Ah non désolée

mercredi 2 mars 2011 Ingrid | Mémorables oublis 7 Comments


Mais non non non, je ne le suis pas ! Si vous me demandez une cigarette ou du feu, vous êtes certains que je vous répondrai "Ah non désolée". C'est automatique, ça marche à tous les coups. C'est plus fort que moi. Et pourtant, je ne suis absolument pas désolée de ne pas avoir de cigarette et/ou un briquet. Je suis fière de ne pas être fumeuse même si au lycée, je le regrettais (car j'étais la seule du groupe). Mais alors pourquoi répondre que je suis désolée alors que c'est faux ? Une politesse parmi tant d'autres peut-être. Cette phrase toute faite que l'on sort à chaque circonstance que l'on ne peut/veut pas rendre service/faire plaisir. Mais ça m'énerve quand même intérieurement. Et à chaque fois que je me fais cette remarque, je me dis "Prochaine fois, je réponds "Je ne fume pas"". Mais quand ça arrive, le désolée fuse. Alors tant pis, je continuerai à répondre que je suis désolée car de toute façon, au fond de moi, je connais ma vérité.

7 commentaires :

  1. C'est vrai qu'il y a des moments où on se sent obligés de dire "désolé" même si on n'a pas du tout à l'être... Mystère de politesse !

    RépondreSupprimer
  2. P-e parce qu'on est désolé pour l'autre mais pas pour soi-même....

    RépondreSupprimer
  3. C'est surtout une marque de politesse, non?

    RépondreSupprimer
  4. J'ai exactement le même "problème" que toi... ;-) !
    Mais je pense que Lalydo a raison !!!

    *

    RépondreSupprimer
  5. Pour moi c'est juste une histoire de politesse, on à appris à dire ça. Des fois je dis un "non" clair et net et c'est vrai que ça fait très froid comme réponse. Mais c'est vrai que c'est bizarre.

    RépondreSupprimer
  6. C'est plus "désolée de ne pas pouvoir vous aider", non ?

    RépondreSupprimer
  7. Oui moi aussi c'est automatique. Mais je pense que Captain a raison, c'est comme ça, parce qu'on est désolé de ne pas pouvoir rendre un service (qui n'en est pas vraiment un certes)

    RépondreSupprimer