Les disputes, c'est le mal

jeudi 8 octobre 2009 Ingrid | Mémorables oublis 5 Comments

Je n'aime pas les disputes. Et c'est pareil pour tout le monde je pense. Enfin, je ne parle pas de ceux qui aiment créer des histoires et faire du mal aux gens. Non, je parle de ces disputes qui surviennent dans nos vies et qui ne nous laissent pas insensibles. Que ce soit dans la famille, dans le couple ou entre amis, je n'aime pas me disputer avec ceux que j'aime. Et peu importe qui a tort ou raison. Dans les deux cas, ça me fait mal... Hier soir, je me suis disputée avec un ami. On s'est bien accrochés. Ce fut notre première dispute. C'est parfois la plus douloureuse car justement, c'est la première. On prend conscience que même si on vit une belle histoire, elle n'est pas pour autant parfaite. Mais n'est-ce pas ces disputes qui permettent aux liens de se renforcer ? Ça ne marche pas à tous les coups, certes, mais en général, c'est le cas. On découvre l'autre sous un angle nouveau. Dans mon cas, je m'en suis voulue de l'avoir blessé tout comme je l'ai été par une de ses paroles. Nous avons conclu que nous ne fonctionnons pas pareil. Ça ne nous a pas empêché de continuer à nous parler. Cette dispute nous a permis d'en apprendre plus sur l'autre et surtout, nous savons comment réagir à l'avenir car des disputes, on en aura encore. J'espère seulement qu'on aura pas à vivre celle de trop. La bonne bouille qui adore chipoter avec une chieuse vraiment compliquée (mais adorable hein dis ?!). Et ce, depuis bientôt deux mois. Merci d'avoir cliqué sur mon commentaire qui t'a mené jusqu'à moi. Bisoucalinoux ?

5 commentaires :

  1. j'aime pas me disputer non plus, j'ai toujours peur que ça casse quelque chose dans la relation.

    RépondreSupprimer
  2. Je vais dire une truc banal mais, il faut savoir mesurer la portée de mots...

    RépondreSupprimer
  3. ANNICK // Oui moi aussi. Et en général, ça case quelque chose, rien ne sera plus comme avant mais tout dépend du niveau et dispute, du sujet qui a provoqué tout ça...

    JEREMY // Banal mais vrai. Ce n'est pas toujours évident de contenir ses pensées, surtout dans la colère.

    RépondreSupprimer
  4. _ 0h, moi les disputes je n'aime pas les fuir. Il m'arrive même de les provoquer afin de crever l'abcès. Je n'aime pas les choses en suspend. Si avec mon petit homme, il y a quelque chose qui me turlupine ou que j'ai envie de lui reprocher, je ne me retiens pas, quitte à ce que ça explose. Si je garde tout pour moi, j'ai l'impression de ne pas être sincère et de souffrir seule (( 0ui, suis un peu égoïste )). Et puis, si je garde tout pour moi, ça pètera bien un jour et ce jour-là ce sera peut-être la dispute de trop . . .

    RépondreSupprimer
  5. Mais c'est tout à fait ça ! Je suis la même. Je provoque moi aussi, parfois, les disputes plutôt que d'enfouir un problème qui, avec le temps, va grossir. Pour moi, être sincère, c'est tout se dire, que ce soit les bonnes comme les mauvaises choses. Je ne peux pas laisser trainer car comme tu dis si bien, on a l'impression de ne mentir à l'autre du coup.

    RépondreSupprimer