RDV dans un autre monde

mercredi 20 octobre 2010 Ingrid | Mémorables oublis 20 Comments


J'abandonne. Je suis lassée. De propositions en propositions, je récolte excuse sur excuse. Il m'apprécie, je le sais. Il me l'a dit. Mais il refuse de me revoir. Tant que je n'ai pas de boulot. Et même si j'en avais un, il refuse que je finisse à l'hôtel après la soirée. Question de morale, il est ainsi. Donc à moins de vivre à Nancy, et ce n'est pas demain la veille, on ne se reverra pas de si tôt. Je le comprends, ça me gênerait également si les rôles étaient inversés, que lui, au chômage, claque l'argent qu'il n'a pas. Donc, dans tous les cas, c'est mort. On ne se verra plus. Il dit que j'interprète à ma façon mais je ne peux pas faire plus simple. Ce sont ses propres mots. Et ça me fait chier ce virtuel qui s'est installé entre nous alors qu'au départ, nous étions proches, quelques soirées au téléphone et une rencontre des plus charmantes. Sauf que depuis, tout a changé. Depuis juin, je ne l'ai plus entendu et encore moins revu. Et cette relation limitée à MSN et Facebook ne le gêne pas du tout. Moi si. Ca me ronge de l'intérieur de savoir que je ne peux pas aller me changer les idées à 50 km de chez moi avec une personne que j'apprécie et qui me dit que c'est réciproque. En attendant, ça ne nous empêche pas de papoter et parfois rire de nos conneries. Mais pour couronner le tout, il fréquente une fille. Il n'est pas au statut de couple mais cette fille pourrait être celle qui lui ferait revenir sur sa position du célibat. Cette fille, ça aurait pu être moi. Vous savez, celle à qui il a dit, le jour où je l'avais viré "Je t'apprécie, t'aurais pu devenir une grande amie et même plus !". Bah voilà, je m'en veux. Je me bourre le crâne de "Et si je n'avais pas merdé ?", "Et si j'habitais Nancy ?", "Et si je n'attendais pas son accord pour qu'on se voit ?". Et si, et si... Mais le mal est fait. Je ne saurai jamais si les choses auraient été différentes mais le fait est qu'aujourd'hui, j'ai une petite peine au coeur de savoir que je suis devenue une connaissance virtuelle alors que j'aurai pu être bien plus...

20 commentaires :

  1. N'aie pas de regrets... s'il avait vraiment voulu du "et même plus", il t'aurait (il vous aurait) offert les moyens de l'avoir.

    RépondreSupprimer
  2. et si ça s'était passé autrement, et si une armée de martiens n'avait pas tué Abraham Lincoln, et si et si et si ......
    si c'est pour que ces "et si ... ?" ressurgissent à chaque fois que tu lui parleras, pas sur que ce soit une bonne idée de rester en contact. tu connais mon sentiment par rapport aux regrets, je vais pas me répéter ...
    une page se tourne, nouvelle page blanche, à toi de l'écrire ;-)

    RépondreSupprimer
  3. mais c'est quoi ces excuses à la con aussi? il ne veut pas te voir tant que tu n'as pas de boulot? il ne peut pas t'héberger pour la nuit? 50 km c'est une heure de bagnole, c'est pas le bout du monde. franchement, je pense que tu n'as rien à regretter si déjà de telles petites choses étaient insurmontables pour lui.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Cette stratégie de l'évitement que cette homme met en oeuvre, ou plutôt, cette volonté de ne pas faire face et de donner un sentiment sur la situation, tracer des perspectives ou tirer un bilan ... c'est pathétiquement mâle.

    Tous les hommes fonctionnent comme ça.

    Ca veut dire qu'il n'a pas envie, et qu'il ne sait pas comment fonctionne une femme. Il pense que ne pas ouvrir de discussion franche et frontale fait pas de mal, parce qu'il n'y a pas de dispute, divergence, conflit.
    Ce qu'il ne sait pas, ne voit pas, n'entend pas, ne comprend pas ... c'est qu'il laisse une plaie ouverte, ou une plaie, une fracture se créer ... Parce qu'en ne mettant pas un point final, il laisse de l'espoir, et il n'y a rien de plus cruel que l'espoir.

    Un mâle dans toute sa splendeur.

    Aucun "si" ne changera ce constat. Il n'a pas envie, ne sait pas qu'il faudrait le dire, ne sait pas comment le dire, et ne voit pas que vous attendez des témoignages d'attention ou d'envie de sa part.

    Ed

    RépondreSupprimer
  5. Certes, tu as fait une connerie, mais s'il avait réellement tenu à toi, il serait passé au dessus de ce moment de doute.
    Et je suis entièrement d'accord avec Annick... ce sont des excuses à la con.

    RépondreSupprimer
  6. Pourquoi il ne t'invite pas à dormir chez lui aussi? Franchement je trouve ça naze ses excuses à la con...

    RépondreSupprimer
  7. ME MYSELF AND I // Lui-même ne sait pas ce que ça aurait donné. Notre relation débutait seulement ;)

    THIB' // Nous sommes de bons amis, l’ambiguïté est partie depuis mais j'ai juste ce petit regret. Donc pas de quoi le virer à nouveau ^^

    ANNICK // Je me mets à sa place, je suis la même. Ca me gênerait qu'un ami dépense son argent alors qu'il est chômage... Et non, il ne peut pas m'héberger (pour des raisons que je connais et que je comprends) et faire 2h AR pour me ramener, ça ne le fait pas...

    ED // Il n'a jamais tourné autour du pot. C'est moi qui ai fait une fixette sur le "Et peut-être même plus".

