Passage obligatoire

lundi 11 janvier 2010 Ingrid | Mémorables oublis 14 Comments


Personne n'y échappe. Ça nous tombe tous dessus au moins une fois dans notre vie. Chaque moment est différent mais la première fois est la plus belle de toutes. Ça nous arrive principalement à l'adolescence. On a tous rêvé de cet instant. On l'a imaginé des millions de fois dans notre tête. On fermait les yeux et on apercevait le visage de l'être aimé. Mais ce n'est rien face à la réalité. Tout est différent quand le moment arrive. Le cœur bat, on a mal au ventre, on a chaud. C'est alors que tout ce que l'on avait imaginé, ne ressemble en rien à ce que l'on vit sur l'instant. C'est mieux. Bien mieux. C'est doux et sauvage à la fois. Légèrement humide, quelque peu maladroit. On se concentre sur la façon de procéder. On en oublie ce que l'on ressent. On se laisse aller. Comme si on décollait du sol, emportés par ce moment magique. Vous ne pouvez vous empêcher de sourire après avoir goûté à cet instant si exquis. Vous êtes impatient de le revivre. On ne s'en lasse plus. C'est le début d'une longue liste. Les rapides, les lents, les travaillés, les impatients, les volés, les réconciliés etc... Mais aucun ne sera plus beau que celui de notre premier baiser...

Et vous, c'était comment ? Le mien était tout le contraire de ce que je viens d'écrire mais heureusement, je me suis rattrapée...

14 commentaires :

  1. très bien écrit et romancé :) le mien n'était pas aussi poétique et même plutôt raté pour être honnête ! :)

    RépondreSupprimer
  2. mon premier baiser fut un baiser volé au coin d'une porte, bof...

    RépondreSupprimer
  3. moi bin ça tournait dans tous les sens je ne savais plus ou j'en étais! lol.

    Maintenant c'est bon j'ai la technique....

    RépondreSupprimer
  4. ah ben moi ce fut épique! Il m'a plaqué contre une grille, du coup je me suis cognée la tête, j'ai pas eu le temps de rouvrir les yeux qu'il était déjà en place si je puis dire.. et en plus comme il avait un appareil il m'a égratigné la bouche! Non mais je vous jure les mecs sont fous!

    RépondreSupprimer
  5. Haha! Ouais bof aussi. Disons que le moment même était bien mais la suite fût catastrophique à mon goût. Il s'agissait d'un garçon que j'avais déjà repéré, il était déjà en secondaire et moi en fin de primaire. Parfois, il venait chercher sa petite soeur qui était en gardienne donc dans la même école que moi. Et puis, je suis allée à l'école secondaire mais pas la même que lui. Un mercredi après-midi, je revenais de l'école, et après avoir pris le bus, je m'apprêtais à remonter ma rue, lorsque je vis que sa classe répétait une pièce de théâtre mais ils traînaient tous dehors à ce moment là. Un mec que je connaissais m'a appelé et il tenait vraiment à me faire "sortir" avec qqu'un. Il nous a collé ensemble, on a fait une balade de je sais pas combien de km et puis qques jours plus tard, je me suis fait jetée comme une merde sans même l'avoir revu. Quelques années plus tard, j'ai eu ma vengeance lorsqu'il a voulu retenter qque chose LOL Et maintenant, il est dans mes "amis" FB :-)

    RépondreSupprimer
  6. Comme stouf ...
    Mais il était collant aussi. On avait mangé trop de bonbons avant...
    En fait, c'était nul!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai très peu de souvenir de mon premier baiser, j'avais à peine 15 ans et quand j'ai quitté l'imbécile avec qui je sortais avec 3 semaines, j'ai comme tout effacé de ma mémoire.
    Pour moi, mon premier vrai baiser eut lieu un an plus tard, avec l'Hommme avec qui je suis toujours aujourd'hui. Nous étions dans ma salle de bain, il venait d'arriver de Montréal et je lui avait proposé de prendre une douche pour se rafraichir après le voyage. J'étais appuyée contre le mur de cette dernière, et lui, debout devant le lavabo. Il m'a longuement regardée avant de me dire "Je ne t'ai pas encore prise dans mes bras". Je n'ai pas su quoi répondre, me contentant de le regarder s'approcher de moi. J'appréhendais un peu, "que va t-il penser de la manière dont j'embrasse ?". Il m'a enlacée. J'ai aussitôt été prise d'une très forte émotion, une sensation merveilleuse, vertigineuse. Il m'a embrassée sur les joues, dans le cou, nous nous serrions l'un contre l'autre pour la première fois, c'était magique. Ensuite, il m'a embrassée, je l'ai embrassé. Nous avons fini tous deux torse nu, lui couché sur moi, sur le sol de la salle de bain. On s'est arrêtés là à ce moment. C'est l'un des plus beaux moments de ma vie et, évidemment, je m'en souviendrai toujours :D

    RépondreSupprimer
  8. Le mien était maladroit mais très intense. Bon souvenir.

    RépondreSupprimer
  9. Pas de souvenirs de mon vrai premier baiser. Je devais avoir 15ans... C'était sans plus, et "à l'arrache"! lol Même si j'ai encore des contacts avec ce garçon qui est adorable. Je crois que nous étions tous les deux très maladroits!

    Pour moi mes premières fois c'était avec Lui à 18ans...

    RépondreSupprimer
  10. MOn premier baiser d'ado fut parfait, un dernier soir de vacances, lors d'une nuit blanche entre amis, avec celui dont j'étais (secrètement, bien sûr) éprise, car nous étions les deux seuls éveillés après cette nuit de rires et de bêtises d'adolescents. Le premier avec Mr Chéri aussi me laisse un beau souvenir, qui lorsque je m'en rappelle réveille des petits papillons dans mon ventre :) C'est fou ce que je peux être fleur bleue des fois ...

    RépondreSupprimer
  11. C'est très joli, ça donne envie de recommencer!!

    RépondreSupprimer
  12. C'est drôle, tu écris un texte (très beau) sur le premier baiser et tout le monde te raconte son histoire. Je trouve ça très mignon. (moi je garde ça secret... -_-)

    RépondreSupprimer
  13. Enfer et damnation, je me souviens plus !

    RépondreSupprimer
  14. HOMECATS // Rhô la pas joueuse va :p

    XELOU // Un peu trop d'alcool ce jour-là ? ^^"

    TOUT LE MONDE // J'avais 19 ans, lui 27 et c'était au McDo. Je ne me souviens pas d'avoir rit intérieurement ou paniqué de la technique à utiliser. Je crois que c'était bien mais la fille rêveuse et sentimentale que je suis, regrette que ça ne se soit pas fait dans un endroit plus approprié, surtout qu'on envisageait un ciné après le repas...

    RépondreSupprimer