Procréation OFF

mardi 29 décembre 2009 Ingrid | Mémorables oublis 19 Comments


J'espère ne pas m'attirer les foudres...

Il y a quelques temps, je vous avais fait part de ma vision du mariage. Les raisons qui poussent à se marier, l'argent à claquer dans la fête, la robe, les alliances. Qu'une signature ne me parlait absolument pas etc... Il en est de même pour les enfants. Oui, là aussi il ne faut pas dire jamais mais au jour d'aujourd'hui, je n'en veux pas. Si demain je me retrouve avec un test positif entre les jambes, je peux vous dire que je filerai directement me faire avorter. Pas d'hésitation. C'est ma hantise de tomber enceinte. Même si le préservatif reste le plus efficace avec la pilule (ou autre), je panique si je n'ai pas mes règles dans les deux jours. Bon là, ça risque pas d'arriver. Ma vie sexuelle est au point mort et enterrée. Un gosse. Oui, ça peut être mignon (comme sur la photo). Ça peut être attendrissant parfois mais ça s'arrête là. Une fois, on a voulu à tout prix m'en coller un dans les bras. Hors de question. J'aime pas ça. Ça me saoule puis c'est là que ça chiale, je peux pas le coller dehors comme je le fais avec mes chats. Oui, je sais. Je parle d'un petit être comme si c'était un objet. Preuve en est que ma fibre maternelle est inexistante et je ne compte pas mettre des piles à mon horloge interne... Autant je considère mes animaux comme mes enfants (je suis prête à tout pour eux) autant un bébé, ça me laisse de marbre. J'en vois certains d'entre vous me sortir le fameux "Peut-être que tu refuses de le prendre dans tes bras de peur que ça réveille quelque chose en toi". Que nenni ! L'autre fois, chez ma coiffeuse, un gosse pleurait dans sa poussette le temps que sa mère se faisait brushinguer. Si elle croyait que j'allais faire causette avec son gosse, elle se trompe ! On peut penser ce que l'on veut de moi : pas de cœur, aucun sentiment. Je m'en fiche. Chacun son truc après tout. Un bébé, je n'y vois que les inconvénients (comme le mariage). Bon, je vous épargne la grossesse avec ses symptômes, la prise de poids et ayant déjà mal au dos, pas envie de me retrouver au lit durant des mois. A la naissance, c'est le début d'un long calvaire : ça chiale et bave. On doit changer les couches, donner les biberons. Et ça coûte cher. Ensuite, ça fait ses dents, bonheur. Après ça marche. Ô joie. Et arrive le temps où il faut les aider dans les devoirs, supporter leurs caprices, leur crise d'adolescent etc... C'est l'adieu à l'indépendance en plus ! Puis manquerait plus que le père se barre ou me refourgue tout le boulot. Ah non non non ! Je n'ai aucune patience. Encore moins pour des gens/choses que je n'apprécie pas. Certes, je n'ai pas encore 28 ans et je me suis encore moins dégotée de mec. Alors, oui, ça pourrait changer d'ici quelques années. Mais si ça devait arriver (eh merde), il sera adopté. Dans mon cas, j'ai la preuve que les liens du sang ne sont pas les plus forts et les plus beaux. Alors il sera adopté car beaucoup d'enfants se retrouvent orphelins et rêvent d'une famille et de bonheur (en espérant qu'il ne me fasse pas sa crise du "De toute façon, t'es pas ma mère !"). Mais Dieu merci, je n'y suis pas encore... Et quand je vois tellement de couples qui tentent en vain de fonder une famille mais n'y arrivent pas pour X raisons, si je pouvais, j'échangerai ma fertilité contre la ménopause d'une autre. Oui, mes pensées anti-gosses vont jusque là. Alors que l'on ne me parle pas de gosses. Le faire-part, un habit et basta. Faut pas m'en demander plus. Le prendre dans mes bras ? T'as qu'à le mettre dans son berceau. Lui donner le biberon ? Au sein, c'est meilleur mais je peux pas m'y coller. Quoi ? Tu as un chat ? Roooh Minou Minou Minou, vient faire câlin à Moman ♥

19 commentaires :

  1. Ahahah !

    Moi aussi les gens me disent que je vais avoir des enfants plus tard, je suis encore jeune.
    MAIS C'EST MORT !
    J'aime pas les enfants !

    Ma petite soeur a presque trois ans et je commence seulement à m'intêresser un peu à elle maintenant qu'elle parle et commence à être à peu près autonome, sinon c'est niet.