    CAPTAIN // On ne peut pas tenir à quelqu'un au bout d'un mois. Sa phrase était purement au conditionnel sur du long terme ^^

    YANNICK // Je refuse de dormir chez lui ;) Et ses excuses sont compréhensibles mais je ne peux les citer sur le blog ^^

    RépondreSupprimer
  8. Bah il serait sympa il te la paierait la chambre d'hôtel! ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Sauf que je veux pas (j'suis chiante lol). Non mais il n'a pas à me payer l'hôtel, j'dois assumer mes sorties/dépenses ^^

    RépondreSupprimer
  10. Moi je ne dirai qu'une chose, quand on veut vraiment on s'en donne les moyens... Et lui, quand s'est-il donné les moyens de cette relation ? Ne regrette rien Ingrid, ce n'était pas toi, ce n'était pas lui, point !

    RépondreSupprimer
  11. Peut-être as-tu fait une erreur, mais de là à couper les ponts avec toi, c'est vraiment se chercher des excuses. Alors soit il ne veut vraiment plus te voir, et ne sait pas comment le dire (comme dit Ed), soit il est vraiment gamin et veut que tu fasses tous les efforts pour qu'il 'retrouve sa confiance en toi', et c'est trop nul. En tous cas il n'a pas l'air d'en valoir la peine,moi je serais sur l'idée de l'ignorer jusqu'à ce qu'il revienne pleurer vers toi, ou jusqu'à ce que tu l'oublies et que tu passes à autre chose.

    NB: je trouve ça très mal placé de sa part de se permettre de juger ta manière de mener ta vie, notamment avec l'argent et le travail, etc. Toi seule sait par quoi tu es passée avant, les galères administratives, le chomage,etc, et tu te démènes pour t'en sortir. Rien que pour ça je serais en colère, moi.

    RépondreSupprimer
  12. Essaie de ne pas trop de poser de question et de ne pas trop culpabiliser (même si c'est plus facile à dire qu'à faire). Va de l'avant, il y a tant d'autres personnes à découvrir!

    RépondreSupprimer
  13. Tout à fait d'accord avec Stouf surtout en ce qui concerne le "NB"

    RépondreSupprimer
  14. MAXINE // Je n'ai pas été toute rose au départ ce qui a voulu de briser un peu notre relation. Aujourd'hui, elle est purement amicale. C'est à moi de m'y faire ^^

    STOUF // Il ne veut pas couper les ponts. J'ai l'impression que je me suis mal exprimée dès le départ pour qu'à chaque fois, vous soyez quelques uns à avoir une opinion négative à son sujet ^^"

    LALYDO // Nous sommes amis malgré tout et ça ne m'empêche pas de faire d'autres rencontres ^^

    YANNICK // Je suis donc la seule à penser comme lui ? Il sait ce que c'est que le chômage sans le sou. C'est justement pour ça qu'il me demande de ne pas le dépenser. Pour lui, on est toujours en contact Internet et il sait que c'est temporaire en attendant que j'ai un boulot qui puisse nous donner les occas' de se voir ^^

    RépondreSupprimer
  15. A mon sens aussi, quand on veut on peut. Surtout en amour, d'ailleurs. Alors, ce qui ne s'est pas fait se fera peut être plus tard ou pas du tout. Et si cela ne se fait pas, alors c'est que ça devait en être ainsi, le tout est de savoir avancer après ! (ça paraît simple, vu comme ça, la vie veut souvent compliquer les choses cependant.)

    RépondreSupprimer
  16. Apparemment un certain nombre de choses font qu'il ne peut pas "t'aider" et que tu n'accepterais pas cette "aide" pour vous rapprocher... Ca m'a juste fait réagir ce matin car au début de notre histoire, j'étais moi aussi sans le sou (et vraiment sans rien hormis ma voiture), et mon homme a assumé tous mes frais de déplacement (une centaine d'euros chaque fois), ce 4 à 6 fois par mois (lui ne pouvait pas venir, rapport à son boulot et parce que je vivais à l'époque chez ma mère suite à mon divorce). Il n'y a que toi qui puisse juger dans le fond de ton coeur si cette situation est "logique" (entre guillemets) ou pas.

    RépondreSupprimer
  17. Moi j'ai tout lâché pour rejoindre un homme rencontré par internet qui habitait Nancy lui aussi. J'avais un travail, un appart, ma famille et mes amis sur Paris. Je me suis dit que je ne pourrai pas profiter pleinement de notre relation à distance pendant des mois. Je suis donc partie le rejoindre en ayant pris soin de trouver du boulot avant. 6mois plus tard c'était fini et j'ai fait le chemin inverse et je me dis parfois qu'il aurait mieux fallu que ça s'arrête avant mais il ne faut rien regretter! Tu ne sortiras que plus forte de cette histoire. L'essentiel est de garder les bons souvenirs et de t'en créer plein d'autres avec la bonne personne.

    RépondreSupprimer
  18. D'accord avec Annick et Maxine.. s'il avait voulu il s'en serait donné les moyens. Ca fait mal mais il faut abandonner les "et si" , car ça ne changera rien..et peut être qu'il n'en vaut pas la peine

    RépondreSupprimer
  19. Ok ;-)
    Mais bon si c'est toi qui propose de venir le voir et de te payer l'hôtel je ne comprends pas bien pourquoi il s'en mêle!
    Enfin bref c'est peu être pas facile vu de l’extérieur de comprendre!^^

    RépondreSupprimer
  20. Ne te prends pas trop la tête, je pense que s'il avait voulu, ça ne l'aurait pas vraiment empêché. J’espère que ça va aller

    RépondreSupprimer