Tu me pompes !

lundi 14 décembre 2009 Ingrid | Mémorables oublis 10 Comments

Tu es apparu sans crier gare. Ce matin-là où j'ai su que toi et moi, nous allions vivre quelque chose d'intense. La fusion sera tellement forte qu'on restera collés l'un à l'autre. Pire qu'une sangsue, tu ne me quitteras plus. Du coup, difficile de faire comme si tu n'étais pas là. Difficile de ne pas t'adresser la parole parfois. Car oui, je n'accepte pas ton intrusion dans ma vie. Tu débarques quand bon te semble et je devrais supporter sans dire un mot. Désolée mais ça ne fonctionne pas ainsi. Disons les choses clairement : tu me pompes. Mais je dois faire avec. Quoi que je dise ou fasse, tu prends possession de mon corps. Parfois, j'arriverai à oublier ta présence. Mais le reste du temps, notre relation est houleuse. Alors, tu te rendras à l'évidence. Tu partiras de la même façon que tu seras venu. Je ne me retournerai pas. Je ne te regretterai pas bien que ce fût fusionnel entre nous. Le feeling ne peut pas toujours opérer. C'est avec un soulagement non dissimulé que je reprendrai le cours de ma vie. Je ne penserai plus à toi. Pas même une seule seconde. Mais je sais que tu viendras de nouveau me hanter. Qu'à nouveau, tu débarqueras et qu'entre nous, ce sera comme toujours, je t'aime moi non plus. Alors comme dépossédée de mon corps, je me laisserai faire telle une femme soumise. Tu me rongeras le sang jusqu'à épuisement. Je resterai silence. Mais crois-moi que c'est à contre-cœur que je dois te supporter. Saloperie de bouton de moustique !

10 commentaires :

  1. Ah toi aussi t'as encore des moustiques en décembre ? ^^

    RépondreSupprimer
  2. oui moi aussi j'en ai encore, c'est quand même grave!

    RépondreSupprimer
  3. XELLOU & STOUF // C'est le réchauffement climatique mes p'tites dames !

    RépondreSupprimer
  4. j'adore, tout cela pour ça, !!!!

    Tu écris si bien.

    RépondreSupprimer
  5. Oui comme Saab la "chute" m'a surprise héhé !

    Ce qui me surprend c'est que tu aies des moustiques à cette époque de l'année, je sais que le climat est bizarre mais quand même :s

    Allez du vinaigre dessus,ne pas gratter et le tour est joué,courage !

    C'est vrai que l'été je ne peux pas dormir si j'en entends un, plutôt me cacher en apnée sous les draps mdr

    Merci pour ton commentaire chez moi ^_^

    RépondreSupprimer
  6. haha je me suis bien fais avoir sur ce coup là ! XD
    je me disais, ouhla didonc c'est quoi cette histoire glauque ! :D haha
    je peux te dire, il fait sensation ton texte ^^ bien vu

    RépondreSupprimer
  7. Bien joué !

    Et le plus moche dans tout ça, c'est que pour faire passer cette gratouille lancinante et inoubliable, on se fait mal. On se triture le bouton en question... Bref... Tout ça est bien glauque quoi. Le SM... Sado'Moustique.

    Ou bien :
    Salopards de moustiques.

    Les défis sont lancés :
    36 piqûres le même soir. Qui dit mieux ???
    Oui, je m'en doute, ma vie te fait rêver.

    Tu m'étonne !!! Y'a de quoi en même temps...
    Y'a de quoi.

    RépondreSupprimer
  8. La chute de ta note est à la hauteur de tout le reste ! Chapeau.

    RépondreSupprimer
  9. "Je ne te regretterai pas malgré que ce fusse fusionnel entre nous." --> Je ne te regretterai pas bien que ce fût fusionnel entre nous. :)

    RépondreSupprimer
  10. TOUT LE MONDE // Réponses fait dans la note du lendemain.

    JULIEN // Tes commentaires m'avaient manqué ^^
    Merci de la correction, je change ça de suite.

    RépondreSupprimer