Le sourire en option

mercredi 18 novembre 2009 Ingrid | Mémorables oublis 11 Comments

Dernièrement, je suis allée me balader en ville avec Maman. Sur les 6 magasins que nous avons fait, une seule vendeuse fut souriante. Les autres n'ont pas décroché de sourire, nous ont à peine regardé et on fait leur boulot au strict minimum. Ce sont avec des personnes comme ça que je n'ai pas envie d'acheter. Un vendeur est là pour vendre son produit, nous mettre en confiance, à l'aise. Un bon vendeur nous fera même acheter quelque chose que l'on ne voulait pas à la base. Un très bon vendeur doit fidéliser son client surtout ! La vendeuse souriante nous a consacré du temps alors qu'il y avait du monde dans son magasin. Elle nous a écouté, conseillé, proposé. Et même si au final, je n'ai rien pris, ce fut fort agréable. Rien que pour ça, je reviendrai. Les autres peuvent toujours courir. Eh oui, ça marche à la tête du client comme à celle du vendeur. On va me dire que la vie est dure, qu'ils ont sans doute des soucis familiaux, que l'ambiance du boulot doit être merdique. Je vais dire : Et alors ?! Ne doit-on pas mettre ses soucis personnels de côté ? Facile à dire me répondrez-vous. Là n'est pas la question. C'est un droit. Un vendeur (ou vendeuse) est payé pour satisfaire son client et faire en sorte qu'il revienne. J'ai travaillé pour Carrefour à Paris durant plusieurs mois. Je peux vous dire que même si j'avais des soucis personnels, aussitôt que je commençais ma journée, j'attachais un sourire. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que ma chef m'adorait car elle ne m'a jamais vue faire une sale tronche avec les soucis qu'elle me connaissait et j'ai jamais refusé de rendre service. J'avais même des clients qui faisaient la queue pour passer à ma caisse plutôt qu'à une autre et ce, pour la même raison : je suis sympathique. Nous avons la possibilité d'établir un contact avec le client. Pourquoi ne pas en profiter ? Un bonjour avec le sourire n'a jamais fait de mal à personne. En général, on vous le rend bien. Je suis parfois choquée par le comportement de certaines caissières qui ne répondent pas à notre bonjour et se contentent de passer les articles. A peine on a payé qu'elles nous ont déjà zappé pour le client suivant sans même nous laisser le temps de tout mettre dans le caddie. Mais, il n'y a pas que les vendeurs qui sont ainsi. Les clients ont leur lot de responsabilités. Je plains parfois certaines caissières qui se font incendier car tel article ne passe pas. Je n'ai pas attendu de bosser à Carrefour pour savoir qu'une caissière ne s'occupe que de l'encaissement. Elle n'y est pour rien dans l'encodage du prix ou dans l'absence d'un code-barres. Je crois bien que si le meurtre était légal en caisse, nous serions vite en pénurie de caissières. Ces dernières sont perçues comme des robots. Les gens viennent faire leur course après une journée fatigante et stressante de travail. Ils passent du coup leur nerf sur ces caissières. Ils oublient qu'elles travaillent autant qu'eux. Et si un client ne répond pas à notre bonjour, bah tant pis. Il ne faut pas qu'un con tâche notre moral. Un scandale ne servirait à rien de toute façon. Je pense aussi aux télé-conseillers. J'ai eu pas mal de problèmes avec Orange ces derniers mois. J'ai dû appeler une dizaine de fois. Je peux vous dire que ça me prend vite le chou à chaque fois mais aussitôt que j'ai la personne au bout du fil, je parle calmement avec les formules de politesse. Faut croire que je suis dotée d'une intelligence à me dire que la personne n'y est pour rien dans mon souci internet. Certes il travaille pour Orange mais ce n'est pas elle qui s'est amusée un jour en se disant "Tiens, et si je faisais merder la connexion de Mlle V*** ?". Ces personnes-là, je les plains. Ils doivent en vivre des vertes et des pas mûres... Tout comme cette femme de l'accueil de Carrefour, la semaine dernière. Elle s'est faite insulter devant plein de monde car le photomaton déconnait et ne voulait pas rendre les sous. Tout ça parce qu'il y a un photomaton dans la galerie, de suite ça appartient à Carrefour. Les gens ne prennent vraiment pas la peine de réfléchir des fois. C'est tellement bien plus facile et rapide de s'en prendre à quelqu'un... Tout ça pour dire que si un vendeur et un client respectaient les codes de bonne conduite dès le départ (bonjour, merci, au revoir, le tout avec le sourire), la vie serait moins pénible que ce qu'elle est déjà. Et ça s'applique également en famille, à l'école etc... Mais apparemment, j'en demande trop.

