On ne devrait pas

mardi 22 mars 2011 Ingrid | Mémorables oublis 7 Comments


On ne devrait jamais chercher à retrouver notre premier béguin. Celui qui occupait nos nuits, que l'on avait plaisir à croiser dans l'enceinte de l'école, celui qui nous faisait rougir, que l'on cherchait dans la cantine pour l'avoir dans notre champ de vision, celui qu'on espérait secrètement qu'il vienne nous parler voire même nous proposer de sortir avec, auprès de qui on osait pas nous asseoir dans le bus etc... On ne devrait pas le retrouver mais plutôt, rester avec l'idée qu'on s'était faite de lui. Ainsi, pas de déception et on garde l'image de ce beau jeune homme pour qui notre coeur palpitait. Car la curiosité, c'est bien connu, est un vilain défaut. On se demande ce qu'il est devenu, s'il est marié, père de famille, s'il a toujours ce même petit minois que celui pour lequel on a craqué durant le lycée etc... Et voilà qu'on le retrouve. A travers une photo. Et on est déçue. Déçue car il a changé. Pas en bon. Déçue car il est devenu grassouillet. Il a perdu de sa jeunesse. En même temps, quinze longues années sont passées. Mais le revoir sur cette photo, ça n'a rien fait au coeur. L'homme d'avant et celui de la photo se mélangent. Le mignon et le moins beau. Et c'est là qu'on regrette d'avoir voulu être curieuse. Car les jolis souvenirs qu'on s'était fait, sont tâchés par le présent. Un futur qui a terni un passé. Mais le mal est fait... Puis, on veut en savoir plus, au-delà de l'apparence. Alors on le contacte avec cette boule au ventre qu'il nous refuse ou ne se souvienne pas de nous. Mais il répond. Avec beaucoup de fautes. Lui qui paraissait si studieux, a séché quelques cours de français. Et on se rend compte qu'on a flashé sur le mauvais homme. Que l'allure, les yeux azur ne font pas tout... On ne devrait jamais chercher à retrouver notre premier béguin. On devrait se contenter des souvenirs. Les beaux. Et continuer à fantasmer sur celui qui ne nous laissait pas indifférente, à notre adolescence. Non, on ne devrait pas. Vraiment...

7 commentaires :

  1. C'est bon les fantasmes! Par contre parfois la réalité est dure dure! ;)

    RépondreSupprimer
  2. J'adore... Je te parie la (l)une ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis tellement d'accord avec toi !
    C'est d'ailleurs valable pour le premier béguin, mais aussi je trouve pour tous les autres bons souvenirs aussi ;-) !

    Une douce journée à toi !

    *

    RépondreSupprimer
  4. Quand un amour ou un béguin comme tu dis se termine, je me dis qu'il y a toujours une raison...et je préfère mes jolis souvenirs sinon bonjour la déception, exactement comme toi!

    RépondreSupprimer
  5. Et c'est là que FB peut devenir un ennemi! ;o)

    J'ai vécu la même déception!

    RépondreSupprimer
  6. Nos cerveaux ne gardent parfois que le meilleur. On oublie que le petit mignon vivait à Kékéland (peut-être même l'ignorait-on à l'époque) et qu'il y a peu de chances qu'il ait pu devenir je ne sais quel prince charmant !

    Comme Thom et Caro, je dirai que c'est en ça que FB et autres Copains d'Avant sont à bannir !

    RépondreSupprimer
  7. Il peut aussi y avoir de belles surprises.
    J'avais vu un reportage, il y a un bail, sur une petite mammy qui avait retrouvé son 1er amour de jeunesse. Ils ne s'étaient jamais oubliés et avaient décidé de passer la suite de leur vie ensemble. J'avais trouvé ça terriblement chou, mais triste aussi, comme si qque part, ils étaient passés à coté de leur vie. (que de temps gâché.)

    RépondreSupprimer