J'ai un don

vendredi 4 mars 2011 Ingrid | Mémorables oublis 4 Comments


Alors non, je ne sais pas lire dans les cartes ni dans les lignes de la main. Je ne sais pas les numéros du loto à l'avance et je ne peux pas lécher mon coude. Non. Ah par contre, j'ai celui de casser les couilles sans les toucher :p

Je ne sais pas comment l'expliquer mais j'ai ce don à ce que les hommes s'accrochent à moi. Pourtant, je ne leur ai rien demandé ! Certes, je prône le célibat, je dis que je suis heureuse seule et blablabla. On est d'accord, c'est de la pure foutaise. Mais je ne cherche pas pour autant à me caser. Je préfère me consacrer sur ma vie personnelle et professionnelle plutôt que sentimentale (dixit celle qui a un chéri depuis un peu plus de 3 mois). Mais voilà, il y a toujours un homme qui finit tôt ou tard par en pincer pour moi. Je me rends compte que ça fait des années que j'ai toujours plus ou moins eu affaire à ce genre de cas. Un homme avec qui je sympathise par pure amitié et au final, ce dernier finit par espérer quelque chose de plus...

Je ne vais pas vous mentir. C'est flatteur. Mon égo s'en prend agréablement un coup. Et pourtant, ça m'énerve. Ca m'énerve parce que ce sont toujours des hommes avec qui je n'envisage rien. Et quand je parle avec un homme avec qui j'aimerai qu'il se passe quelque chose, c'est le néant complet.

On m'a toujours vue comme quelqu'un de très sympathique, drôle et surtout taquine dans les discussions. Mais je le suis avec tout le monde. Pas uniquement avec un homme célibataire. Je suis ainsi. Et pourtant, parfois, ça me déplaît. Dans le sens que tôt ou tard, un ami va vouloir espérer plus. Je finis par me dire que l'expression "Femme qui rit à moitié dans ton lit" s'applique également aux hommes. Mais je ne vais quand même pas supprimer mes traits d'humour, arrêter toute taquinerie afin que les hommes cessent de se faire des idées sur notre relation !

Comment puis-je continuer à papoter avec des hommes sans qu'ils finissent par s'imaginer une histoire avec moi ? Je suis très claire d'entrée. Et attention, je ne parle pas d'hommes que je rencontre sur un site à ce sujet. Ca peut parfois être un ami de longue date. Mais depuis peu, tout a changé et c'est du bonheur... Enfin un homme qui a su casser ma carapace et m'apprécier autant (si ce n'est plus) que je l'apprécie...

4 commentaires :

  1. J'ai eu peur quand tu as dit être célibataire !
    Sinon, j'ai remarqué que certaines filles s'accrochaient toujours le même type de mecs. Dans ton cas, ils s'accrochent parce que tu as de l'humour, mais j'ai des copines qui ont un radar à connard. Le premier gros con qui passe et c'est l'amour fou.

    RépondreSupprimer
  2. Haaaaa, ça fait du bien de lire ce dernier paragraphe!

    RépondreSupprimer
  3. Je suis pas un canon de beauté (jme défends quand même un peu mais...) mais tout les copains me disent que je suis super cool : je rigole, je suis naturelle, je prends soin des gens, je suis un peu chiante comme ils aiment...
    Du coup, souvent, j'ai des potes qui me voient comme LA petite amie à avoir, sauf que je galère à expliquer que non, je ne veux pas, j'ai trop souffert il y a peu de temps, et qu'il me faut un véritable "crush" pour m'attacher à quelqu'un.
    Et que souvent ce "crush" n'en a rien à carrer de ma tronche LOL.
    Alors je ne peux que te comprendre, quelques fois ça saoule un peu.

    RépondreSupprimer
  4. Et bien tu as un don révé par toute lol, celui de plaire. C'est plutôt positif finalement. Certes il y a des inconvénients mais bon..c'est toujours mieux que l'inverse..et maintenant que tu as Fred, tu as tout gagné.

    RépondreSupprimer