11 commentaires :

  1. Ici en Allemagne, il est hors de question d'attendre à la caisse une fois qu'elle a passé les articles. En effet pour éviter que les caissières se fassent engueuler si ca prend de temps.
    Donc l'idée est: c'est bippé, les clients remettent dans leur caddie et vont mettre les courses dans les sacs plus loin.

    Au final les gens ne seront jamais content. Tu veux un sourire, d'autres souhaiteront qu'on les laisse tranquille, d'autres voudront autres choses.

    RépondreSupprimer
  2. c'est vrai que c'est quand même plus agréable d'être reçu avec le sourire.

    perso je veux qu'on me laisse tranquille mais je ne veux pas qu'on me tire la gueule pour autant (clin d'oeil à julien), un sourire ne veut pas dire que la caissière se mêle de ma vie :-).

    quand une personne sonne à mon bureau, je râle un bon coup mais quand j'ouvre la porte je suis tout sourire. j'allais justement publier un billet là-dessus :-)

    RépondreSupprimer
  3. Je comprends les deux points de vue. Parce qu'au taff c'est pas toujours facile j'accueille pas toujours les clients avec le sourire. Mes collègues sont parfois assez relous et me font des réflexions à la con, je sais que je dois pas m'en prendre au client mais j'ai un peu de mal parfois à faire la part des choses. Quand on a envie de pleurer à cause des autres, on a du mal à être forcément bien.

    Après j'essaye au maximum d'être souriante et serviable puisque c'est mon métier...

    Mais pas facile tous les jours d'être commerçant, ça c'est clair.

    RépondreSupprimer
  4. J'avoue que les caissières qui ne laissent pas le temps avant de passer au client suivant, ça me gonfle. Surtout que mon problème à moi, c'est le ticket ! Parce que la caissière, elle te donne ta monnaie, ton ticket, toi t'as envie de tout bien ranger dans ton super-porte-feuiller, mais non, t'as pas le temps et tu finis par tout mettre en poche et à essayer de prendre tout tes sacs en même temps pour libérer le passage.
    Pour ce qui est de sourire, as-tu déjà remarqué que les gens étaient parfois surpris de voir quelqu'un leur sourire... Ca m'arrive d'être tellement heureuse que je souris à tout le monde dans la rue et bizarrement, tout le monde me regarde comme si j'étais mongole et j'ai très rarement un sourire en échange.
    Un jour, je m'en souviendrai toute ma vie, j'étais dans le métro avec l'Homme et sur le ciège d'à côté, une maman et son petit gars de 3-4 ans, il était adorable. Il m'a fixé longtemps avant de me décrocher un BIG SOURIRE et c'est fou comme ça m'a fait du bien! (Et j'suis pas radine, je lui ai rendu son sourire)
    Dans les magasins par contre, j'aime autant me débrouiller seule que solliciter une vendeuse qui parlera avec une amie au téléphone tout en "me conseillant", oui ça m'est déjà arrivé plusieurs fois.
    Cela dit, je suis tout à fait d'accord avec ton article...

    RépondreSupprimer
  5. Mais bien sur que tu en demandes trop! Tu ne veux pas non-plus que les gens soient polis, gentils, et respectueux, nanméoh! Eux ils ont un VRAI travail et sont terriblement fatigués et stressés comme tu l'as toi-même dit! Alors que les caissières elles sont assises à longueur de journée et rien foutre. Tout le monde le sait...

    Franchement!