    Je préfère mon tit chien moi <3

    RépondreSupprimer
  2. MDR !
    Y a pas de chance que mon blog t"intéresse alors :-D Enfin surtout pas les billets parlant de mes enfants ;-)

    Mes enfants, je les aime et pourtant Dieu sait qu'ils sont chiants parfois! Enfin souvent même !
    Par contre, les enfants des autres ne m'intéresse pas. J'y suis très peu sensible. Sauf les enfants de ma soeur et de mes amies très très très proches of course.

    Mais va savoir pourquoi malgré tous les inconvénients, j'en voudrais un 3ème ;) [Pour le congé maternité peut-être]

    RépondreSupprimer
  3. De toute façon que ce soit les liens du sang ou pas, les enfants restent des êtres à part. Personne ne peut donc prévoir leur caractère, leur façon d'appréhender le monde et ses contraintes, leur manière de présenter leurs sentiments. Personne n'a aucun contrôle là dessus.

    RépondreSupprimer
  4. mdrrr ..
    je suis tout autant que toi gaga devant un animal mais par contre, viens pas me demander de faire un bisou à un gosse .. beark !
    ça pue, ça chiale, c'est une pompe à fric et ça t'enlève toute ta vie, toute ton indépendance, tu n'es plus personne, t'as plus de vie ..
    pour te remercier, ils te bavent dessus, te traitent comme une merde quand ils sont adolescents et t'abandonnent dans un home quand t'es vieux !
    rrahhhaaaa mauvaise race ! exterminations !!!!
    :-)
    virgi (vi241074@yahoo.fr)

    RépondreSupprimer
  5. Héhéhé, hier soir à la télé ils ont dit que l'âge moyen des françaises pour avoir leur premier enfant c'est 28 ans. T'as même pas dépassé l'âge moyen alors t'as le temps de changer d'avis ;)

    Puis faut voir les avantages aussi, la demie-part en plus pour les impôts, les allocs, les fausses excuses pour arriver en retard, tout ça !

    Bon d'accord ...

    RépondreSupprimer
  6. Alala, le fameux gène de la fibre maternelle qui n'existe pas du tout chez l'être humain...

    La nature est bien faite, chez les animaux, les petits et leurs mères se reconnaissent à l'odeur, au cri ou autres. Tente de faire la même chose chez l'humain, t'es mal barrée.
    La fibre maternelle est quelque chose qui s'apprend tout comme on apprend à devenir parent. Parce que l'homme comme la femme ne naissent pas pour devenir père ou mère... Et non, la fibre maternelle n'est pas innée...

    A plus de 30 ans, j'envisage dans un futur proche d'avoir un enfant, mais je le vois comme une manière de continuer à vivre dans le futur, transmettre mon code génétique et mes valeurs (c'est pas super émotionnel, hein). Mais avoir un enfant, c'est aussi une très lourde tâche. Et il va falloir que je prépare psychologiquement (et physiquement) à l'arrivée d'un être qui dépend complétement de vous pendant de longues années.
    Mais sinon, oui, je confirme que ça n'a pas l'air, mais oui, je veux me reproduire (avec tout le bordel que ça implique) ^-^

    RépondreSupprimer
  7. XELOU // Mon ex belle-mère était gardienne d'enfant. Elle m'avait demandée de venir lui tenir compagnie le jeudi, la journée où elle avait le plus d'enfants : de 6 mois à 2 ans. Il y en avait 7. J'ai conscience que j'étais une empotée car c'est un rôle qui ne me plait absolument pas. Mais j'avoue que j'avais un penchant pour les petites jumelles. Trop craquantes, surtout à 2 ans mais elles ne m'ont jamais manquée et encore moins donné l'envie.

    MISSBROWNIE // Voilà, tu comprends mieux XD. Donc oui, tes articles sur tes enfants ne me passionnent pas vraiment mais ça ne m'empêche pas de venir te lire ;)

    JULIEN // Je voulais dire que plutôt que d'en faire un, autant en adopter un car il y en a plein dans le monde qui sont sans famille. Mais on est d'accord que sang ou pas, on ne peut pas prévoir ce qu'il va nous faire subir (par son caractère, ses soucis de santés etc...).

    VIRGI // Copiiine \o/

    GABY // Ne me parle pas de malheur naméo ! Mais oui, beaucoup dans mon entourage font un gosse voire un 3ème pour les avantages... Comme le mariage.

    LARCENETTE // Oui, elle n'est pas innée (Dieu merci) *Lire ma réponse à XELOU*
    Je serai peut-être dans ton cas dans 5 ans, personne ne peut savoir. Mais 'ai rien à apporter à un enfant. La continuité ? Bof.

    RépondreSupprimer
  8. Je ne partage pas forcément ta vision de choses, pour moi c'est carrément un accomplissement ! Mais après chacun ses choix je respecte totalement ! Mais sinon j'ai mes deux chats d'amouuur alors tu pourrais leur faire tout plein de papouilles ;)

    RépondreSupprimer
  9. Bon pour le mariage, si deja une signature ca veut rien dire, si ca peut te faire gagner niveau impots etc, pourquoi ne pas le faire (J'avais le meme point de vue que toi, et on a signé, parce qu'après tout...)

