Je l'ai adoré avant de la connaitre

mercredi 10 novembre 2010 Ingrid | Mémorables oublis 3 Comments


C'est le titre que j'ai utilisé pour illustrer une photo d'elle sur Facebook. Cette fille que j'ai connu fin 2008 et qui m'a apportée de jolis souvenirs tant niveau humains que parisiens. Je la surnommais Choops, de son prénom Juliette. J'avais tout misé sur elle, sur notre amitié. Je pensais qu'elle était ma perle rare, celle que je chouchoutais car je ne voulais pas la perdre. Hélas, je l'ai perdu. Ou plutôt, c'est elle qui m'a perdue. Lorsqu'au fil des jours voire des semaines, je me suis rendue compte qu'elle n'était pas la personne que je pensais connaître. J'adorais ses bons côtés mais je me refusais de voir les mauvais. Je fermais les yeux sur ce qu'elle était vraiment car je ne voulais pas mettre une fin sur une histoire qui avait débuté si fort...

Il y a un an, à quelques jours près, je lui disais adieu. Après 3 mois de bataille en solitaire pour sauver cette amitié, je baissais les armes. Elle n'a pas cherché à me récupérer ni même avoir plus de précisions sur mon acte. Ça m'a encore plus fait mal car ça montrait que je m'étais trompée : je n'étais pas importante à ses yeux en fin de compte.

Aujourd'hui, j'en parle avec une certaine nostalgie mais aucun regret. Quand j'ai découvert ce qu'elle était, il m'aurait été difficile de faire marche arrière, comme si je ne savais pas. Je me demande parfois ce qu'elle est devenue depuis ces 12 derniers mois. Si elle est toujours avec Séb', si elle travaille toujours dans ce même hôtel qui m'a permis de concrétiser 2 séjours dans la capitale. Mais je prendrais pas contact. Je n'en ai pas envie. Elle fait partie de mon passé et c'est très bien ainsi. Mais il y a des personnes qui ont été éphémères dans nos vies et même si elles nous ont blessé, on ne peut pas totalement les oublier, grâce aux jolis souvenirs qu'elles nous ont laissé...



A vendredi...

3 commentaires :

  1. J'ai remarquée que les amitiés les plus courtes étaient les plus marquante après je ne sais pas, je n'ai jamais était très longtemps avec une personne. Mais en tout cas c'est ce que je ressens, moins ça dure et plus c'est intense.

    RépondreSupprimer
  2. C'est parfois difficile de tirer un trait sur une amitié...

    RépondreSupprimer
  3. Tiens tiens.... Je sens que nos pensées se font echo ces derniers temps. Bisous ma belle ! (je sais t'aimes pas qu'on t'appelle comme ça, mais bon...)

    RépondreSupprimer