Papy Boy

mercredi 23 décembre 2009 Ingrid | Mémorables oublis 5 Comments

C'est fou comme des gens peuvent autant nous marquer alors qu'ils furent un passage éclair dans nos vies. Il a fêté son 28ème anniversaire le 4 décembre dernier. Ça m'a fait un petit pincement au cœur de ne pas pouvoir le lui souhaiter. De son vrai nom, Boy, on s'étaient surnommés Papy & Mamy car nous étions les plus âgés du groupe (quelques mois seulement). Groupe de 5 personnes qui s'était formé en 2002, sur un forum de manga. La complicité, l'amitié puis ensuite l'ambiguïté, se sont installées entre nous deux. Je n'ai pas oublié ce week-end où l'on s'est enfin rencontrés, parlés, embrassés, touchés. Mais ça n'aura pas été plus loin. Ça ne nous a pas pour autant empêché de rester amis. Puis, nous nous sommes mis en couple, chacun de notre côté. Mon mec de l'époque était très jaloux. Uniquement de lui. Car il n'était pas aussi beau que lui (et il connaissait mon penchant pour ce type d'hommes) et surtout, Boy m'avait "eu" avant lui. Malgré les 4h de route qui nous séparaient, j'avais fais le choix de couper contact avec lui pour éviter que ça devienne un problème majeur dans ma vie de couple. Lorsque je suis redevenue célibataire, je suis revenue vers lui. Il me manquait. C'est un ami avant tout. On se parlait beaucoup, on ne voyait pas les heures passées. Mais il avait changé. Sa copine l'avait changé. Il ne vivait que pour elle. Plus rien ne comptait hormis sa Julie. Je ne le reconnaissais plus. On avait plus rien à partager. Je passais mon temps à me taire et l'entendre me parler d'elle. Un étranger. Voilà ce qu'il commençait à devenir à mes yeux. L'homme si responsable, indépendant et entouré avait fini par devenir tout le contraire. J'ai essayé de le lui dire mais c'était peine perdue face à un homme si amoureux. J'avais mal au cœur. De le voir ainsi, pour une fille qui ne le méritait pas. Mal au cœur de voir que notre amitié n'était plus. Alors un soir, au début de cette année, sans le prévenir, je l'ai viré de Facebook et MSN. Il m'a envoyé un mail de 2/3 lignes assez dur mais je ne lui en ai pas voulu. J'aurai dû lui donner une raison à mon geste. Mais j'en avais pas le courage. Je me suis surtout dis que puisqu'il n'y a qu'elle qui compte à ses yeux, mon absence ne serait pas remarquée. Mais depuis, il me manque toujours. Je sais que Julie l'a quitté, il y a quelques mois. Il a dû être effondré, lui qui s'était entièrement investi dans cette relation. J'aurai aimé être présente. Tenir mon rôle d'amie. Il m'a toujours fasciné. Jamais un mot de travers, aucun haussement de ton. Indirectement, il m'aidait à canaliser ma colère, moi qui démarre au quart de tour. Je pars ? Ok. Il ne va pas chercher... Il me manque également pour ces paroles. Il a de l'humour même s'il avait fini par le perdre avec elle. Puis c'était mon Jukebox personnel. Toujours à me faire découvrir des musiques. D'ailleurs, ça doit faire 7 ans, dès que je finis la soirée en musique, c'est sur celle de Nina Gordon. Une habitude de l'époque qui me suis encore aujourd'hui... J'hésite à lui écrire. Question de fierté peut-être. J'aimerais savoir s'il pense à moi des fois. Si je lui manque également. Pour ça, faut le recontacter. Et s'il était resté le Boy étranger ? S'il était redevenu le Papy tel que je l'ai connu ? Sept ans que nous ne nous sommes pas revus. Des coupures de contact de plusieurs mois. Notre amitié ne tient à quasi rien aujourd'hui. Et pourtant, j'aimerais tant le revoir, celui qui m'a fait rire et battre un peu mon cœur, je l'avoue. Par sa voix, son sourire, son lui. Mais si j'étais devenue un oubli ? Et si je redevenais un simple contact MSN parmi tant d'autres ? Ne devrai-je pas définitivement l'oublier ? Ou tenter de reprendre contact au risque d'être jetée ? Je ne sais que penser. Mais j'aimerai tant savoir. Le fait est que Mamy se sent bien seule sans son Papy.

[EDIT] Pure coïncidence : il m'a contacté via Facebook dimanche dernier. On s'est expliqués puis rajoutés. Ça m'a un peu mis les larmes aux yeux. Des souvenirs anciens et récents qui remontent, l'impression d'avoir passé notre temps à gâcher notre relation à cause de nos ex. Mais surtout, des larmes de plaisir de se reparler.

5 commentaires :

  1. ah ben tout est bien qui finit bien alors. il y a peut-être moyen de reconstruire une nouvelle amitié, qui sait?

    RépondreSupprimer
  2. ça sent la femme amoureuse ça... fonce, profite qu'il soit célibataire. Tu m'indiqueras qui c'est, j'veux voir à quoi il ressemble moi hein... ^^

    RépondreSupprimer
  3. ANNICK // On se reparle comme si de rien était ^^

    AUDREY // Ah bah il va être heureux de lire ça tiens ^^" Espèce de fouille merde va ! Non je n'ai jamais été amoureuse de lui. Bon après, je lui ai jamais caché que je le trouve trop craquant mais c'est un bon ami, c'est tout ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je suis contente de voir que finalement ça s'est bien fini (j'étais déjà en train de taper mentalement mon message "mais si, réécris-lui, etc. .." quand j'ai vu ton édit :)) :D
    Des bisous!!

    RépondreSupprimer
  5. RAM // Je pense que je l'aurai contacté après les fêtes ^^

    RépondreSupprimer