Xynthia

lundi 1 mars 2010 Ingrid | Mémorables oublis 7 Comments

C'est fou comme une coupure EDF peut changer une vie. Genre hier après-midi, plus d'électricité durant 3 heures. Je me suis ennuyée ! Il y avait un grand soleil, il ne faisait pas froid mais le vent m'a fortement démotivée à aller me balader avec Bout'. Du coup, que faire ? Pas de PC portable afin de pouvoir mater un film (en plus, j'étais en pleine saison 2 de Chuck que j'adore). On n'est pas des adeptes des jeux de société et les meilleurs ont été vendus. Je me suis pris un sacré coup de vieux en chauffant mon lait au gaz. Et j'ai fais le ménage, seconde fois en 3 jours, dans ma chambre. Non pas que ce soit le bordel mais j'ai tendance à garder beaucoup de choses du passé. Des billets de train, des lettres, des livres (je n'ai par contre pas eu le coeur à supprimer certaines photos). Un gros sac poubelle y est passé. J'ai également fait le tri dans mes CD. Y en a que je n'écouterai plus jamais.

Bref, avec cette coupure, j'ai pris conscience à quel point on peut vite se retrouver perdu. Fini le micro-ondes, pas d'internet, devoir regarder l'heure sur son GSM, allumer une lampe dans une pièce sombre qui ne s'éclairera pas etc... Y a pas à dire, je ne suis pas une geek mais je fais quand même partie de la nouvelle génération. Les années 80 sont les plus belles mais question modernisation, les années 2000 sont les meilleures. Je ne serais pas contre l'idée de vivre une expérience comme celles de mes parents durant leur enfance. Mouarf, non, déconnez pas. Ne m'envoyez pas à la ferme célébrités !

7 commentaires :

  1. t'as de la chance qu'il y ait eu du soleil chez toi, chez nous c'était que de la pluie et du vent...

    RépondreSupprimer
  2. ANNICK // Ouais mais quand il fait super beau et que tu n'as pas le droit de sortir, c'est moche :p

    RépondreSupprimer
  3. Et lire ? Rêver ? Penser ? Se retrouver avec soi-même pour une fois ? Nous nous fuyons à longueur de journée, derrière notre ordinateur, notre télévision, notre téléphone dernier cri. Nous sommes la pire des générations car incapables de nous adapter au milieu naturel.

    RépondreSupprimer
  4. MELANIE // Rêver et penser, je ne fais que ça. Quant à lire, je n'ai plus rien à lire justement :(

    RépondreSupprimer
  5. c'est dingue hein ! A se demander comment ils faisaient au moyen-âge... mais l'éclairage a la bougie a son charme aussi ;)

    RépondreSupprimer
  6. ANNOUCHKA // Je suis très bougie mais pas les parents. Conclusion : la lampe frontale XD

    RépondreSupprimer
  7. Moi çà me fait pareil quand Orange fait des siennes.
    Je me dis comment j'ai fait pour vivre sans internet.

    RépondreSupprimer