L'eau, ça mouille

lundi 26 juillet 2010 Ingrid | Mémorables oublis 4 Comments


J'ai souvent critiqué la pluie. Et ça ne cessera pas de si tôt. Celle qui mouille, qui salit, qui décoiffe, qui refroidit, qui dégage une mauvaise odeur au contact du bitume sec et chaud, qui trempe nos habits, qui nous fait patauger dans nos chaussures, qui éclabousse etc... Mais j'aime la pluie pour d'autres choses. Celle que l'on voit à travers notre fenêtre, les gouttes qui glissent sur les carreaux ou sur les feuilles des arbres. Les arcs-en-ciel qui se dessinent quelques minutes plus tard, le temps qui se rafraîchit, sentir les gouttes glisser sur nos joues et les voir perler les pointes de nos cheveux etc... Lorsque j'étais au lycée, je refusais de prendre un parapluie avec moi. Ça faisait vieillot de se trimballer avec ça. Tandis qu'arriver trempée en cours de la tête aux pieds en passant par les habits et le sac, c'était fun (oui oui, on est con à l'adolescence). J'ai toujours apprécier marcher sous la pluie. Lors d'une petite averse, surtout en été. Mais hier, bah ce fut pas la même histoire. Il faisait temps moyen. Pas de nuage gris à l'horizon, un joli ciel bleu et le soleil qui perçait quelques nuages blancs. Aucun signe de mauvais temps. Je me suis donc décidée à aller faire une petite balade avec Bout'chou. Sauf que, arrivés au 3/4 de la balade, le vent a commencé à se lever, le soleil avait disparu et les nuages gris menaçait ce ciel qui était auparavant, bleu. Et comme l'a fait exprès, pour une fois, je n'avais pas pris mon GSM. Je me suis dit qu'avec un peu de chance, je rentrerai à la maison à temps. Sauf que j'ai été un peu trop optimiste sur ce coup. A 1.5km de chez moi, des trombes d'eau se sont abattues. Bien entendu, j'étais dans un endroit où il n'y avait aucun abri. Puis je ne pouvais pas être plus trempée que je ne l'étais déjà alors j'ai continué mon chemin. La seule chose qui m'embêtait, c'était que mon iTouch prenne l'eau. J'ai savouré en tout cas. Je n'ai pas pesté ni même cherché à courir. Bon, je n'ai pas pris mon temps non plus. Mais marcher sous la pluie, il n'y a pas de quoi en faire tout un drame. On est simplement mouillé. Y a bien pire dans la vie. J'avais peur de tomber malade car les températures n'étaient déjà pas très hautes. Mais heureusement, Maman est venue à mon secours. On a bien rigolé. Me manquait plus que le gel douche pour parfaire tout ça. Et bien entendu, au moment où on rentre dans le garage, il a cessé de pleuvoir. Comme toujours !

4 commentaires :

  1. quand c'est sur le chemin du retour ça ne me dérange pas d'être trempée par une bonne pluie d'été. et comme tu dis ça ne sert à rien de marcher plus vite, on ne sera pas moins mouillé pour autant.

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien aussi marcher sous la pluie (enfin pas quand c'est la pluie battante non plus...). Et puis c'est drôle de voir tt le monde courir pour se mettre à l'abri et d'être la seule à tracer sa route. :)

    RépondreSupprimer
  3. Je kiffe être sous la pluie quand il fait chaud, je m'éclate sous les orages d'été (mais sans éclairs hein)

    RépondreSupprimer
  4. J'aime pas la pluie! J'adore l'eau mais définitivement pas la pluie.

    RépondreSupprimer