pas à comprendre la torture que donne les insomnies : colère, angoisse, irritabilité... je n'ai jamais pris de somnifères non plus, mais j'ai essayé le sport, l'homéopathie...
    J'ai un espoir : ma meilleure amie encore plus insomniaque que moi, sous somnifère depuis des années, dort maintenant comme un bébé, sans médocs, tous les soirs. ça coïncide avec le moment où elle a enfin trouver un boulot qui la passionne... peut-être peut-on espérer la même chose un jour ?

    RépondreSupprimer