    NB: mode ironique ON (of course)

    lol

    RépondreSupprimer
  6. Pars de ce constat simple qui te facilitera la vie : les gens sont cons.
    Au pire, tu ne seras pas surprise de leur connerie, au mieux, tu seras agréablement surprise de la gentillesse de certains. c'est tout benef'

    RépondreSupprimer
  7. Hooo que oui.

    Un sourire. Bonjouur, pardon, merci.
    Les petits riens qui font toute la différence.

    Tient. Une chanson qui parle du boulot, et qui fait sourire...

    http://www.deezer.com/en/#music/result/all/carmen%20maria%20vega

    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  8. Je suis totalement d'accord avec toi, moi c'est pareil et je me gène pas de leur dire car c'est quelque chose qui m'énerve !! c'est pas croyable....

    RépondreSupprimer
  9. Caro ou comment être dégoûtée de la vente!19 novembre 2009 à 10:41

    Ayant été vendeuse pour une grande marque suédoise en prêt-à-porter durant 3 ans et demi et travaillant en magasin depuis plus de 4 ans....je peux te dire qu'aujourd'hui, je suis en burn out. 2 semaines de maladie. Et je ne compte pas m'arrêter là. La pression que l'on subit au quotidien est énorme, sans compter du salaire minable que tu as, les augmentations sont données "à la tête du client".... Tu te fais chier pour évoluer, et qu'est-ce que t'y gagne? De la pression, de la pression et en encore de la pression (jusque là, c'est logique) mais pour quel salaire? Ben le même ou presque! Et t'es vue comme de la merde....

    Alors ouais c'est vrai, qd un client se pointe et me fais: "Vous travaillez ici??? (t'as un badge de la société sur toi, et un "porte clé" au cou avec écrit le nom de la boite sur tout le long et souvent tu as un tas de fringues sur toi!) et s'emballe en t'expliquant SON problème à lui, et bien oui, rien ne m'exaspère autant et je lui refais voir les bases de l'éducation en accéléré en refusant de l'écouter tant qu'il n'aura pas répondu à mon bonjour. Et ce n'est qu'un exemple parmis tant d'autre! Je ne raconterai pas la fois où cette conn**** de vieille espagnole m'a jeté un article à la gueule en me disant que je n'y connaissais rien alors que c'était elle qui se trompait...ni la fois où.... Faire ce boulot m'a dégoûté des gens, de la société dans laquelle on vit! Après, tu as aussi de bonnes expériences avec les gens, quand un(e) client(e) arrive souriant(e) et commence par un bonjour, je me plie en 4....

    Des vendeuses qui tirent la gueule? Qui racontent leur vie à leurs collègues? Bien sûr que ça existe et c'est à cause d'elles que souvent les clients manquent de considération pour les bonnes vendeuses du coup...

    Dans la boîte où je bosse, jusqu'à maintenant, on était pas formé au service clientèle ou très peu car on travaillait un peu dans l'ombre tant il y a d'autres choses à faire que la caisse. Maintenant, après avoir reçu de mauvais feedback, ils commencent à former les vendeurs. Il était temps!

    RépondreSupprimer
  10. _ Moi, ce qui m'insupporte ce sont les vendeuses en magazins qui te saute immédiatement dessus, un pied à peine posé à l'intérieur. Dans ces cas là, je fais toujours demi tour ! Mais c'est vrai que le manque de politesse et de savoir-vivre estr flagrant de nos jours ! Comment sera la génération future ?!

    RépondreSupprimer
  11. A TOUS // La flemme de répondre à chacun...

    JULIEN // Je plains la pov' Mamie. Heureusement que je suis avec ma mère en caisse car même à deux, on a limite fini à temps.

    ROXANE // Oui, j'ai aussi vécu la surprise lorsque je disais bonjour à quelqu'un. J'ai été choquée de sa réaction du coup XD

    STOUF // T'es con, tu m'as fais peur XD.

    AUDREY // Bah voilà, t'as tout compris et c'est ce que j'applique maintenant...

    CARO // Je n'étais pas au courant. Enfin si mais pas au point de te mettre en arrêt.Et caissière, c'est un peu comme chez H&M et Cie : t'es derrière un comptoir, tu vaux rien peu importe les nombreuses formations faites, promo que tu as pu avoir.

    RépondreSupprimer