Je suis une incomprise

vendredi 12 novembre 2010 Ingrid | Mémorables oublis 17 Comments


Je me sens seule dans mon régime. Je n'ai aucun soutien dans la maison. Alors oui, en dehors, j'ai les amis et quelques une d'entre vous qui m'encouragent, demandent de mes nouvelles à ce sujet. Ca fait du bien. Mais le plus important pour rester motivée et être fière du travail que l'on mène, n'est-ce pas un minimum d'attentions des personnes avec qui vous vivez 24h sur 24 ? Mon père, je ne lui en veux pas. Il a toujours été ainsi : neutre. Mon frère me taquine mais je ne reçois aucune moquerie. Quant à ma mère, je pensais avoir du soutien de sa part mais je me suis trompée. Elle sait très bien que je suis malheureuse dans mon corps. Que ces kilos en trop m'empêchent de m'épanouir, de rencontrer du monde (un homme en l'occurrence), avancer dans la vie. Oui, c'est con mais il y en a qui ne peuvent pas vivre sans homme, moi je ne peux pas pas vivre sans m'aimer. Logique non ?

Depuis que j'ai commencé mon régime en début du mois d'octobre, je n'ai perdu que 2 kg. Deux malheureux kilos qui ne changent rien dans mes habits et ma tête. D'après Dukan et les nombreux témoignages, j'aurai dû perdre le triple. Mais non, je stagne avec surtout des effets yoyo. Je ne me sens pas soutenue et même si je me suis lancée dans ce régime pour moi et mon bien-être, on aura beau dire mais sans le soutien, tu ne vas pas loin... Je pense que si j'avais eu de l'attention de la part de mes parents et mon frère, mon régime ferait des miracles plus rapidement et surtout, je ne me sentirai pas frustrée, abandonnée, incomprise...

Le plus rageant dans toute l'histoire est que depuis que j'ai entamé le régime, ma mère a tendance à vraiment me provoquer. Elle fait des gâteaux, tartes, achète des croissants. Tout ça, elle le faisait déjà avant mais dans des saveurs que je n'aime pas. Alors je me retiens tant que mal à ne pas piocher dans ces choses dont je raffole mais la frustration reste très présente. Après, elle s'étonne que je fasse la tête.

Lorsque Papa a appris il y a 15 ans qu'il avait du cholestérol, tout ce qui était gras a été banni. Tant mieux dans un sens... Mais moi ? Pourquoi ne peuvent-ils pas bannir ne serait-ce durant 2/3 mois ce dont je raffole ? C'est quoi 3 malheureux petits mois ? Je ne les empêche pas de manger mais au lieu d'acheter des croissants natures, pourquoi ne pas prendre au chocolat et aux amandes, ceux que je n'aime pas ? Pourquoi ne pas faire des tartes aux fruits autre qu'aux pommes et au flan ? Ça change les habitudes culinaires mais ça n'enlève rien à leur plaisir de manger...

En attendant, depuis 2 semaines, je joue au yoyo avec 400gr. Je les perds pour les reprendre le lendemain. Car il m'arrive parfois de craquer. Prendre du pain avec du fromage, une tranche de quatre quarts, me faire un bol de chocolat chaud. Bref, des petites choses, certes, mais qui restent interdites dans le régime (oui parce qu'il n'y a rien à 0% là-dedans). J'en ai fait part à Maman mais elle se braque. En gros, c'est "Je t'oblige pas à manger". Elle ne veut pas comprendre que c'est la frustration que j'ai du mal à gérer et non la tentation qu'elle provoque (in)consciemment. Et non, je n'irai pas m'inscrire sur des forums de soutien. Ça ne m'apportera rien de savoir qu'une inconnue me dit "bravo" ou "courage". Mes amis sont là, ceux qui connaissent mon mal-être que je supporte depuis quelques années. Mais ma mère, celle qui a quelques kilos en trop et ne s'aime pas toujours, celle qui est donc la mieux placée pour me comprendre, n'est pas là...

17 commentaires :

  1. Très dur de faire un régime en famille.. Moi j'ai réussi à entrainer ma mère quand j'ai fait Dukan, quand je suis allée lui rendre visite à Rennes, ça m'a permis de tenir, mais en règle général en sa compagnie c'est dur de me restreindre, la cuisine maternelle c'est sacré, c'est le gout de l'enfance, des moments tendres, en général quand je vais la voir je prends un kilo en 3 jours....
    Je te comprends, pas évident de maintenir le cap quand on n'a pas le soutien, ou la solidarité.

