La souffrance des enfants meurtris

vendredi 17 septembre 2010 Ingrid | Mémorables oublis 6 Comments


J'ai beau n'avoir aucune envie de materner, de me faire marraine, garder des gosses etc... Bah j'ai quand même réussi à verser ma petite larme à la lecture d'un témoignage signé Torey L. Hayden avec "Les enfants des autres". Ce livre, je l'ai retrouvé en faisant du rangement au grenier. La couverture me parlait guère mais en lisant la première ligne du résumé, je me suis vite souvenue de cette histoire bouleversante d'une maîtresse qui s'occupait d'une classe pas comme les autres.

Torey est donc une jeune instit' qui s'occupe quelques heures par jours de 4 enfants de 7 à 12 ans. Il y a Lori, cette jeune petite fille qui a de grosses lacunes en lecture suite à un accident cérébral. Boo, l'enfant autiste qui ne sort jamais plus de 20 secondes de son univers. Tomaso, le pré-ado rebelle et vulgaire de 8 ans qui terrifie tout le monde et la dernière, Claudia, 12 ans et bientôt mère.

Torey nous livre donc son histoire mais surtout celle de ces enfants pour qui elle se donne corps et âme. Elle fait de son mieux même si au fond d'elle, elle sait pertinemment qu'elle ne les rendra jamais "normaux". Ce sont en quelque sorte ses enfants, parfois même sa raison de vivre car sans eux, sa vie n'aurait plus aucun sens. Elle délaisse ses amis et son compagnon pour s'occuper d'eux. Elle est mariée à son travail, elle est plus que liée à ces enfants, tous si attachants les uns que les autres.

Alors oui, je ne veux pas d'enfants mais ça ne fait pas de moi une personne sans coeur. Je ne peux rester insensible devant cette si charmante Lori qui ne comprend pas pourquoi sa soeur jumelle arrive à lire et pas elle. Elle redouble d'efforts pour comprendre les lettres, les mots, les formes afin qu'à la rentrée prochaine, elle puisse se retrouver dans la même classe que sa soeur Libby.

Torey fait part également dans son témoignage du problème de l'éducation. Ces enfants qui manquent d'attentions, que l'on veut automatiquement mettre dans une classe d'attardés profonds alors qu'ils n'ont que de petites lacunes. Toujours l'exemple de Lori : elle ne sait pas lire mais est très douée dans les autres matières. Tomaso est un enfant rebelle suite au meurtre de son père dont il était spectateur.

Torey L. Hayden se sent parfois démunie car comme elle le rappelle souvent dans son livre, elle n'est pas psychologue et encore moins pour des enfants à problèmes. Ce n'est pas à elle de s'occuper de l'avenir de cette jeune Claudia qui est sur le point d'accoucher. Elle finira même par se mettre à dos le directeur et la prof "officielle" de Lori car cette dernière la traite d'incapable parce qu'elle ne sait pas lire mais elle oublie le pourquoi et surtout, comment s'y prendre. Bref, le système est plus ou moins incompris et donc critiqué mais Torey fait et fera de son mieux pour que ces enfants ne soient pas mis à l'écart...

Lori est la personne la plus touchante dans ce témoignage. Un handicap malheureux qu'elle a récolté, une motivation que beaucoup d'entre nous ne sommes même pas capable d'avoir ne serait-ce que la moitié et surtout, comme le lui dit si bien Torey dans ses moments de doute : Tu ne sais pas lire mais est-ce si important en fin de compte ? Tu sais lire dans le coeur des gens et crois-moi que peu de personnes savent le faire.

Un livre que je vous recommande vivement (la plupart des sites qui le vendent, lui décernent 4 voire même les 5 étoiles). Et vous saurez à la fin du livre ce que ces enfants sont devenus...


6 commentaires :

  1. Ce livre a l'air vraiment bouleversant...

    RépondreSupprimer
  2. Ça a l'air vraiment très bon comme livre, je penserai à l'acheter.

    RépondreSupprimer
  3. LALYDO // Il l'est oui ^^

    CAPTAIN // Dommage, je te l'aurais bien envoyé mais il vient d'arriver à Liège lol

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai lu il y a très longtemps, j'adore cet auteur qui exerce d'ailleurs vraiment ce métier. Je te conseille les autre bouquins, ils sont très bien aussi.

    RépondreSupprimer
  5. LA VIE REVEE D'UNE FEE // Je ne connais que ce livre de Torey mais dès que j'en ai l'occas', j'achète les autres qui sont dans la même lignée que celui-ci

    RépondreSupprimer
  6. COucou Ingrid, c'est Charlotte (PII) je trouve ton blog très sympathique et je voulais mettre un petit commentaire car j'ai lu pas mal de livre de Torey Hayden dont "L'enfant blessée" (si je me souviens bien du titre que j'avais adoré)une très bonne écrivain en tout cas !
    Achete aussi si tu peux "Ma vie pour la tienne" c'est un livre très très triste, que j'ai adoré aussi meme si financièrement il est pas offert
    bisou

    RépondreSupprimer