La vie, un don à partager

jeudi 29 avril 2010 Ingrid | Mémorables oublis 4 Comments



Il y a quelques jours, après des échanges e-mail avec le cher Gaby, nous avons eu l'idée de faire un article sur le sujet que nous traitions : le don d'organes. Pourquoi en étions venus à parler de ça, me direz-vous. Je lui avais fait part dans un commentaire sur l'un de ses articles, qu'une prise de sang m'attendait alors qu'il venait d'avouer à la blogosphère entière, qu'il était hématophobe (peur du sang, du sien surtout). Forcément, on a parlé du don du sang. Lui, aurait aimé le donner mais ne peut pas à cause de la raison que je viens de citer. Moi, je suis une chochotte de première qui a peur d'avoir mal, de tourner etc... Mais, étant des personnes généreuses, nous faisons partie de celles qui sont inscrites sur la liste nationale des donneurs d'organes. Voilà, en plus de ma famille que je bassine depuis des années pour qu'elle n'oublie pas mes dernières volontés, ma carte de donneur précieusement rangée dans mon porte-feuille, je mets maintenant la blogosphère au courant.

Je n'ai pas attendu que Grégory Lemarchal et Laurette Fugain nous quittent pour faire ma demande. Je pense que j'ai eu l'envie de donner mes organes lorsque j'ai eu l'âge de comprendre qu'on pouvait le faire. C'était limite une évidence. Cet acte ne m'a jamais posé de problème. Il n'a jamais été un tabou dans ma famille. Si pour certains c'est un sujet très difficile à mettre sur le tapis, pour moi, c'est avec le plus grand naturel et d'une simplicité hors-pair que j'ai mis au courant mes proches. Et merci, personne n'a été contre mon choix. Et lorsque la Croix Rouge m'interpelle dans la rue pour me parler du don du sang, je réponds que je ne le donne pas MAIS j'attends ma mort pour faire un acte personnel, généreux, qui sauvera une, voire je l'espère,  plusieurs vies...

Je ne dis pas que tout le monde devrait faire pareil (ça serait chouette). On est libre de notre corps et on doit respecter la décision de chacun. Mais étant un sujet tabou, beaucoup se posent des questions, comment s'y prendre, les risques, les droits etc...  Alors aujourd'hui, je vais tenter de vous expliquer au mieux ce qu'est le don d'organes. Cela vous encouragera peut-être à vous poser des questions sur l'avenir de votre corps, chose à laquelle vous n'avez jamais pensé et qui sait ? Oser en parler autour de vous et sauter le pas en vous inscrivant sur la liste des donneurs d'organes.

Il y a un site à ce sujet mais je vais vous la faire simple et court avant tout :

- Vous devez informer vos proches que vous êtes pour le don d'organes. Les amis et les collègues ne suffisent pas. Une carte de donneur serait un plus afin de confirmer votre choix après votre mort.
- Le don d'organes est mis en place à partir du moment où le corps est en état de mort cérébrale. Comprendre par-là qu'il n'y a plus aucun espoir à ce que le patient soit sauvé.
- Il est impossible de choisir son donneur/receveur. Cet acte est totalement anonyme. La seule information que l'on pourra fournir, c'est à la famille du défunt, si l'opération sur le receveur s'est bien passée.
- Vous n'êtes pas obligé d'attendre votre majorité pour faire part de votre souhait. Il faudra seulement la confirmation des parents. Ce qui montre à quel point la communication sur ce sujet est importante.
- Vous pouvez donner tous vos organes ou une partie. Là encore, informez vos proches.
- Au cours de votre vie, vous pouvez donner : de la moelle osseuse, un rein, de la peau, des fragments osseux, lobe hépatique ou pulmonaire, du sang, du plasma, des plaquettes.
- A votre mort seront prélevés : Le coeur, le foie, les reins, les poumons, le pancréas, des os et du cartilage, la cornée (pas l'oeil), de la peau et les intestins.
-  Ne pas confondre don d'organes et don du corps à la science. Le corps lors de la donation d'organes est redonné à la famille dans son état physique normal. Le corps légué à la science (faculté de médecin entre autre) servira pour des recherches (je ne vous fais pas de dessin).
- Le don d'organes est gratuit et ne peut faire en aucun cas l'objet d'une vente. C'est bien pour ça que l'on parle de don. La sécurité sociale prend en charge tous les frais après la mort du défunt. Par contre, les frais obsèques ne changent pas.
- Seules les religions hindouistes et shintoïstes s'opposent au don d'organes.

Des sites sont plus aptes à répondre à vos questions. Voici différents liens tout aussi importants :

France ADOT (site très complet à ce sujet)


Découvrez notre exposition virtuelle

Et si vraiment vous ne souhaitez pas faire don de vos organes, sachez que vous pouvez le faire savoir en vous inscrivant sur le registre national des refus ici, en plus d'informer vos proches.

J'espère que cet article servira à quelques-uns d'entre vous...

Et bon anniversaire à mon mioche de frère avec ses 22 printemps, à qui je donnerai de mon vivant si ça devait arriver et si nous étions compatibles (même si c'est un chieur pas possible avec sa soeur chérie adorée).

[EDIT] : En cherchant le lien pour imprimer votre carte de donneurs, j'ai remarqué qu'on pouvait la recevoir par voie postale. La mienne étant imprimée sur du papier normal, je les ai contacté (il suffit de répondre au mail que l'on reçoit où il y a le fichier pdf de la carte à imprimer) et j'ai reçu semaine dernière ma carte cartonnée.

4 commentaires :

  1. Un ptit coucou rapido!

    Juste pour préciser qu'à partir du moment où l'on n'est pas expressément inscrit sur la liste de REFUS, on est obligatoirement considéré comme donneur (alors qu'en général la protection de la personne veut que la loi oblige une déclaration d'accord).
    Lorsque l'on est inscrit nulle part c'est donc surtout les proches qui empêchent le don (ou permet d'empêcher le don s'ils savaient votre réticence).

    Et joyeux anniv' au frangin ^^

    Des bisous à vous deux

    RépondreSupprimer
  2. Merci Prisci =D

    "(même si c'est un chieur pas possible avec sa soeur chérie adorée)."
    T'vas souffrir toi ...

    RépondreSupprimer
  3. Je pense que beaucoup n'y ont pas pensé, tout simplement, et juste le fait de se décider sur le sujet (et prendre 2min sur internet) peut être immensément utile pour d'autres personnes ... Moi aussi je l'ai fait envoyer par la poste, c'est super simple.

    Bonne idée de note ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Je suis donneuse de sang, de moelle et d'organes... un petit don pour moi et un grand don pour les gens dans le besoin... juste un geste naturel!

    RépondreSupprimer