Un jour, une merde... voire deux

lundi 22 février 2010 Ingrid | Mémorables oublis 14 Comments

Jeudi dernier, histoire de prendre mes soucis avec le sourire (que je vous ai énuméré samedi), j'avais appelé cette semaine "Un jour, une merde". J'avais dis attendre la tuile du vendredi histoire de continuer la chaîne mais bien entendu, je ne pensais vraiment pas que j'en aurai une nouvelle. Eh bah si... Et même plusieurs (et il n'était que 09h25).

Je me lève et je me bouscule. Comme chaque matin, je consulte mes mails via mon iTouch histoire de profiter de 5 minutes supplémentaires dans mon lit bien chaud. Une personne me contacte via eBay pour la commode que Maman a restauré. Elle me dit avoir un petit budget et souhaite l'acquérir pour 60€ au lieu des 300. Je lui réponds que je refuse son offre et qu'elle aura du mal à trouver des meubles restaurés à ce prix. Je lui conseille de chercher vers du mobilier en contreplaqué ou de type Ikea... Je me suis faite incendier. Qu'elle n'a pas besoin de quelqu'un, autre que sa mère, pour lui donner des leçons et que des gens vendent des meubles sans chercher le bénéfice. C'est un peu con de vendre un meuble, surtout restauré, à perte, sachant que le prix qu'elle proposait n'était même pas celui que l'on a mis pour l'acheter. Bref, je lui ai dis d'apprendre à faire la différence entre "donner des leçons" et "donner des conseils". C'est gratuit ça au moins...

Ça me rappelle lundi dernier lorsqu'un gars m'a contacté pour le vélo de route de Papa. Il me demande de faire un effort sur le prix car il habite à 2h de route de chez moi et que ça fait des frais (sans oublier les !!! que je prend comme de l'agressivité dans ses phrases). Je lui répond que je n'y suis pour rien s'il habite loin. Que ce n'est pas à moi de payer ses frais d'essence. Certes, il s'est excusé mais il ne s'est pas gêné pour me dire "Contactez-moi si vous changez d'avis ou si vous venez par chez moi". Mais bien sûr...

Venons-en à la seconde tuile de vendredi. Alors que je promenais tranquille Bout' Bout' (spéciale dédicace à mon Poulpe) sous la pluie, j'entend une voiture venir derrière moi et s'arrêter à ma hauteur. L'homme d'une quarantaine d'années me demande le plus naturellement du monde si je veux le sucer. Je l'ai fais répéter. Je ne sais pas si c'est parce que j'ai mal entendu ou bien si je ne voulais pas encaisser ce que j'avais bien compris. Il a répété. Je lui ai demandé si c'était nouveau et il m'a dit oui avec un grand sourire, une main entre les cuisses et il s'est cassé... J'ai relevé la plaque d'immatriculation. Pas eu le temps de lire le sigle sur sa portière par contre. J'aurai contacté sa société pour lui demander de remettre son employé en place...

Ouaip, faut plus me faire chier. L'Ingrid rigolote, ça va devenir un souvenir...
Et je vous rassure, la suite de mon vendredi s'est très bien passée ^^

14 commentaires :

  1. Mais naaaaaaaaaaan!!!!

    J'aurais été à la police porté plainte....

    RépondreSupprimer
  2. CARO // Non, je sais que je suis radicale mais pas à ce point... Par contre, il recommence, je chope le numéro de son entreprise et à la 3ème fois, je vais voir les flics. Mais je doute que ça se reproduise et personnellement, je m'en passerai bien.

    RépondreSupprimer
  3. et bien cest pas jolie jolie en ce moment, t'en acumule des tuiles! tinquiete la roue tourne ça ira mieux bientot

    RépondreSupprimer
  4. Y en a qui ne manque vraiment pas d'air!
    Dommage que tu n'aies pas relevé le logo de la société...

    RépondreSupprimer
  5. Abusé ! Il aurait mérité une bonne tarte dans la gueule o_0 *j'suis sur le c*l là*

    RépondreSupprimer
  6. T'aurais du lui dire de baisser son pantalon, je suis sure qu'il n'en aurait pas eu les couilles ^^

    RépondreSupprimer
  7. ELISE // Ouaip, j'attends...
    MISSBROWNIE // Je n'ai pas été assez rapide
    LUXE AND VINTAGE // Et encore, dans les grandes villes, c'est fréquent !
    ROXANE // C'est ce que je me suis dis après : j'aurai dû dire oui, juste pour voir sa tête.

    RépondreSupprimer
  8. Woaw effet douche froide ce genre de questions !! Dans le même style, une fois j'ai halluciné quand un mec (bourré) qui en voulant me demander l'heure (ou autre chose)m'a abordeée avec un "S'cusez moi"... j'avais compris "Sucez moi"...jusqu'à ce qu'on me dise tout bas "c'est quoi ton problème, il est poli ce mec"...

    RépondreSupprimer
  9. Han la la :-( , je fonctionne souvent au culot ce genre de provocateur a surtout une grande gueule !
    Ah la la ...
    J'espère que ton week-end c'est bien finis lol ^^

    au faites super design !

    RépondreSupprimer
  10. _ 0ù va le monde ?! Plus rien ne me choque maintenant ; chez moi c'est pas mieux. Petite anecdote : Un jour avec ma soeur, on marche dans la rue tranquillement, quand arrivé à notre hauteur, le renoi qui était en sens inverse, regarde ma soeur et lui dit : « Je lèche la chatte ». Avec ma soeur, on s'est regardé, on a mit du temps à réalisé et puis on a fini par exploser de rire x).

    RépondreSupprimer
  11. Ahaha, ça me fait penser que je vendais des docs martens que j'ai quasiement jamais mis, 100e sur ebay, et une meuf me dit : " je vous les prends pour 50 je n'ai pas plus comme budget ", j'ai réponds que 80 c'était mon dernier mot... Jamais de réponse.

    Les gens ont un culot monstre !

    RépondreSupprimer
  12. Pluie ça s'écrit comme ça

    RépondreSupprimer
  13. Qu'est ce que c'est cette idée de trainer le long des routes??? Et sous la pluis??? Et toute seule???Et tu appelles ça seulement une tuile?

    RépondreSupprimer
  14. RECTO VERSO // J'étais au centre-ville vers 9h30 avec mon chien quand même :p

    RépondreSupprimer