Je suis plus à plaindre que vous

mercredi 6 janvier 2010 Ingrid | Mémorables oublis 8 Comments

J'ai été choquée quand Maman m'a racontée une conversation qu'elle avait eu avec une connaissance. Le mari de cette dernière risque de finir ses jours dans un fauteuil roulant à cause d'un cancer de je-ne-sais-pas-quoi. Elle a conclu par un "Vous, ce n'est rien, votre mari est valide. Moi, il ne pourra plus marcher. Je vais devoir réaménager la maison, ça va me demander beaucoup d'effort et de temps pour le porter, lui faire sa toilette etc... Je suis plus à plaindre que vous". Bonjour la mentalité pour sortir une telle connerie. Comment peut-on comparer deux maladies, aussi graves soient-elles ? Chacune est différente et chaque personne la vit différemment ainsi que son entourage... Non, on ne meurt pas directement de la maladie d'Alzheimer mais faut-il rappeler à cette femme que même si ce n'est pas physique, mon père est déclaré comme invalide de niveau 2 ? Qu'Alzheimer n'est pas qu'une question de perte de mémoire mais aussi de violence verbale et/ou physique, de manque de coordination des membres (on a beaucoup plus de risque d'avoir également la maladie de Parkinson) etc... ? Son mari, paralysé des jambes, au moment de s'éteindre, il se rappellera des visages des personnes à son chevet. Mon père, quand à lui, il s'éteindra avec des étrangers, à ses yeux. Oui, Papa a toujours ses jambes. Oui, on aura pas à faire des travaux dans la maison pour son confort en fauteuil mais elle, elle sera dans les pensées et le cœur de son mari jusqu'à son dernier souffle. Moi, je devrai dire adieu à mon père tout en sachant pertinemment que je ne serai qu'étrangère depuis bien longtemps. J'aurai été avec Maman, j'aurai répondu à cette femme : Je préfère que Papa souffre atrocement d'un cancer et se retrouve dans un état lamentable afin, qu'égoïstement, je puisse rester sa fille jusqu'à sa mort car ce serait "le plus beau" des au revoir entre un père et sa fille.

8 commentaires :

  1. Pfff, ça montre bien a quel point les gens ne pensent qu'à eux ! Et même si la maladie était plus grave pour une raison x ou y (même si ce n'est pas le cas on est bien d'accord) c'est même pas correct de dire quelque chose d'aussi méchant à quelqu'un :O

    J'suis choquée !

    RépondreSupprimer
  2. Ce que les gens peuvent être cons parfois ... pas forcément méchants mais cons c'est sûr. Elle était dans sa douleur et n'a pas pensé à celle de ta maman. Parfois c'est juste de la maladresse ... elle s'est peut être rendue compte qu'ensuite de ce qu'elle avait dit. Bref toujours est il que je compatis car ma grand mère et sa mère d'ailleurs ont eu cette foutue maladie. Par contre je t'assure qu'elles ne souffraient pas et j'aime à penser que c'est "moins pire" pour elles d'avoir eu "ça" plutôt qu'une longue maladie remplie de souffrances physiques, même si ce fut terrible pour ma mère et moi qui étions très proches d'elle. (elle était un peu comme la mamie de Vic dans la Boum tu vois ?). EN tout cas je te souhaite du courage et on s'en fout des autres ! lol

    RépondreSupprimer
  3. Les gens doivent de toute façon tout comparer! Lorsque j'étais en primaire, je me souviens qu'il y avait une fille de parents divorcés. Une autre fille de la classe était venue me voir avec son air méchant pour me dire que c'était pire pour cette fille que pour moi car, elle, elle voyait ses parents se déchirer! Ouais c'est sûr que c'est pire que de ne pas savoir qui était son père et son frère et de constater que sa mère est en perdition totale! Je hais depuis toute comparaison avec mon histoire. J'ai conscience que je ne suis pas la seule sur Terre à vivre un drame familial, ça m'aide à dédramatiser et donc à avancer et positiver. Je ne comprend pas pourquoi cette surenchère de malheur! C'est d'ailleurs pour ça que je me ferme à certaines discussion car les gens croient tout savoir, pensent vivre les pires choses. Je comprend ce que tu ressens, si j'avais été là, je me serais sentir bouillir aussi...

    RépondreSupprimer
  4. Nan mais sérieux, les gens sont vraiment mauvais. Déjà ça ne se fait pas de comparer des maladies, ou des états, et en plus, on dirait que la femme en question a ENVIE que les gens la plaignent alors que c'est même mas elle qui souffre (a la base), mais son mari. Elle veut pas que les gens le plaignent LUI, mais elle, c'est tellement égoïste! (et moche).

    RépondreSupprimer
  5. C'est très con ce qu'a dit cette femme. Cela dit, juste, je sais pas, si elle venait juste d'apprendre cette mauvaise nouvelle, je mettrais ça sur le dos du choc perso ...

    Enfin, on ne compare ces choses là.

    RépondreSupprimer
  6. TOUT LE MONDE // J'avais peur d'être bizarre ou personnel en faisant ma note. Votre avis unanime me rassure...

    XELOU // Pas la première fois que j'entends ce genre de propos en plus donc à force, vais finir par m'y faire ^^"

    MAMAN@HOME // C'est vrai, ils n'en souffrent pas. C'est peut-être pas si mal comme maladie mais c'est atrocement dur pour ceux qui vivent avec cette personne...

    CARO // On peut imaginer mais on arrivera jamais à réellement savoir ce que vis et ressent l'autre personne tant qu'on ne l'a pas vécu nous-même. Ce genre de comparaison, je l'ai toujours vécu dans ma famille mais je ne pensais pas que ça irait aussi loin dans ce cas présent.

    STOUF // Ca fait pareil avec ma grand-mère paternelle. Elle va raconter partout que son fils est malade dans l'unique but d'être plainte...

    GABY // Cette femme est au courant du sort de son mari depuis 2 ans, un an après que nous ayons appris pour mon père donc le choc, je crois qu'il a été digéré depuis bien longtemps ^^

    RépondreSupprimer
  7. je te suis à 100 % .

    mais si on était obligé de comparer l'incomparable, vu que j'ai deux cas différents dans ma famille, je serais à dire que je préfère savoir que mon père avec des ennuis de santé que ma mère des troubles mentaux (tous les deux sont dans ces cas) .

    RépondreSupprimer
  8. c'est un manque de délicatesse probant... Que sa situation puisse lui paraître pire que la vôtre, à la rigueur, ça n'engage qu'elle mais vous l'envoyez à la face comme ça, ça ça ne se fait pas !!!

    RépondreSupprimer