Comment qu'sexe ?

jeudi 7 octobre 2010 Ingrid | Mémorables oublis 20 Comments


Les mioches, vous allez jouer à la console et à la Barbie. Madame Ingrid a des choses à raconter entre adultes.

Lors d'une petite virée shopping avec Maman, je suis tombée sur des livres d'occasion qui avoisinaient les 2€. Je suis tombée sur un roman qui m'a attirée de part sa couverture et ensuite son titre. Ni une ni deux, je l'ai pris. Ca tombe bien car j'ai envie de casser mon rythme de lecture de romans policiers dont je suis en plein dedans en ce moment. "Ce que les hommes ne disent jamais aux femmes et vice-versa". Un livre qui parle de sexualité. Des témoignages d'hommes et de femmes, retranscris de manière anonyme sans modification aucune des écrits. Je ne pensais pas le lire d'une traite et voilà que je l'ai finit en 4h et saute sur le clavier pour vous en parler. J'ai trouvé la lecture intéressante. Ils disent tout haut ce qu'ils n'oseraient peut-être jamais dire à leurs potes, voire même leur moitié. Les idées reçues sur la fellation, les cunni, l'infidélité, le 69, les godes, les sentiments, les fantasmes etc... Parfois je souris au témoignage de certains. J'ai l'impression de lire mes ex. Ou bien, je me vois à la place de la femme qu'ils décrivent. Si je fais mal ou non etc... Un livre basé sur la sexualité où aucun tabou ne règne. Où les hommes ont la parole autant que les femmes sur un sujet intime, complice, beau, sale et j'en passe. Il peut y avoir quelques révélations loufoques comme choquantes. Mais aucun jugement... J'ai été surprise de la liberté d'expression à ce sujet, les tabous qui s'envolent, les infidélités dans les deux sens, les pratiques modernes etc... J'ai pu découvrir que j'étais loin d'être coincée ou nulle à ce sujet. Bon sinon, ça se lit facilement, en couple ou seul(e). En 2 jours, c'est terminé. Une lecture sans prise de tête, où vous sourirez, parfois rougirez, penserez à vos anciennes relations, innoverez avec votre partenaire etc...


"Ceux qui parlent le plus ne sont pas forcément ceux qui en font le moins"


Et là, j'hésite à vous parler de mes expériences car bon, c'est surtout de mes ex dont je veux parler alors ça me concerne indirectement, on va dire. J'ai donc eu deux relations sérieuses. La première, d'un point de vue sexuel, c'était limite trop. Un chaud lapin. Non pas que je n'arrivais pas à suivre mais trop de sexe finit par tuer le sexe. Non, je ne m'ennuyais pas avec lui. Simplement, il ne pensait qu'à ça. Notre vie tournait qu'autour de ça. Et malgré une vie sexuelle assez active, il ne m'a donnée qu'un seul orgasme en une année... De lui, très ouvert et porté sur la chose, je suis passée au second, totalement je m'en foutiste. Il avait un réel problème avec le sexe. Alors je me suis posée des questions et j'ai été rassurée de savoir qu'en fait, il avait ce même blocage avec ses ex. Déjà le pauvre homme était mal bâti (ne jouez pas les hypocrites, la taille compte un minimum). Et rajoutez à cela le fait que Monsieur était un anti-cuni. Et deux ans, sans connaitre ce plaisir, c'est long. Très long. Alors j'ai pris sur moi, car bon, je ne le prenais pas uniquement pour le sexe, mais j'avais cet espoir de l'ouvrir à ce sujet. Rien à faire. J'ai tenté pourtant. Avec patience et compréhension. Il était fermé à toutes discussions, voyait le sexe comme quelque chose de sale. Toucher un vagin ? Là où sort l'urine ? My God ! Ah par contre, tu peux venir toucher mon pénis, aucun problème... Les toys pour tenter de pimenter la relation, c'était mort. Surtout l'anneau (car Monsieur, en plus d'être coincé et mal bâti, il était éjaculateur précoce) qu'il voyait plus ça comme un bijou alors qu'en fait, il servait à ralentir l'éjaculation et me donner ENFIN du plaisir.

