RDV en terre inconnue

jeudi 7 janvier 2010 Ingrid | Mémorables oublis 7 Comments

(faut vraiment que j'arrête les titres pourris moi...)

Lorsque j'ai découvert le Terre-neuve, j'en suis direct tombée amoureuse. Par sa gueule, sa couleur, son poil, sa grandeur, son caractère et le fait qu'il soit sauveteur des mers. J'avais toujours dis "Plus tard, je finirai ma vie dans le Sud avec quelques Terre-neuve dans un grand champ". Bah vi, la frileuse que je suis ne va pas se contenter du froid parisien hein. Oui, je sais, faut déjà que j'y sois.

Puis, j'ai eu Bout'chou. Mon truc à pattes ou mon Bout' Bout' comme j'aime amoureusement l'appeler. Il est mon compagnon de chaque instant, de chaque jour. Certes, c'est avec le pas très lourd et à contre-cœur que je vais le promener matin et soir, surtout s'il pleut, vente, neige. Mais je l'aime.

Un animal, que ce soit un chat ou un chien (désolée, j'y connais rien en hamster, lapin, tortue et poisson rouge), il sera toujours là pour toi. S'il se sent aimé et heureux, il ne fera jamais de bêtises. Et surtout, il te sera fidèle jusqu'à ce que l'un deux quitte l'autre. Bout'chou, c'est mon gros nounours. Un amour de chien dont je ne peux plus me passer. Dès que j'ouvre la porte des escaliers, je l'entend faire le fou dans le garage. Il reconnait mes pas, il sait qu'on va aller promener. Et aussitôt que je le vois, ce n'est que bonheur de le sortir. Qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige. Son regard me fait fondre. Il est une boule de gentillesse et d'amour. Jamais il ne m'a déçue...

Depuis que Bout' est dans ma vie, j'ai revu mes rêves. Finalement, ce n'est pas si important que ça que je finisse ma vie avec un Terre-neuve ou non. Le plus important est de finir ma vie avec un chien, peu importe sa race. Un gros hein, pas le bichon à sa mémère, merci.

7 commentaires :

  1. quand j'étais petite j'ai eu un chien, petit sans race toute noire. j'allais la promener en rentrant de l'école, c'était ma copine aussi :-).

    je déplore le comportement de cette femme qui veut vendre son chien pour en prendre un autre. cela dit je déplore aussi les gens qui traitent leur chien comme un enfant et qui sont au bord du suicide quand la bête meurt...

    RépondreSupprimer
  2. plus tard moi j'aimerai une maison avec un jardin et un gros chien pour faire des balades en forêt. Ca c'est cool. Mais en vacances, ça l'est déjà moins... t'y as pensé ?

    RépondreSupprimer
  3. et ben moi j'ai un minou que j'adore et j'ai appris quelques mois apres l'avoir fait rentré dans ma vie que j'etais allergique. Impossible de m'en separer. Du coup je prend des cachtons et j'ai toujours ma ventoline sur moi.
    Vie De Merde!

    RépondreSupprimer
  4. Aaah Bout' Bout'... ^^
    Dis donc en parlant d'article précédent tu nous a pas dit si la saillie avait fonctionnée, si finalement ils t'avaient donné ce qui te revient et tout et tout?

    RépondreSupprimer
  5. Mon cousin a eu un Terre Neuve ... Certes c'est beau mais qu'est ce que ça bave!!!
    Il a du s'en séparer parce qu'il n'était pas assez souvent chez lui...

    RépondreSupprimer
  6. complètement ok.
    on aime un chien pour la relation qu'on a avec lui pas pour sa couleur de poils ou autres !

    RépondreSupprimer
  7. en parlant de zanimo, faudra que tu viennes voir le nouveau chat de Paulette

    RépondreSupprimer