Tout ça pour des clop... inettes

lundi 26 octobre 2009 Ingrid | Mémorables oublis 13 Comments

On s'est connues au lycée. Une amie en commun nous a présenté l'une à l'autre. Ce n'est pas la première fois que je te voyais mais je ne t'avais jamais fréquentée jusqu'à ce jour. Tu es toujours au centre des polémiques. Certains t'adorent, d'autres ne se supportent pas. J'étais entre les deux. Je ne ressentais aucune affinité à ton égard. Puis un jour, j'ai voulu en apprendre d'avantage sur toi. J'étais la seule de mes amies du lycée à ne pas te fréquenter. Avec le temps, j'avoue que si je me suis intéressée à toi, c'était uniquement dans le but de ne pas me retrouver à l'écart du groupe. Alors j'ai pris contact avec toi. Puis j'ai compris. Toi et moi, c'est impossible. Pourtant, j'ai essayé. On m'a conseillée sur la manière de m'y prendre avec toi. Mais il faut se rendre à l'évidence. Jamais nous ne serons amies. Aujourd'hui encore, je te côtoie. On va dire que je tolère. Ce n'est pas toujours évident. Certains font en sorte que l'on ne se retrouve pas dans la même pièce. D'autres m'imposent ta présence. Tu bouffes mon oxygène. Disons les choses clairement : tu me dégoutes, saleté de clope.

13 commentaires :

  1. Je découvre ton blog ... J'adore !

    RépondreSupprimer
  2. je n'ai jamais fait sa connaissance et j'en suis bien contente!

    RépondreSupprimer
  3. _ Ah, j'aime bien quand on ne s'attends pas à la fin (( enfin si parce que là le titre nous évoque un peu l'histoire . . . )). En tout cas, moi non plus je n'ai jamais fait sa connaissance, et ne le souhaite pas. Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi l'effet de groupe pouvait pousser les gens à fumer ; je ne suis pas de ceux là =).

    RépondreSupprimer
  4. La clope a un fort pouvoir de sociabilisation. Regardez dans n'importe quelle fête, ceux qui copinent en 1er sont les fumeurs.
    Puis ça détend, puis avec un p'tit verre c'est bon et un café aussi...
    Audrey qui a arrêté de fumer depuis que son mec est présent 7/7j ^^

    RépondreSupprimer
  5. J'adore fumer. Avec un café, un thé bien chaud ou une vodka. Dehors de préférence. Cela me détend, me pose un peu. J'ai réussi à garder la clope comme amie occasionnelle, et c'est très bien comme ça :)

    RépondreSupprimer
  6. moi jfume pas sauf quand je suis bourree, jaime pas quon me fule a la gueule (et quand je suis bourree cest moi qui le fait).

    C'est de la merde et ca coute trop cher!

    RépondreSupprimer
  7. Je renchéris avec Julie, super !

    RépondreSupprimer
  8. Julie? ;) Julien ira tres bien, tout est bien encore là ;)

    RépondreSupprimer
  9. J'aime beaucoup ta facon d'écrire!

    RépondreSupprimer
  10. de toute façon, fumer tue. Beaucoup ont tendance à l'oublier, et c'est bien dommage.
    Pour ma part je n'ai jamais fumé, et même si parfois je me sens conne, toute seule à la terrasse d'un café parce que je n'ai pas de cigarette à la main (fumer donne du style), tant pis !!

    RépondreSupprimer
  11. AURORE & STEPHANIE // Merci beaucoup ^^

    ANNICK // Moi, ce fut le temps d'une bouffée :p

    MADEMOISELLE B. // Audrey&Co répond parfaitement à ta question... Surtout en étant ado, tu veux paraître adulte, intéressant. La clope et l'alcool font partie de ces moyens...

    AUDREY // ON dit merci Chéri :p

    LOUPY // Y en a beaucoup qui ne peuvent pas se passer de leur clope au p'tit déj'

    STOUF // Tiens, bizarrement, je pensais que tu fumais (décidemment, je sais rien sur toi XD)

    JULIEN // Merci mon cher ^^

    SAAB // Je renchéris mon merci alors :p

    EMILIERD // Merci beaucoup !

    ANNOUCHKA // C'est tout à fait ça. Tu as l'impression d'être inintéressante quand tu te retrouves sans cigarette alors que tes amis en ont une. Ce fut mon problème avec l'alcool. La seule à prendre un nectar poire alors que les autres se payaient une bière... J'assumais pas toujours mais pourquoi chasser le naturel puisque'il reviendrait au galop...

    RépondreSupprimer