[36] Brèves du samedi

samedi 25 septembre 2010 Ingrid | Mémorables oublis 8 Comments


Je désespère à trouver un boulot. En même temps, les personnes chargées du recrutement n'aident pas. Nous, chômeurs, on se casse la tête (ce qui est tout à fait normal) à trouver un job mais on ne prend pas la peine de nous répondre, même lorsque c'est négatif. Ils n'ont pas conscience de la chance qu'ils ont d'avoir un travail et un salaire chaque début de mois. Ils ne se rendent pas non plus compte qu'ils peuvent se retrouver à notre place du jour au lendemain. En quoi ça les dérange de nous envoyer un mail ou une lettre-type nous disant que notre candidature n'a pas été retenue ? C'est pas la fin du monde. Certes, ce geste ne leur vaudra pas une promotion mais ne coûtera pas non plus leur place. En fait, ce n'est pas chercher qui me saoule. C'est d'attendre, les 3/4 du temps pour rien. Ça serait tellement plus simple et gentil de nous envoyer un "non" que de nous laisser poireauter comme si on avait déjà pas assez de soucis comme ça. Actuellement, je suis en attente de réponse pour 3 postes à pourvoir à Nancy. J'ai les connaissances et même l'expérience requise. Cela fait une semaine que j'attends (j'ai postulé par internet avec champs à remplir) et toujours pas de réponses. Voilà, c'est ça qui m'énerve : Attendre...


Julien est en vacances encore la semaine prochaine. Je songe à aller à Nancy pour faire le tour des boutiques où d'éventuelles offres d'emploi seraient affichées. L'occasion d'aller boire un verre avec lui. Il m'énerve mais c'est ça qui m'attire chez lui. Son côté super chiant et taquin. Je suis maso non ? J'ai revu mes envies à son égard. Je ne souhaite ni plus ni moins devenir amis. J'adore papoter avec lui, il râle tout le temps, il a des principes à la con, des habitudes de célibataire endurci et ce sont tous ces défauts que j'aime... Il a essayé de nous tirer les vers du nez à Séb' et moi lundi après notre soirée de la veille. Je ne sais pas si c'était pour nous embêter ou par curiosité (certainement pas de la jalousie) mais ça m'a bien fait rire. Quant à Séb', on est moins taquins maintenant que l'on s'est vus. La séduction est partie et c'est ça que je regrette à chaque fois. J'aurais aimé gardé cette ambiguïté, ces taquineries et autres plus longtemps. Mais ça ne nous empêche pas de bien papoter. On a parlé de sa vie sentimentale. Ca m'a fait bizarre qu'il m'en parle. S'il ne se passe rien entre nous, au moins, on devient amis et ça me plait. Sauf que depuis mercredi, il n'a pas le moral. On se connait à peine que déjà, ça me chagrine qu'il soit pas bien et que je ne puisse pas débarquer pour le réconforter, lui tenir compagnie, être à son écoute autre que par MSN. C'est tout moi ça. Comme toujours. A me faire du mauvais sang pour les autres, être triste pour eux, vouloir aider/donner. Et refuser qu'on fasse pareil avec moi...


Et histoire de rester dans le domaine des hommes, je me suis lassée de AUM. Je m'y suis inscrite mais n'y vais pas pour le but recherché. J'ai gardé seulement 2 hommes avec qui je papote sur MSN. Celui de 26 ans un peu timide et celui qui m'a invitée à boire un café lorsqu'il était de passage dans ma ville. Le même qui me lance quelques allusions. Il est gentil mais il ne m'intéresse pas. Va falloir qu'il se mette en tête qu'on peut que sympathiser ou bien faudra me virer...

A lundi pour un nouveau mystère !

8 commentaires :

  1. C'est vrai que notre monde devient de plus en plus inhumain, parfois ça m'angoisse surtout dans la perspective de mettre un enfant dans un monde aussi individualiste et indifférent. Le roman sur lequel je buche parle en partie de cela, il s'appelle "la dignité des inutiles". Je trouve que nos gouvernements sont de plus en plus démissionnaires par rapport à leurs "naufragés". Ça m'a inspiré une histoire mais je rame un peu en ce moment. En tout cas, garde courage, ne te laisse pas abattre, c'est ce qui peut t'arriver de pire. Alors courage.

    RépondreSupprimer
  2. Alalalala, les mecs.. ils nous en font voir de toutes les couleurs... moi je commence à retomber dans le mauvais "mood" là, mais bon... quand on aime on ne compte comme je le dis si bien.

    je vis ce que j'ai à vivre avec lui et puis on verra plus tard...

    AUM moi aussi je m'en suis lassée au bout d'un moment, c'est tjs la même chose

    RépondreSupprimer
  3. Tu finiras par trouver un travail. Je trouve aussi que laisser des candidatures sans réponse est vraiment lourd et irrespectueux mais COURAGE ! Tes efforts finiront par payer !

    RépondreSupprimer
  4. je comprends tout à fait ton ressenti par rapport à la recherche d'emploi... Cette attente, moi, ça me donnait l'impression de me tuer à petit feu, de me faire douter de moi. C'est pour ça que je me suis lancée dans ce stage à Madrid ou ce programme d'échange suite auquel je serai assistante de langue d'ici une dizaine de jours. Parce que ça m'occupe l'esprit, que j'apprends un tas de choses et que je me sens à nouveau utile. Courage à toi !

    RépondreSupprimer
  5. Pour la recherche d'emploi, c'est vrai qu'ils pourraient répondre. Ils pondent un courrier type par mail, ça prend 10 secondes.... ils ne se rendent pas compte, ça n'encourage pas à continuer ses recherches...
    Pour Julien, je dirais "qui aime bien châtie bien".. ;)
    Bon weekend!!!

    RépondreSupprimer
  6. je cherche du boulot aussi, et comme toi, j'attends des réponses infiniment ! c'est stressant et énervant !

    RépondreSupprimer
  7. raaaahh ne désespére pas! Et tente de poser tes CV en main propre tant qu'à faire!
    En tout cas bon courage dans tes recherches, tu trouveras ;)

    RépondreSupprimer
  8. TOUT LE MONDE // Merci à toutes pour vos encouragements !

    RépondreSupprimer