Le bêtisier de Band of brothers

mardi 1 février 2011 Ingrid | Mémorables oublis 4 Comments


Band of brothers, ou Frères d'armes pour la version française, est une série américaine de 10 épisodes qui fut diffusée en 2002. Histoire de soldats américains durant la seconde guerre mondiale. Beaucoup d'acteurs font partie du casting comme Damian Lewis (Life), Ron Livingston (Hors du temps), Neal McDonough (NIH), James McAvoy (Pénélope), etc...

Bref, une série dramatique et de guerre qui fut un franc succès. Et dernièrement Steven Spilberg et Tom Hanks ont voulu réitéré leur exploit, après les succès de "Qui veut sauver le soldat Ryan" et Band of brothers, ils ont souhaité renouveler leur collaboration en lançant une nouvelle série sur le même thème : The Pacific (200 millions de dollars, série la plus chère de l'histoire tournée en Australie).

A l'heure où je rédige cet article, je n'ai regardé que le premier épisode. Et je dois avouer que je me suis marrée du début à la fin. Non mais franchement, je comprends mieux pourquoi les audiences ne grimpent pas. Voici les raisons de mes fous rires avec mon frère sur ces 45 premières minutes :

- Nous sommes en décembre 1941. Les arbres sont verts et touffus. Deux minutes plus tôt, il neigeait (depuis quand les arbres ont-ils des feuilles et vertes en hiver ?)
- Il a fait nuit durant 10 secondes puis jour durant 15 secondes. Ça s'est répété 3/4 fois de suite (aucun intérêt).
-Le capitaine est touché, boyaux à l'air quasiment. L'un de ses soldats lui demande si ça va (non mais franchement).

Avec un tel budget, je ne suis pas surprise par la qualité des images et les moyens mis en oeuvre pour recréer l'atmosphère de cette guerre. Mais, ce qui peut être un avantage est à mes yeux un inconvénient. Ce n'est pas réaliste. C'est trop parfait. Les images sont nickels, les habits et les accessoires également. On voit souvent des chemises impeccablement repassées alors qu'ils marchent depuis des heures avec tout leur matériel sur le dos, en pleine forêt tropicale. On a du mal à se dire que l'histoire se passe en 1941.

Petite critique alors que je n'ai vu qu'un seul épisode. J'espère que les prochains seront un peu mieux. Que je vais moins rire et rentrer dans l'histoire. Mais je doute qu'ils égalisent Band of brothers qui reste, à ce jour, la meilleure mini-série jamais réalisée sur la seconde guerre mondiale.

[EDIT] J'ai finit par tout regarder. Regarder étant un bien grand mot car j'ai finit par regarder les épisodes en accéléré. La série ne tourne pas uniquement sur la guerre. Il y a de l'amour, des permissions etc... Là encore, j'ai l'impression de revoir un remake de Pearl Harbor. J'ai trouvé la série un peu longue mais par contre, j'en ai su un peu plus sur l'invasion des américains dans les îles japonaises. Mais ce n'est pas une série que je regarderai une seconde fois, comme j'ai pu déjà le faire avec Band of brothers.

4 commentaires :

  1. Cela me gonfle ces histoires sur cette guerre, on nous rabache toute l'année à en dégoûter les gens sérieusement et pourtant je montre le plus grand respect au gens qui ont évolué dans cette guerre et qui se sont battus pour notre indépendance mais je trouve écoeurant qu'on essaye à tout prix de se faire du fric sur ces histoires qui sont fimées avec le plus grand réalisme (c'est le minimum vu les budgets débloqués) mais romancées pour que l'on s'attachache au personnage et qu'on verse sa petite goutte au moment venu.

    Ils (les producteurs américains qui ouvrent leur bourse) n'ont vraiment rien d'autre à (re) faire, quand je pense que l'on va bientôt avoir droit à de nouvelles moutures de Spiderman, X-Men et à uniquement des suites en 2011, le cinéma américain me déçoit sans cesse heureusement qu'il y a encore quelques séries (30 Rock, Modern Family, Mad Men, Fringe, Breaking Bad est celle que je regarde actuellement, je la recommande chaudement) qui valent le coup d'oeil aussi non je ne regarderai plus rien :-(

    RépondreSupprimer
  2. on doit encore la regarder mais le géant n'est jamais très chaud pour commencer... maintenant c'est moi qui ai peur de commencer au lu de ta critique...

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai vu ni l'une ni l'autre. C'est dommage que le budget colossal de certaines séries ne mettent l'accent sur le réalisme mais sur des acteurs et juste du profit. Cela tue la qualité..

    RépondreSupprimer