Vivre ou mourir

mardi 26 octobre 2010 Ingrid | Mémorables oublis 10 Comments


Il y a des films qui ne font pas de grandes entrées au cinéma et donc, font peu parler d'eux. Mais ils arrivent toujours à trouver un public qui se retrouve ému au générique de fin. Ce fut mon cas il y a quelques jours avec un film documentaire, sorti en 2003 dont je n'avais jamais entendu parler. Film documentaire. Rien que ça, je ne suis pas tentée et pourtant, un soir, je me suis lancée. Et j'étais loin d'imaginer que cette heure trente allait m'apporter autant d'émotions.

"La mort suspendue" est le titre de ce film documentaire qui raconte l'histoire vraie de 2 jeunes alpinistes anglais, Joe et Simon, qui tentent, en 1985, de gravir le mont Siula Grande, dans le Pérou. Avant eux, personne n'y était parvenu. Ils l'ont fait et ont réussi. Sauf que la descente ne se fait pas comme ils l'avaient prévu. Joe glisse et se casse la jambe. Son ami tente de le redescendre comme il peut mais il finit par se rendre à la raison : soit il l'abandonne soit ils meurent tous les deux. Il choisira la première solution. Sauf que, en coupant la corde, il sera certain que Joe est mort alors le lendemain, il reprendra la descente sans regarder derrière lui.

Mais son ami n'est pas mort (oui désolée de spoiler mais en même temps, l'histoire commence à partir de là) et c'est dans une crevasse, la jambe cassée, sans nourriture, que Joe va tenter de s'en sortir. Entre cris, pleurs, espoirs et abandons...

Bien entendu, je ne vous dévoile pas la fin. Je peux juste vous dire que cette histoire m'a beaucoup touchée. Il y a une phrase que dit Joe lorsqu'il est dans la crevasse que je trouve dure mais vraie : "Soit je reste là à mourir soit je prends la décision, même si mauvaise soit-elle, de chercher à m'en sortir" (enfin, un truc du genre).

A la fin du film, je me suis renseignée un peu sur eux et j'ai appris que Simon avait été gravement critiqué pour avoir été aussi lâche en abandonnant son ami et coéquipier. Joe l'aura toujours défendu. Je me demande comment on peut oser critiquer une telle chose tant qu'on ne l'a pas vécu. Il n'a pas été aussi simple à Simon de couper la corde et surtout, de redescendre vers la vallée en laissant son ami (qu'il pensait mort) dans la montagne. Soit il mourrait avec lui, soit il sauvait sa peau. Je ne sais pas ce que j'aurai fait à sa place. Il est impossible d'imaginer le dixième de ce qu'a vécu Simon, physiquement et surtout, psychologiquement. C'est pourquoi je ne peux comprendre comment on a pu juger son acte car même si ce dernier a pu être vu comme de la lâcheté, Simon en est ressorti ni vainqueur ni vaincu. Il a agi comme un humain, cet instinct de survie, celui-là même qui dépasse les liens de l'amitié.

Posté le mardi 26 octobre 2010

10 commentaires :

  1. Je suis très tentée par cette histoire. C'est vrai que critiquer quand on a pas connu ce genre de situation, c'est toujours délicat. On agit pas toujours par raison.

    RépondreSupprimer
  2. c'est comme les accidentés d'avion qui finissent par manger les morts pour survivre. on ne peut jamais savoir tout ce qu'on est capable de faire pour survivre.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai très envie de le voir, du coup. A télécharger qqpart??

    RépondreSupprimer
  4. pas vu. par contre, le james bond "live and let die" et sa chanson de mccartney ont du succès ;-)

    RépondreSupprimer
  5. LALYDO // J'ai oublié de préciser que c'est le monde alpin qui l'a critiqué (ça n'excuse pas tu m'diras)

    ANNICK // J'avais vu ce film (tout comme celle qui boit son urine pour se réchauffer et ne pas se déshydrater. Elle dégoute mais on ferait p-e pareil à sa place)

    STOUF // Rhaaaan TIPIAK va !

    PAPILLOTE // Pas pour moi, je vais vite écouter ça !

    RépondreSupprimer
  6. Non ça n'excuse pas et s'ils s'étaient, tous ces gens, retrouvés dans cette situation, ils auraient fait mieux que tout le monde, bien entendu...

    RépondreSupprimer
  7. Stouf, tu tapes "la mort suspendue torrent" dans Google et tu tomberas sur le premier lien qui te renverra sur PirateBay ;-)
    Je suis moi même entrain de le download! ^^

    RépondreSupprimer
  8. Putain il est angoissant ton doc... J'en suis à la moitié!

    RépondreSupprimer
  9. LALYDO // Bah oui, logique :p

    YANNICK // Tu me diras comment tu as aimé la fin ^^ (et Stouf a eu un lien mais faut pas l'diiiire)

    RépondreSupprimer
  10. Bah je m'y attendais à la fin... Faut pas regarder ça si on est déprimé!

    RépondreSupprimer