Je t'aime, moi non plus

vendredi 21 janvier 2011 Ingrid | Mémorables oublis 2 Comments


On ne peut pas vraiment parler d'une grande histoire d'amour entre mon GSM et moi. Il est un moyen de communication plus ou moins important dans ma vie mais je pourrais m'en passer sans trop de problèmes. La plupart de mes amis sont en Belgique, ce qui m'empêche de les appeler. Oui y a des forfaits adéquats mais payer 7€ par mois pour 30 minutes de communication, c'est sans moi. Alors je dis merci à Facebook, Gmail et MSN (quand je l'avais encore) pour rester en contact avec ces personnes. J'ai les amis en France également mais je restreins beaucoup mes appels. Je n'ai que 2h mensuelles et c'est peu pour la piplette que je suis devenue. D'autant plus que ce sont des personnes qui ne vont soit, pas sur le net soit, ne sont pas branchées e-mail. Du coup, lorsqu'on s'appelle, on a beaucoup de choses à se raconter... Il n'y a pas si longtemps, j'envisageais de stopper mon abonnement. Puis de le réduire. Mais si je galère déjà à tenir 2h dans le mois, ça serait pire par la suite. Heureusement, j'ai le fixe illimité qui me permet d'appeler assez souvent. Seul bémol : je n'aime pas appeler depuis chez moi. J'ai tendance à parler fort. Et même si mes conversations n'ont rien de secret ou de tabou, je ne me sens pas à l'aise. C'est entre autre pour ça que je ne m'inscris pas sur Skype. Pourtant, il me rapprocherait beaucoup de mes amis de Belgique... C'est fou comme j'ai évolué ces dernières années concernant le téléphone. Non pas que je sois rentrée dans le moule mais la distance fait qu'on est plus ou moins obligé d'entretenir les relations par téléphone. Mes amis seraient sur place ou proches, je me passerai très facilement du GSM. Mais ce n'est pas le cas. Puis, je me lasse très vite des discussions via le net. Passer un coup de fil de temps en temps, ça change, ça innove. Voilà pourquoi je ne peux pas me passer du téléphone. Pour une question de pratique. Et au-delà des appels, je ne suis pas une fan du SMS. Alors oui, je peux en écrire un les yeux fermés, je connais mon GSM par coeur avec ses nombreux chemins d'accès etc... Mais j'évite les SMS. J'en ai toujours trop à dire et ça m'embête d'envoyer un SMS avec 4 mots. En plus, ils ne sont même pas compris dans mon forfait. Ne me parlez pas d'abonnement à carte. C'est un bon moyen d'inciter à consommer. Ne me parlez pas de forfait bloqué, je n'aime pas l'idée d'être coincée si un jour je devais passer un appel urgent. Ne me parlez pas d'arrêter mon abonnement, car même si je ne suis pas une fan du mobile, il reste le lien le plus personnel entre mes amis et moi. Par contre, si mon GSM me suit partout, il est continuellement en silencieux. Je ne me souviens même plus de la sonnerie qui lui est attribuée. Je n'aime pas sursauter à chaque appel ou SMS reçu. Lorsque je suis de sortie (oui, ça m'arrive), il est posée sur la table, toujours en silencieux. Si on m'appelle, je réponds pour dire que je ne suis pas dispo. Certaines personnes ne comprennent pas toujours que ce n'est pas parce qu'on a un GSM, qu'on est forcément à la disposition de tout le monde 24h/24. Je ne supporte pas les gens qui restent collés à leur téléphone tout au long de la journée/soirée. A zapper les autres plutôt que de rappeler plus tard. Je n'aime pas ceux qui ne désactivent pas le son dans les endroits publics (cinéma, resto). Comme ceux qui se parlent non stop par SMS. Non franchement, je suis très loin d'être une fan du GSM mais pour une question de pratique, je ne peux pas m'en séparer...


[Texte que j'avais rédigé avant de me procurer le N97. Forcément depuis, ma relation avec le GSM a un peu changé]

2 commentaires :

  1. Je ne suis plus aussi accro à mon portable qu'avant. Je m'en serais bien séparée mais certaines amies n'ont que leur portable pour être joignable... mais j'avoue que sans téléphone, je serais malheureuse moi qui suis une grande pipelette!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai une carte Leclerc Mobile dont les unités sont valables un an ! Et je m'en sers tellement que le coût annuel de mes communications (sauf cas particulier) ne dépasse que rarement 20 euros...

    Je suis de celles qui n'aiment pas avoir un fil à la patte et j'ai horreur qu'on pense que parce que j'ai un portable, je suis joignable n'importe quand... Mais je suis vieille, c'est sans doute pour ça !

    RépondreSupprimer