    RépondreSupprimer
  2. Quand j'ai réussi à perdre tous mes kilos, c'est parce que j'ai fait le régime avec mon ex colloc', on se soutenait au quotidien. Maintenant que j'aimerai les petits 5 kg repris en mangeant n'importe quoi, je suis seule, et si toi c'est ta mère, moi c'est chéwi qui ne "capte" pas que les rares fois où il fait à manger, faire des spaghettis bolognaises, c'est pas pour moi....
    Alors je te souhaite de tenir le coup, tu verras, une fois enclenché, une fois qu'on apris l'habitude de manger "dukan" c'est plus facile ! :-)

    RépondreSupprimer
  3. "j'aimerai perdre les petits 5 kg"
    désolée

    RépondreSupprimer
  4. Mes parents sont censés faire un régime en supprimant certaines choses et c'est moi qui leur rappelle tout le temps, ils n'ont aucune volonté. Et je me bats avec ma mère car il y a des aliments que je ne peux plus manger à cause de problèmes digestifs. Mais non ! Ça rentre pas ! Je pense que les parents ont du mal à changer leurs habitudes, c'est tout.

    RépondreSupprimer
  5. Si tu ne perds pas autant de kilos que tu le devrais c'est peut-être que c'est un régime qui n'est pas fait pour toi non ?

    En tout cas courage, perso je sais que je ne pourrais pas arrêter de grignoter...

    RépondreSupprimer
  6. Pas facile de faire un régime... Je suis passée par là (enfin plutôt par un rééquilibrage alimentaire) il y a quelques années et ça n'a pas été facile tout les jours non plus. Je savais quelle était ma motivation et j'avoue que je ne cherchais de soutien ou d'encouragement de personne, sinon de moi-même et de ma diététicienne. Elle et moi avons été ma meilleure amie pendant cette période.

    Si tu ne perds pas de poids, peut-être que ce régime n'est pas pour toi. Tu sembles être terriblement frustrée de ne pas pouvoir manger ce que tu veux, tu as peut-être besoin d'un régime qui soit moins ocntraignant quite à ce que tu maigrisses moins vite mais durablement.

    RépondreSupprimer
  7. Ce n'est pas facile c'est sur. Mais pour ton père, le choléstérole est un problème de santé tandis que ton régime, tu le fais de ton plein grès. Tu ne peux pas empêcher ta mère de cuisiner et ta famille de manger ce qu'ils veulent parce que tu as décidé de faire un régime.
    Essaie de te concentrer sur les encouragements que tu reçois et sur ta motivation.

    Sinon, peut-être que ce régime n'est pas le bon. Peut-être devrais-tu t'adresser à un médecin ou à la rigueur un diététicien qui pourra t'aider, te soutenir et te suivre puis surtout, trouvera le régime qui te convient le mieux.

    RépondreSupprimer
  8. Ah les régimes c'est vraiment pas facile! Je te comprends avec les mères c'est jamais évident, en plus la plupart du temps elles ne comprennent pas pourquoi on veut faire un régime! Tiens bon! Mais je pense que la remarque de Captain est judicieuse ce n'est peut-être pas ce genre de régime qu'il te faut.

    RépondreSupprimer
  9. C'est vrai qu'il est plus facile de faire un régime seul. même en couple c'est difficile! Je t'envoie plein de bonnes ondes, en espérant que cela s'arrange! Bises ma belle et bon courage!