    Pour les enfants, je déteste ceux des autres. rien à leur dire, pas envie de jouer avec eux, rien. pourtant je voulais des enfants? j'ai failli renoncer devant mon manque de fibre maternelle avec les petits des autres en colo. Je pensais ne pas etre capable de m'occuper de braillards nuit et jour sans pouvoir les rendre le jour où j'en avais marre. J'en ai fait 3 en 3 ans :) Bon ok, y'a des jumeaux dans le lot, un 3eme donc pas prévu, mais qui etait là avec le 2eme... La y'a ma grande qui me prépare un faux caé avec sa dinette toute neuve, pendant que les jumeaux dorment un ti peu. Quand ils vont se lever je vais aller faire du shopping, avec les 3 oui. LA vie ne s'arrete pas, elle change.

    Pour ce qui estde l'adoption, j'ai adoré etre enceinte. Mais l'adoption c'est quelque chose de magnifique qui, je pense, demande plus de force que la grossesse....

    RépondreSupprimer
  10. bah moi je pense comme toi là maintenant mais je sais bien qu'un de ces 4 j'aurais envie d'en avoir des enfants. :) parce que bon malgré tout (les pleurs les couches la crise d'ado, etc...) bé chai pas, c'est chouette les enfants non ? la famille tout ça. :)

    RépondreSupprimer
  11. J'irai encore plus loin dans ta démarche : au moins, on pourra pas te reprocher la surpopulation de la Terre ;) (attention, à prendre au centième degré, hein !)

    Je dirais sérieusement que pour un moment, je comprenais pas cette idée car cela me semble être un aboutissement logique dans une vie de femme, mais après tout, si on est tous différents au niveau couleur de cheveux ou autres, pourquoi pas aussi pour nos envies ? Tout ce que je te souhaite, c'est d'être heureuse au mieux, avec ou sans enfants ;)

    RépondreSupprimer
  12. je pense pareil que toi et je suis de plus en plus contre le fait d'avoir un gosse, même si j'ai 31 ans presque et même si j'ai un homme, les piles de mon horloge biologique ne sont pas prêtes d'être changées.

    RépondreSupprimer
  13. A très vite finalement ce nom me correspond plus dsl pr la rectif ! Bises DV (<-ton frère)

    RépondreSupprimer
  14. J'ai l'impression de lire une célibataire frustrée... Je me trompe peu être.

    RépondreSupprimer
  15. JS // Merci pour la fin de ton commentaire.

    YANNICK // Et si j'étais comblée dans mon couple, qu'aurait été ta déduction ? Et oui, tu te trompes complètement ;)

    RépondreSupprimer
  16. Moi, j'ai eu un enfant avec bonheur. Mais je ne vois pas pourquoi les gens veulent te convaincre d'en avoir ou de les aimer. N'avoir pas envie d'enfants, c'est aussi respectable que le contraire. Ce que je trouverais grave, ce serait de n'avoir pas envie d'enfants et d'en faire, par conformisme.
    Bon, tu peux venir chez moi : ya deux chroniques par semaine. Une sur mon fils (tu sautes), une où ça cause jamais d'enfants :o)

    RépondreSupprimer
  17. MURIEL // Merci pour ce commentaire ! C'est exactement ça. Pourquoi ceux qui n'ont pas ce désir d'enfant devraient être jugés ? Je viendrais sur ton blog pour la seconde raison :p

    RépondreSupprimer
  18. Tu as parfaitement le droit de ne pas vouloir d'enfants,et l'instinct maternel tel que la société l'idéalise,n'existe certainement pas.Mais,là,tu en fais un peu trop dans le genre,on dirait que tu as 15 ans et que tu cherches à provoquer...et les enfants ne font pas que baver et vomir,c'est un lieu commun,comme de dire que les bébés,c'est merveilleux.
    Personnellement,je respecte les choix des femmes qui n'en veulent pas (j'en ai 2 que j'ai voulu mais je ne surinvestis pas la maternité) mais une société qui considère les animaux de compagnie,comme aussi importants que les êtres humains,pour qui on dépense en une année en bouffe,véto,litière etc l'équivalent du PIB d'un pays sous-développé(j'exagère à peine),cette société-là a de drôles de valeurs...

    RépondreSupprimer
  19. ANNESO // Je ne pense pas être immature et chercher la provocation dans mes propos. Quand on aime pas quelque chose, c'est bien plus facile de faire ressortir les mauvais côtés ;).

    RépondreSupprimer