Celui qui ne venait pas

samedi 5 décembre 2009 Ingrid | Mémorables oublis 9 Comments

Comme je vous en ai parlé dans l'article d'hier, mon ex devait passer me rapporter mes affaires. Au bout de deux ans. Oui car pour la petite histoire, Monsieur a attendu que je sois en France pour me larguer. Du coup, ce fut le bordel. J'ai bataillé durant 3 mois pour qu'il me donne mes chats et Bout'chou. Au point de contacter la SPA et de faire jouer les plaintes de mes voisins suite aux absences de Mathieu et aux aboiements des chiens (avec lui, faut jamais faire les choses à moitié). Quant à mes affaires, il a toujours refusé que je vienne les chercher (je n'avais pas mes clés) ainsi que de lui payer les frais de transport. J'ai appris par la suite que sa pouf y avait emménagé. De plus, je ne pouvais même pas forcer mon entrée ou porter plainte car je n'avais rien pour prouver que les affaires m'appartenaient. Et il s'était vite empressé de me supprimer de la domiciliation (je ne trouve plus le terme exact). La seule fois où il m'a ramené des affaires (quelques livres et ma Dolce Gusto, omettant de prendre les choses les plus utiles et de valeur (comme des albums, des DVD, des habits, bijoux, chaussures, petits électroménagers)), c'était en juin 2008, quand il m'a refait les yeux doux. La conne que j'étais à cette époque y a cru fortement. Mais en fait, c'était pour récupérer son APN (m'en fiche, mon 500D est vachement plus mieux :p) et pour que je fasse tous ses travaux graphiques. J'aurai été largement payée pour ces derniers quand j'aurai découvert 6 mois plus tard les raisons de son rabibochage. Et ce bordel m'aura couté de très longs soucis avec l'État français. Mais difficile de ne rien remarquer en étant à 400km. Car monsieur m'a sorti une histoire de travaux fort convaincante. Depuis ce jour, en novembre de l'année dernière, je l'ai viré de partout. A plusieurs reprises, il a tenté de reprendre contact. Par mail ou en souhaitant m'ajouter sur Facebook. Bien entendu j'ai toujours refusé mais je ne me gênais pas pour lui répondre très froidement, que sa pouf ne devait pas la satisfaire pour qu'il revienne vers moi ou encore me réclamer des travaux. Pour ce dernier point, j'ai donné mon accord à la seule condition d'être payée avant. Bizarrement, il est devenu moins intéressé. Au début de cet été, il me contacte pour planifier une date afin qu'il redescende mes affaires. Il fut là encore, convaincant. Tout le monde y a cru (les mêmes qui ont cru à son désir de revivre avec moi). Date fixée mais 2/3 jours avant sa venue, plus de nouvelles. Monsieur avait un imprévu alors que sa venue était fixée depuis deux mois. Il s'en est pris plein la figure. Ça soulage même si je sais que ça ne l'atteint absolument pas. La seule chose qui m'horripile, c'est qu'à chaque fois, j'ai droit à des "je suis désolé", "1000 excuses", "je n'aurai jamais dû te faire tant de mal", "je souhaite rester en contact avec toi car tu as été une personne importante dans ma vie durant deux années" et blablabla... Bah fallait me garder et être moins con et salaud mon chti père. Par contre, ce qui est jouissif, c'est que ses plus proches amis lui rabâchent souvent qu'il a merdé car j'étais quelqu'un de génial (niark !). Il doit me maudire intérieurement d'entendre ça de personnes qui sont censées être de son coté (bien fait). Bref, plus aucune nouvelles jusqu'au mois dernier où je reçois un mail avec pour objet "On fait la paix ?". Mal barré. Avec en contenu un "Je me permets de te déranger pour savoir si on peut faire la paix. Je te rassure, je n'ai pas besoin de travaux graphiques ni quoi que ce soit comme service. J'ai juste envie de reprendre contact avec toi, savoir ce que tu deviens, etc. Je sais que tu es convaincue que je m'en fiche mais ce n'est pas le cas. Je propose également de te rapporter tes affaires en décembre. Je ne saurais pas avant. Bisous et à bientôt j'espère". Oui, il a le culot de vouloir copiner après tout ça. C'est du Mathieu tout craché. Et il a un sacré culot de me dire que je suis vache de lui répondre froidement. On aura tout vu... Quant à sa venue, je lui ai répondu qu'il se démerde, que je le croirais quand il sonnera à ma porte, pas avant. Il a dit tenir promesse. Jusqu'à hier soir... RDV était pris pour 19h30. Ah, un mail vers 17h pour me dire qu'un client l'a retenu donc il passera lundi matin quand il repartira. Ah oui, j'ai oublié de préciser : s'il vient en France, c'est parce qu'il doit passer le we chez une nana rencontrée dans son espèce de Club Med de cet été. La pauvre... J'ai menti (bah oui, ça déteint) que je m'absentais de samedi matin à mardi soir donc soit il vient vendredi soir comme convenu soit ce sont mes parents qui l'accueilleront. OK pour 22h30 (c'est fou comme je n'ai eu aucun mal à négocier). Je lui donne mon numéro au cas où. Et j'attends... Je suis claquée, j'ai froid. Je ne demande qu'une chose : me mettre au chaud dans mon lit à regarder un film mais après, il aurait été trop dur pour me relever. Alors j'ai redécouvert FreeCell et InkBall (64% de réussite et Niveau 23). 22h50. Je lui envoie un texto pour recevoir en réponse "Je suis désolé, milles excuses, je n'avais pas mes papiers. Je me suis fait contrôlé à la frontière. J'ai dû faire demi-tour pour me présenter au commissariat de Liège. Je n'avais pas ton numéro pour te prévenir". Connard. En 3 ans et une quinzaine de passages A/R, il n'y a jamais eu de contrôle que ce soit de nuit comme de jour. Et tes papiers, tu ne les oublies jamais (encore moins quand tu dois te rendre dans un pays étranger pour quelques jours). C'est donc à 23h30 que j'ai enfin pu aller me coucher. Même pas énervée. J'étais simplement fatiguée et j'avais hâte de sombrer dans mon sommeil. Ça ne m'étonnerait pas qu'il ait menti. M'en fous maintenant. Je suis rodée. Comme il a été dit le mois dernier quand il m'a recontacté : "Fais ce que tu veux, tu ne m'atteins absolument plus". Le seul hic c'est que je dois être présente au cas où il débarquerait vraiment. Et ça, ça m'énerve de savoir, que dans un sens, je suis encore dépendante de lui, même si c'est infime.

