T'as l'heure steplé ?

jeudi 11 mars 2010 Ingrid | Mémorables oublis 10 Comments

Comme vous le savez, Papa ne sait plus lire l'heure, qu'elle soit digitale ou en chiffres romains. Il ne différencie plus la petite de la grande aiguille et se perd dans les tranches de minutes, de quart, de demi. Depuis qu'on en a fait part à son orthophoniste, elle lui a donné un petit travail maison : noter deux horaires dans les horloges vides. Et mardi, il m'a demandé de lui expliquer. Ça m'a fait bizarre qu'il demande à moi car il a toujours été quelqu'un de pudique, qui se montre fort devant sa fille. En temps normal, il l'aurait gardé pour lui ou à la limite, demandé à Maman. Mais c'est vers moi qu'il s'est tourné. Même si au départ, il trouvait ses séances d'orthophoniste inutiles, aujourd'hui, il ne se laisse pas abattre. Il veut vraiment apprendre mais je pense qu'au fond de lui, il croit qu'il pourra guérir. Or, il n'en guérira jamais. On ne fait que retarder au mieux, sa perte complète de la mémoire... Lorsque je lui ai appris à quoi servait la petite et la grande aiguille et pour quelles parties de l'horloge, j'ai senti les larmes monter. Ce n'est pas facile d'apprendre à son père de 56 ans, quelque chose que l'on enseigne à un enfant de 7 ans. C'est surtout que les rôles se sont inversés. Je deviens le parent et lui l'enfant à qui on doit tout apprendre... Je suis quelqu'un qui n'a aucune patience. J'ai tendance à mal expliquer ou bien le faire vite et m'emporter si la personne ne comprend pas du premier coup. Je me suis surprise à rester calme, à lui répéter plusieurs fois la même chose, tout en gardant une voix et des gestes lents. Il ne s'est pas démonté. Il n'y arrivait pas et il l'a quand même avoué. Je lui ai dis que c'était un travail à faire quotidiennement. Ça lui reviendra. Au fond de moi, je doute mais je ne veux pas lui gâcher cet espoir qu'il nourrit de sortir de cette maladie...

10 commentaires :

  1. bravo pour la patience. Ce n'est pas évident. Tiens bon!!

    RépondreSupprimer
  2. pas facile d'apprendre l'heure à quelqu'un...

    RépondreSupprimer
  3. Belle patience, je te souhaite beaucoup de courage :)

    RépondreSupprimer
  4. JULIEN // Je pense que j'aurai pas vraiment de mal car j'ai conscience qu'il est malade. Il serait valide pour lui apprendre Internet, ça serait pas pareil. Merci de ton soutien...

    ANNICK // Le plus dur est de trouver les mots justes (qu'ils soient simples mais pas gamins)

    GAZELLE // Merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  5. Tu as raison de lui laisser cet espoir qu'il a! Parce que quand on a de l'espoir, nous ne sommes pas forcément tristes et au moins il voit qu'il n'est pas seul dans son combat qu'il ne gagnera peut être pas!
    Bon courage à toi :)

    RépondreSupprimer
  6. Cette situation n'est vraiment pas facile ni pour toi ni pour lui ... Malheureusement vous n'avez pas d'autres choix que de faire avec...

    RépondreSupprimer
  7. Courage Ingrid, ça ne doit pas être facile pour toi.

    RépondreSupprimer
  8. NIILAH // Il ne le gagnera pas mais on évite de ne lui dire. Merci

    MISSBROWNIE // Voilà, on a pas le choix. On fait de notre mieux en tout cas.

    ROXANE // Ni pour Maman et mon frère. Merci !

    RépondreSupprimer
  9. J'admire ta patience et ton courage d'avoir su lui expliquer comment lire l'heure car comme tu le dis les rôles sont inversés et toi de ton côtés tu dois gérer ça...Courage à toi et ta famille pour ces moments difficiles !

    RépondreSupprimer
  10. Ça doit être des moments vraiment durs, surtout quand il s'agit de son papa, que l'on a connu en parfaite santé auparavant. Je te trouve vraiment très courageuse, et j'espère vraiment que vous vivrez encore beaucoup de moments heureux tous ensemble.

    RépondreSupprimer