Bref, d'un mec hyper actif qui se vexait si j'avais le malheur de ne pas être dispo dans la minute, je suis passée à un mec passif, totalement absent, pas du tout intéressé. Autant vous dire que l'orgasme est redevenue une légende après ça. Mais je vous arrête de suite, j'ai eu quelques aventures depuis et on est jamais aussi bien servie que par soi-même...

20 commentaires :

  1. On peut dire que tu n'as pas eu de chance ! J'ai parfois l'impression, en lisant les témoignages d'autres femmes, que rares sont les hommes qui acceptent de se remettre en question niveau sexuel alors que les femmes sont en constante évolution et ont sans cesse envie de mieux faire. (Je ne parle pas des femmes ultra-coincées pour qui le sexe, c'est aussi sale qu'un déchet sorti d'une poubelle.)

    RépondreSupprimer
  2. d'un extrême à l'autre dis donc... le suivant sera peut-être équilibré ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Moi je suis d'accord avec ton ex pour le cuni, même une fille propre, parfois ça sent fort... Donc c'est pas forcément agréable pour le mec!
    Par contre j'ai fait un constat, les filles de l'Est (pas Est de la France hein) n'ont quasiment pas d'odeurs à ce niveau là!

    RépondreSupprimer
  4. "Toucher un vagin ? Là où sort l'urine ? "<<<< hum comment dire? La biologie ne semblait pas être son truc parce que si une nana va uriner par son vagin c'est qu'elle a un léger problème anatomique... ^_^

    RépondreSupprimer
  5. Yannick - le 7 octobre 2010 12:07
    Moi je suis d'accord avec ton ex pour le cuni, même une fille propre, parfois ça sent fort... Donc c'est pas forcément agréable pour le mec!

    ---> Comme-ci une fellation, c'était forcément tjs agréable pour une nana! ;o) Mais il en faut pour les deux sinon ça ne marchera jamais. J'ai eu aussi un ex "anti-cuni" mais pro-fellation et c'est d'une frustration sans nom! :-D

    RépondreSupprimer
  6. CAPTAIN // Réflexion juste. Je pense qu'on est plus à la recherche du plaisir, de l'innovation et de faire mieux car nous sommes la clé du désir de l'homme...

    ANNICK // J'ai eu 2 aventures depuis et ouf, c'était bien mieux (pas d'orgasmes ceci dit)

    YANNICK // Sauf que mon ex en a jamais fait donc il n'a aucune idée de ce que ça sent. Et je rejoins l'avis de Caro : Certains hommes ne sont pas toujours bons...

    PRISCI // Enfin une qui a relevé ♥ Je pensais que ça choquerait plus que ça...

    CARO // Je t'ai cité dans ma réponse à Yannick ^^

    RépondreSupprimer
  7. @Ingrid: Ca m'a interpellé mais j'ai préféré citer mon expérience avec un mec anti-cuni, ça me parlait plus! Bien qu'il y a plein de choses dans cet article qui me parle! LOL

    RépondreSupprimer
  8. CARO // Ah bah fais-toi plaisir hein (l'anti-cuni, c'est également celui qui voulait pas embrasser avec la langue ? ^^")

    RépondreSupprimer
  9. Ce livre à l'air vraiment intéressant... c'est marrant comment même au bout d'une longue relation, certains sujets autour du sexe restent toujours tabous..

    RépondreSupprimer
  10. Waouh! Tu te souviens de ça! J'avais carrément oublié! Merci de me l'avoir rappelé^^

    Ben oui, c'est lui! Ma plus longue histoire en somme! Nan mais comment j'ai fais?