    RépondreSupprimer
  10. Je suis assez d'accord avec Xelou le loup: il faut que tu trouves le cause de ta non-perte de poids.
    Je ne te connais pas donc il m'est impossible de te dire "c'est bon, tu es bien comme tu es, tu n'as pas besoin de faire de régime", mais ça a vraiment l'air dur pour toi. J'ai cru comprendre que tu faisais le régime Dukan ... Perso, je suis contre ce truc qui finalement, ne t'apprends pas à manger normalement et de manière équilibrée. Tu dis que tu aimerais que tes parents suppriment les "bonnes choses" pendant 3 mois. Pourquoi 3 mois?
    Non ce qu'il faut, je pense, c'est manger de tout, ne pas te priver, ne pas culpabiliser lorsque tu prends un croissant avec un chocolat chaud. Profiter de ce que tu manges, être dans une logique de plaisir, et au repas suivant, manger, par exemple, des légumes ou quelque chose de moins cata, pour rattraper ton écart.
    C'est peut-être plus facile à dire qu'à faire mais je pense que c'est la meilleure solution pour perdre du poids.
    A quoi est due ta prise de poids? Si c'est du à une mauvaise alimentation, tu perdras forcément ! :)
    Tiens nous au courant :)

    RépondreSupprimer
  11. Je suis d'accord avec Mademoiselle Coquelicot. Peut être que ce régime ne te convient. Je pense qu'on ne peut pas perdre du poids durablement en étant frustrée.
    Moi j'ai fait un régime (mais c'était plus un rééquilibrage alimentaire en fait) il y a trois ans et ma mère m'aidait en me préparant mes légumes de temps en temps, et c'est vrai que ça m'a vraiment aidée qu'elle me soutienne.
    J'espère que tu arriveras à perdre ces fichus kilos qui t’empêchent d'être bien dans ta tête...

    RépondreSupprimer
  12. Si tu as besoin d'une remotivation ou si tu veux qu'on le reprenne à 2 (bah oui, j'ai pas mal reçu ces derniers jours + escapade sur Paris .... bref + 2kgs !!) maile moi et c'est reparti pour une semaine de Dukan :)

    Bizzz et bon courage !

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour cet article très plaisant,je le twitt de suite pour le partager avec mes amies

    RépondreSupprimer
  14. C'est dur en effet de ne recevoir aucun soutien, pour ma part le forum m'aide bien, mais je peux comprendre qu'il ne te convienne pas. Je te souhaite en tout cas du courage pour résister à toutes ces "tentations", même si je t'ai déjà exposé mon point de vue à ce sujet, je comprends totalement :)

    RépondreSupprimer
  15. TOUT LE MONDE // Ce n'est pas le régime Dukan qui me pose problème. Je ne suis pas frustre. J'ai pris mes habitudes et je le vis bien. Ce qui me frustre, c'est le manque de compréhension de ma mère et qui ne fait rien pour m'aider dans cette bataille des kilos. Car j'aurai beau changé de régime, trouvez-en un où on peut manger desserts, viennoiseries, chocolats, gratins assez souvent ;)

    RépondreSupprimer
  16. Ingrid,

    C'est très bien de vouloir faire un régime et de vouloir se sentir mieux. Maintenant vouloir le soutien de sa famille c'est naif et à la limite du puéril. Tu es une grande fille, tu fais des choix et tu les acceptes.

    Dans le cas présent tu as fait le choix de faire un régime. Accepte le et n'attends pas que les autres te comprennent ni te soutiennent. Pourquoi devrait-il? qu'est ce que cela va changer pour eux?

    Ce que tu fais demande du courage et rien de mieux pour le moral et pour l'ego que de savoir qu'on l'a fait seul, à contre courant. Tu es assez courageuse pour n'avoir besoin de personne. Au début c'est dur, mais tu t'y feras et tu verras que tu as la force de caractère nécessaire pour réussir.

    Donc: arrête de te plaindre et courage, tu tiens le bon bout!

    Bises
    Julien

    PS. Je suis le seul à penser qu'un régime sans activité sportive ne sert à rien?
    PS2. activité sportive ne signifie pas uniquement marcher, mais courir, se défouler, nager... ou ca pendant 12 min chez soi: http://www.bodyrock.tv/ /!\ c'est à vos risques et périls
    PS3. Tu sais que je dis ca pour ton bien et te montrer que je suis encore en vie ;)

    RépondreSupprimer
  17. JULIEN // Je n'ai pas ta force de caractère et le soutien n'est pas quelque chose de mal. Ca fait beaucoup de bien d'en avoir.

    PS1 - Non, y a moi aussi
    PS2 - J'ai des soucis de santé qui font que je ne peux pas trop bouger
    PS3 - Coïncidence, hier j'ai aimé 2/3 photos sur ton FB, histoire de te montrer que moi aussi, je pense à toi ;)

    RépondreSupprimer