9 commentaires :

  1. D'un côté, depuis le temps, j'imagine que tu as de nouvelles affaires, est-ce si important de les récupérer et de t'en faire pour ça ? Tu as vécu sans elles depuis quelques temps maintenant, même si ça doit être vraiment trop râlant ^^. A moins que ce soit des objets qui te tiennent réellement à coeur ?

    (Les ex sont une espèce masculine particulièrement menteuse et imbécile.)

    RépondreSupprimer
  2. Pff, usant comme situation. Et le pire c'est de n'avoir aucune prise pour faire valoir tes droits à récupérer ce qui t'appartient ! Courage et plein de pensées positives !

    RépondreSupprimer
  3. ROXANE // Certes, c'est matériel mais hormis mes bijoux qui sont des valeurs sentimentales, le reste m'appartient malgré tout. J'en ai pour pas loin de 3000€ là-haut. Y a de quoi ne pas vouloir les lâcher. Les habits me seraient bien utiles vu que je n'ai pas les moyens de claquer l'argent que je n'ai pas dans le shopping. Les électroménagers, dont la plupart ont été payés par mes parents (mais preuve d'achat/garantie restées en Belgique), ne sont pas négligeables le jour où je me prendrai un studio. Et quand bien même, c'est à moi...

    MARIPOSA // C'est ça qui est rageant. Aucun moyen de récupérer mes biens. Je me suis bien fait avoir...

    RépondreSupprimer
  4. Franchement, ce type est vraiment un taré. Je pense pas que se soit de la méchanceté ou autre chose de normal. Non ce type est malade! Faut qu'il aille consulter! Se sentir obligé de mentir comme ça, constamment....

    Moi, même deux ans après, je lui refais le portrait...!

    RépondreSupprimer
  5. han la vache quelle histoire pfffiou vraiment un...heu je me calme ^^ J'espère que tu trouveras la perle rare,en tout cas lui ne vaut vraiment la peine :s

    gros bisous

    RépondreSupprimer
  6. Au pire, pourquoi ne pas aller chez lui, sonner et réclamer tes affaire là-maintenant-tout-de-suite ? (Je ne sais pas où il vit en Belgique et où tu vis en France donc je ne sais pas ce que ça fait en terme de kilomètres et donc de coût d'essence et de "perte de temps". Disons que si c'est Lille-Bruxelles, c'est faisable)

    RépondreSupprimer
  7. CARO // Tout a été dit sur MSN / Facebook

    KLEO // Oui, je sais ce que tu dois en penser au fond de toi va ^^"

    ROXANE // Il vient de Liège et moi, j'habite à 200km de la frontière donc en gros, 4h de route mais le hic, c'est qu'il n'est jamais chez lui. Il se casse parfois durant 2/3 jours si ce n'est plus. Je ne peux pas me permettre de débarquer à l'improviste. Et même si je fixe une date, il serait capable de s'absenter exprès. Et s'il m'accueille, il pourrait sonner aux flics pour vol... T'inquiète, j'ai eu de quoi penser à toutes les possibilités en 2 ans ^^"

    RépondreSupprimer
  8. moi je m'y attendais clairement! Mathieu a ete et sera toujours un connard! deja la facon dont il était avec toi a l'époque me degoutait alors que je ne te connaissais pas encore! La seule chose de positive quil a reussi a m'apporter c'est ta rencontre!
    Il faut qu'il soit le meilleur en tout, le plus beau, qu'il ai le plus beau chien, le plus beau chat tjs essayer de se sentir supérieur... Et qu'est ce qu'il réussi a obtenir? Bah rien du tout! Puisque les gens le cernent assez vite!
    Puisqu'il n'a plus ni tes chats ni bout, puisque ses soirées a la con sont loiiiiiin d'etre la réussite souhaitée! Et qu'il vit dans le mensonge pour apporter un peu de gaité a sa vie!

    Ouais mauvaises langues et alors loool, tout le monde sait que je ne l'ai JAMAIS aimé ni même apprécié looool

    RépondreSupprimer
  9. TIBIA // Ah mais moi, je n'y croyais pas tant qu'il ne sonnait pas. Mais comme je l'ai dis, au cas où, fallait que je veille -_-. Et tu n'es pas mauvaise langue, tu es réaliste et franche. Tant pis pour lui, c'est pas demain qu'il t'aura dans ses amis Facebook XD

    RépondreSupprimer