    RépondreSupprimer
  11. Déjà le pauvre homme était mal bâti (ne jouez pas les hypocrites, la taille compte un minimum). => aaaah tu devrais lire mon article sur le sujet :) http://celibataireetstupefiante.wordpress.com/2010/09/25/le-mythe-de-la-grosse-b/

    RépondreSupprimer
  12. La dernière phrase de ton article... mouais et bien c'est triste.

    RépondreSupprimer
  13. @ Yannick : Soit tu es jeune, soit tu es gay. Sérieusement, l'odeur du sexe féminin contient des phéromones sensés donner envie aux hommes. Puis, si la fille prend un douche tous les jours et que son sexe "sent", c'est peut-être parce que tu l'excites. Oups. Le sexe, ce n'est pas dégueulasse ! Ou alors il faut voir les choses dans les deux sens, quand les hommes ont envie qu'on leur fasse une fellation, on devrait trouver ça dégueulasse parce que "ça sent mauvais, c'est sale" lol.

    RépondreSupprimer
  14. CELIBATAIRE ET STUPEFIANTE // Je vais lire ça ^^

    ABCMOTEUR // Tu sais ce qu'on dit "Vaut mieux être seul(e) que mal accompagné(e)"

    CAPTAIN // Il parlait surtout du goût des sécrétions vaginales. Comme pour le sperme qui parfois peut être très salé, trop sucré, avec parfois des grumeaux etc...

    RépondreSupprimer
  15. Moi aussi j'ai acheté ce livre il y a quelques années dans une librairies. J'adore ce genre de livre qui informe sur le sexe. J'ai pas eu beaucoup de partenaire sexuelles (2) et je suis encore jeune (21) et je n'avais vraiment aucune expérience à mon premier partenaire. Donc c'est stupide à dire mais ces livres m'ont donnée confiance en moi pour essayer des trucs au lit que je n'aurais sans doute jamais essayé :)

    RépondreSupprimer
  16. J'ai eu la même réaction qu'annick... en me disant que tu as vraiment eu deux opposés... comme elle espérons que le prochain soit équilibré.

    RépondreSupprimer
  17. Ah ca doit etre une epidemie alors les anti-cunis pro-fellations.. Mais oui comme il l'explique c'est pas pareil du tout.... faudra leur expliquer, mais suis pas sur que tous comprennent!

    RépondreSupprimer
  18. Audrey (mes banalités)
    Eh bien, on peut dire que tu n'as pas été gâtée ma pauvre, tu as bien raison de te contenter seule même si on est bien d'accord que ça ne remplacera jamais un homme. par contre, pour connaître un peu ta vie, je trouve que tu n'y vas pas de main morte...
    Je ne lirai pas ce livre parce que lire la vie sexuelle des autres c'est un peu écoeurant je trouve lol.
    Je suis toujours étonnée des couples qui ne communiquent pas entre eux pour ce qui est du sexe, pour moi, ils n'ont rien à faire ensemble alors, c'est la base quand même.

    RépondreSupprimer
  19. On jamais mieux servie que par soi-même, c'est bien vrai, il faudrait leur acheter une méthode en 10 leçons, la majorité en ont besoin.
    Par contre, j'aime le "fait moi une fellation, par contre je met pas ma bouche sur ton sexe, c'est dégueu", j'ai connu ça, PLUS JAMAIS, c'est donnant donnant ou c'est rien.

    RépondreSupprimer
  20. Au final, je me demande vraiment si le sexe peut être agréable pour les deux partenaires ( ou 3 ou 4 enfin vous faites ce que vous voulez).
    C'est un sujet tellement intime, une "pratique" voire un besoin qui doit répondre a des impératifs tellements personnel...
    Impératifs qui se heurtent au mur de la honte, du tabou, de l'égoisme , de l'incompréhension.

    Au final, ne vaudrait il mieux pas ne rien faire, quitte a mal faire.

    Et sinon non, certains mecs se posent beaucoups de question sur leurs partenaires et ne peuvent prendre de plaisir si elle n'en n'ont pas...

    RépondreSupprimer