Pas de vengeance

lundi 4 avril 2011 Ingrid | Mémorables oublis 7 Comments


Quelle peut donc bien être cette motivation qu'ont certaines personnes à pourrir la vie de celle des autres ? Je suis blasée quand je vois l'acharnement qu'ont ces humains, dans le seul but de jouir du malheur qu'ils provoquent sur des personnes qui veulent faire de leur vie, un paradis tranquille. Je ne cherche pas à jouer les victimes. Quoique... Juste que je ne cesse de me demander ce qui peut bien traverser leur esprit de bon matin. Certes, je ne suis pas parfaite, comme tout le monde d'ailleurs. Mais je ne possède pas pour autant cette nature à vouloir massacrer des gens. De mon entourage ou non. Je suis juste (avec parfois, une touche d'hypocrisie. Comme tout le monde). Mais ça s'arrête là. Je pars du principe qui m'a toujours été inculquée : Ne fait pas aux autres ce que tu ne veux pas qu'on te fasse. Pendant longtemps, je me suis laissée faire. Mais si aujourd'hui, ce n'est plus le cas, ce n'est pas pour autant que j'ai cet esprit de vengeance. Et certains devraient en prendre de la graine. A quoi ça mène à part faire encore plus d'histoires ? Je suis peut-être fatiguée par ces mauvaises herbes qui m'entourent mais j'ai encore cette force de ne plus me laisser envahir. Juste parce que j'ai décidé de ne plus être leur ombre, leur souffre-douleur. Rétablir la vérité, c'est mon droit, un accès que tout le monde a. Quitte à aller loin, à en payer le prix fort. Je ne veux plus être une victime mais je fais en sorte pour que ça change, sans pour autant balancer dans la vengeance que certaines personnes jubilent à utiliser à toutes les occasions, pour rien, sans raison. Juste ce plaisir de voir les autres se faire massacrer. Ce qui leur permet d'oublier à quel point ils sont malheureux, dans une vie qu'ils cultivent avec ennui.

Toi qui me lis, sache qu'au début, tu m'as fait du mal mais avec le temps, j'ai fini par me dire qu'au fond, je t'emmerde. Profondément. Tu as déballé des choses privées mais surtout mensongères à mon sujet. Et même si j'avais peur que mes proches tombent sur tes propos, le plus important en fin de compte, n'est-ce pas la tranquillité de ma conscience ? Car vois-tu, elle se porte très bien. Maintenant. Tu peux laisser ton article en ligne, à la vue de tout le monde. Tu peux salir mon nom ainsi que ma réputation. Je n'en ai que faire. Tu ne m'atteins plus. Amuse-toi à jouer les victimes si ça t'enchante. Toi comme moi, on connait la vérité. Car la seule différence entre nous deux c'est que moi, j'ai des preuves écrites qui contredisent toute cette haine que tu as cherché à déverser sur moi. Et ça me suffit amplement pour passer au-dessus de tout ça.

7 commentaires :

  1. Je sais pas ce qu'il ou elle ta fait mais il y a de vrais beaux imbécile dans ce monde es tu as bien raison de passer au dessus de ça. Nah!

    RépondreSupprimer
  2. il y a vraiment des c*ns sur terre !

    RépondreSupprimer
  3. Et bim ! Ça c'est fait ! Tu fais bien de le prendre comme ça. Il n'y a rien de pire que de ce prendre la tête pour ce genre de personne. Plus tu leur montre que ça te touche plus ils t'emmerdent (bonjour la mentalité) comme dit le proverbe "L'ignorance est le meilleur des mépris" :D

    RépondreSupprimer
  4. Erff..? On parle de toi en mal sur un blog? Les gens ont vraiment que ça à foutre?

    RépondreSupprimer
  5. MADMOISELLE RORO // Sur un site et relayé sur Twitter/Facebook. Mais je ne me sens pas d'attaque à porter ça devant la justice (oui, à ce point)

    RépondreSupprimer
  6. Il y a vraiment des gens qui sont sacrément tordus... tu as raison de prendre du recul, c'est la meilleure chose à faire!

    RépondreSupprimer