Little deviendra grande

mardi 15 septembre 2009 Ingrid | Mémorables oublis 1 Comments

C'est l'histoire d'un petit bout de femme pas plus haut que 3 pommes. Elle est née avec une guitare à la main et des mots plein la tête. Elle fait principalement des chansons pour les filles et de filles, sur les garçons. Ne vous attendez pas à ce qu'elle fasse des prouesses vocales. Sa petite voix murmure des textes écrits avec humour, poésie, sur des sujets dans lesquels on peut facilement s'y retrouver. Little, de son prénom Audrey, je l'ai découverte sur un forum d'une artiste où nous étions inscrites toutes les deux. Elle offrait parfois des maquettes de ses chansons. C'était il y a 8 ans. J'ai toujours sa première œuvre sur mon PC (petit regret qu'elle n'ait pas été retenue par la suite). Puis je l'ai retrouvé sur son Myspace. Elle proposait son EP. Je l'ai commandé, je l'ai reçu. Je l'ai écouté, je ne fut pas déçue... L'année dernière, elle voulait des violons. Ne vous méprenez pas, elle ne comptait pas abandonner sa guitare, mais seulement lancer le single qui faisait la promo de son tout premier album éponyme. Elle ne l'aura pas dit assez fort, assez longtemps. Sa demande n'aura pas retenu l'attention de beaucoup de monde... Peu importe. Ca ne l'a pas empêché, elle et sa guitare, de voyager à travers la France, se faisant la première partie de Cocoon. Oui, rien que ça ! Elle en veut cette petite. Et elle a bien raison. Elle le mérite ! Alors, elle continue à accorder sa guitare pour accompagner ses mots d'une jolie mélodie... Vous pouvez l'écouter sur son Myspace, la lire sur son Tumblr ou même copiner avec elle sur Facebook.
Et au revoir Johnny Castle (ou Patrick Swayze, c'est selon) :

1 commentaire :

  1. Merci pour ton passage et commentaire sur mon blog, j'ai mis ton url dans mes liens blogs car le tien est fichtrement good :D

    RépondreSupprimer