Le monde à l'envers

vendredi 20 mai 2011 Ingrid | Mémorables oublis 5 Comments


Depuis le début de l'année, il ne se passe pas une journée d'école sans qu'un petit merdeux de 9/10 ans s'arrête devant le portail dans le seul plaisir de faire aboyer Bout'chou. Et franchement, ça m'énerve. Certes, il fait son travail de chien de garde donc je ne reproche rien à mon chien mais à ce petit con qui se poste devant le portail durant 10 minutes et fait en sorte de bien l'énerver. Car, si j'ai bien compris, plus Bout'chou aboie et plus ça éclate ce mioche.

Sauf que, même si j'ai des voisins super cool qui adorent Bout'chou, je me mets à leur place et ça doit les énerver d'entendre tous les jours, à la sortie des écoles, mon chien aboyer non stop durant 10/15 minutes. Puis bon, j'aime pas qu'on vienne à penser que mon chien est méchant et friand de mollets.

Durant les 5 semaines de repos de Fred, je n'étais pas chez moi donc je n'ai pas pu choper ce môme jusqu'à mardi dernier où j'ai dévalé les escaliers pour le choper une bonne fois pour toute (mon voisin l'avait déjà réprimandé, sans effet) et lui dire d'arrêter.

Eh bah v'la ti pas que ce morveux m'a pris de haut et m'a insultée de mal baisée et grosse vache ! Oo

Non mais attends, je t'explique mon chti père : j'ai 29 ans. C'est franchement pas toi avec ton mètre et tes 9 ans qui vas me faire peur avec tes insultes qui ne m'atteignent absolument pas. Alors sache une chose : je ne connais peut-être pas tes parents mais je sais contacter la gendarmerie (tu sais, le monsieur en uniforme qui t'aide à traverser la rue devant ton école ? Bah il ne fait pas que ça de ses journées) et la faire venir à 11h20 pour qu'on discuter tous ensemble. Ou bien, si tu aimes tant voir mon chien devenir agressif, je peux te faire rentrer pour que vous fassiez plus amples connaissances. A toi de voir.

Il s'est cassé sans répondre. Enfin si, un doigt d'honneur qu'il m'a jetée sans même avoir l'audace de me regarder.

Je ne sais pas si Monsieur s'est porté malade, a été pleurer dans les jupons de sa mère mais en tout cas, hier, jeudi, sortie de classe : Bout'chou n'a pas aboyé.

Je suis quand même allée vérifier s'il n'avait pas avalé de la mort aux rats que ce petit con aurait pu lui fourguer. Parce que bon, de nos jours hein...

5 commentaires :

  1. Au pire, la mort aux rats, tu la file au gamin... :D
    Enfin moi j'dis ça...

    RépondreSupprimer
  2. Oo, en effet... Ma fille va avoir 9 ans et je pense qu'elle serait tou à fait capable de passer son temps à faire aboyer un chien :-), mais les enfants ne perçoivent pas les choses de la même façon que nous. Par contre, si un adulte lui dit d'arrêter, jamais ô grand jamais elle ne se permettrait de répondre de la sorte (elle n'aurait pas intérêt, sinon je lui démonte la tête...)

    RépondreSupprimer
  3. Une bonne pare de baffes!!! Et quand je pense qu'ils veulent interdire la fessée.. il n'en a peut être pas pris assez justement!

    RépondreSupprimer
  4. Au mieux, les chiens, ça se dresse, au pire tu peux le rentrer. C'est vrai que les cons sont toujours les autres, en particulier les petits merdeux de gamins, hein...

    RépondreSupprimer
  5. JU // Seulement s'il l'a fait à Bout'

    MADAME SOPHIE // Je n'ai même pas envie de plaindre les parents qui ne lui donnent aucune éducation (tellement facile de dire qu'on ne peut pas éduquer son gosse à cause des fréquentations qu'il peut avoir)

    LALYDO // Une bien belle connerie cette interdiction ! Je n'en suis pas sortie traumatisée, violente etc...

    ANONYME // Tu sauras que je ne fais pas partie de ces personnes qui donnent raison aux cons

    RépondreSupprimer