Il y a des jours...

jeudi 10 septembre 2009 Ingrid | Mémorables oublis 7 Comments

... où je ne m'aime pas. C'est le cas aujourd'hui. Je me sens grosse, moche, inutile. J'ai envie de rien. Je me goinfre et le pire c'est que je n'ai même pas envie de rétablir les choses. Un an que je cherche à perdre un kilo. Je viens de prendre le double en 2 semaines. J'ai été pleine d'efforts pour rien. Je m'en tape des muscles. Moi, ce qui me saoule, c'est cette grosse masse graisseuse, gélatineuse, répugnante qui se loge sous mes seins. Ces derniers qui tombent suite à ma prise de poids et qui n'ont pas la même taille, histoire d'en rajouter une couche. Sans oublier ce dos qui me fait mal au moindre effort, à une mauvaise position durant mon sommeil... Puis je ne vous parle pas de cette gueule. 27 ans et toujours de l'acné. Pas faute de soigner ma peau mais toujours ces boutons que je cache tant bien que mal sous une couche de fond de teint. Bah oui, facile à dire que je suis jolie quand on triche et qu'on prend 150 clichés avant d'en trouver une à peu près potable à montrer. Je n'ai pas envie de m'aimer grâce à l'Oreal et Gemey ou Lumix. Je veux me trouver jolie dans ma glace, au naturel. Et ça ne sera jamais le cas. Les années passent, le sourire s'envole, les rides apparaissent, les cheveux vont devenir blancs. On dit souvent qu'on s'embellit avec l'âge. J'ai pas envie de m'aimer dans la seconde et dernière partie de ma vie. Et je veux m'aimer au-delà de ce que je suis à l'intérieur... Dans mon article précédent, je fais part de l'espoir que mes amis me fassent sourire comme ils le font si bien. Mais j'ai besoin de bien plus. Je veux de la tendresse. Qu'on me prenne dans ces bras, que je puisse me reposer sur une épaule, qu'on me sorte pour me changer les idées. Facebook, MSN et le téléphone me font chier. J'ai besoin de voir les gens que j'apprécie, les prendre eux aussi dans mes bras, les voir sourire de mes conneries, qu'on trinque autour d'un cocktail etc... Je ne veux pas rencontrer de nouvelles têtes. Je veux voir ceux qui partagent ma vie actuellement (virtuelle et réelle). Je ne veux pas un homme. Comment peut-on envisager une relation avec moi ? Il n'y a qu'à me regarder et m'écouter... Puis qu'on ne vienne pas me parler de boulot car je suis en pleine bataille administrative depuis des mois. Même là j'en ai marre. 7 ans que je n'ai pas eu de travail (déclaré en tout cas). Elle va être chouette la retraite ! Quand on voit des gens qui ne foutent absolument rien pour se trouver un boulot alors que moi, je demande pas mieux d'avoir un sens à ma vie, ça me dépasse. Et avec tout ça, je ne peux même pas me réfugier sous ma couette et pleurer. Je n'ai pas le droit d'être malheureuse, de flancher. Si c'est le cas, mon cher père saura très bien me faire rappeler que je suis sous son toit depuis des mois gratuitement et que je n'ai donc aucune raison de me plaindre. Ah puis j'oubliais : après le décès de Fripouille, y a 15 jours, Bout'chou se retrouve avec un traitement. Si aucune amélioration d'ici deux semaines, une biopsie sera faite pour confirmer un cancer. Et merde...

7 commentaires :

  1. hé bien! c'est pas ton jour on dirait! j'espère que ça s'arrangera vite....

    RépondreSupprimer
  2. Roacutane ! Roacutane !
    Et soit contente d'avoir une sécurité sociale qui te rembourse tout ce barda. Même si on te prescrit la pillule : pas obligé de la prendre, ça ne se verra pas dans les tests sanguins qu'il faudra faire anyway.

    RépondreSupprimer
  3. ANNICK // J'ai quelques personnes qui vont me remonter les bretelles ouais ><

    MARY // Il est bien là mon gros problème depuis un an : on m'a retiré de ma sécu à cause d'une raison que je ne citerai pas ici mais merci pour le conseil :p

    RépondreSupprimer
  4. A 29 ans j'ai toujours de l'acné également, pas de boulot malgré des études, je vis avec mon compagnon depuis 10 mais les hauts et les bas me pèsent énormément (je pense même à la rupture tant il commence à m'agacer et c'est vice-versa mais pour aller où ? C'est pire pour moi je ne peux mêe pas revenir chez mes parents, c'est direct la rue sir je prends la décision de le quitter), je comprends ta solitude, je n'ai même plus d'amis, je me cache derrière mon blog musical qui pallie à mon manque de vie active, de plus j'ai également perdu un chat malade qu' jai du me résigner à euthanasier car le chat perdait sa tête, je peux te dire que je compatis et suis de tout coeur derrière toi, je sais à quel point la vie peut être dure et que les solutions ne sont pas toujours à notre portée

    RépondreSupprimer
  5. J'avais cru comprendre que ce n'était pas tout rose non plus de ton côté et à quel point ton blog t'aidait à sortir de cette morosité. Et c'est d'ailleurs, entre autre, grâce à ton blog musical et à ceux des autres que je peux m'évader quelques temps... Dommage que l'on ne se soit pas connu le temps que je vivais à Liège ;)

    RépondreSupprimer
  6. Well, je suis navré pour ta sécu.
    Vraiment.
    Le traitement n'est pas donné mais j'ai appris récement que tu peux ( en théorie ) le demander par un généraliste ( ce qui est pas mal moins cher qu'un dermato ... du moins à Paris )

    Et le conseil va aussi pour Saab !!

    Moi je suis étrangère et pas dans une sympatoche position alors bon, je rêve que j'en prends ;)

    RépondreSupprimer
  7. Ce n'est pas du tout grave, ça s'arrange très lentement de toute façon ^^
    Et je sais ce que c'est que de vivre dans un autre pays, l'administration est très forte pour nous en faire baver -_-

    RépondreSupprimer