Une honte !

lundi 6 juin 2011 Ingrid | Mémorables oublis 12 Comments


Début de l'histoire, ici.

J'ai finalement décidé de ramener Craquotte chez ce vétérinaire. Ca m'embêtait de payer une nouvelle consultation à 15km de chez moi alors que c'est compris dans l'opération. Puis bon, retirer des fils, c'est pas la mort (quoi que...). Donc, mercredi dernier, j'ai téléphoné. Ne voulant pas attendre les consultations libres de fin de journée, j'ai pris rendez-vous pour 9h45. Plus vite ça sera fait et plus vite je serai débarrassée de cet homme.

Car, en deux semaines, mon opinion sur lui, a empiré. Ce que j'ai pu entendre concordait avec ce que j'ai vécu lors de l'opération de Craquotte. Cabinet sale, médecin pas sérieux. Et ça s'est, une nouvelle fois, confirmé mercredi. Bureau toujours aussi mal rangé. Il ne m'a une nouvelle fois pas invitée à m'asseoir, ne sait toujours rien de mon chat (à part que c'est une femelle fraîchement stérilisée, ah ah). Et il a pris son scalpel dans sa trousse de crayons Marsupilami Oo

Ne doit-on pas nettoyer son outil, surtout s'il a été retrouvé dans un endroit non stérile ? Je chipote sur la propreté, je sais. Mais c'est un minimum. On le fait bien pour les humains, non ? Alors pourquoi les animaux, que l'on emmène pour les soigner, n'ont-ils pas le même traitement de faveur ? Enfin, non. Pas de faveur. Depuis quand un animal doit-il mériter hygiène et propreté en rentrant dans un cabinet vétérinaire ?

Il m'a demandée depuis quand Craquotte n'avait plus son bandage. Quatre jours. OK parce que bien que le muscle se soit refermé, la peau est toujours bien ouverte. Mais il a fallu retirer les fils sinon elle les aurait arraché. Alors on fait comment ? Bah on te tartine tout ça d'une pommade bien épaisse (toujours avec ses doigts non lavés, trempés dans le pot déjà entamé). Et si dans 2/3 jours, ça ne va pas mieux, la ramener pour l'agrafer. Heureusement pour lui, il ne m'a fait aucune réflexion sur le fait que j'ai retiré le bandage 4 jours après l'opération sinon je lui volais dans les plumes ! Au lieu de ça, il a sourit (oui, oui, tout peut arriver... mais trop tard).

Je suis ressortie du cabinet aussi vite que j'y étais entrée. A moins que Monsieur (et encore) revoit son comportement et sa communication, je ne risque pas d'y revenir. Mais à partir du moment où la confiance n'est pas installée entre le médecin et le propriétaire de l'animal, je ne vois aucune raison de revenir.

Sauf qu'en rentrant, Craquotte a tout léché. Donc plus de pommade cicatrisante. Et, jeudi férié. Donc si ça s'empirait, je ne voulais pas attendre 24h de plus au risque que ça s'infecte, ni même payer une consultation en jour férié. Alors rebelote, le soir-même, je ramenais Craquotte pour qu'il lui mette une agrafe. Et là encore, j'ai eu confirmation de pas mal de plaintes de 2/3 personnes.

Comment dire ? Voyez-vous, je ne voudrais pas vous heurter. Allez, j'vais pas y aller par 4 chemins : ce fut une honte ! Une salle d'opérations digne d'un épisode de Saw (bon ok, j'exagère). Je suis arrivée au cabinet, il était à l'étage (la partie privée de la maison). Il m'a fait entrer dans la salle d'opération. Il y avait des poils et du sang de partout : table, sol, ustensiles, éponges. Et ça sentait mauvais. Forcément. Alors oui, je n'ai pas le diplôme mais rassurez-moi : la logique ne voudrait-elle pas qu'on nettoie après une opération ? Question d'hygiène et éviter toute contamination. Car il a attendu qu'un animal arrive pour passer le jet d'eau, enlever les ustensiles et éponges et jeter les serviettes.

C'est sans voix que je l'ai laissé regarder la plaie de Craquotte et finalement, il me déconseille de l'agrafer. OK. Pronostic qui diffère en 8h. Au final, elle se retrouve avec un joli abat-jour (oui, collerette mais ça me fait toujours marrer ce truc)  qu'elle ne supporte pas et du désinfectant à lui mettre plusieurs fois par jour.

Cet homme a vraiment raté les bases. Pas besoin d'être diplômé pour savoir qu'il faut se laver les mains ainsi que les ustensiles. Surtout dans ce genre de métier où les contaminations sont importantes. Bien la peine de retaper un cabinet et de ne pas savoir s'en occuper.

Craquotte se porte bien. La cicatrice est refermée sans infection apparente. Et il a de la chance sinon, je tapais vraiment un scandale (que j'aurai pu faire dès la première fois d'ailleurs).

12 commentaires :

  1. Peut-être existe-t-il pour les vétos un équivalent de l'Ordre des Médecins... Auquel cas, je serais à ta place, je n'hésiterais pas une seule seconde à leur parler de ce charlatan...

    Plein de caresses à Craquotte ! Et une belle journée à toi !

    *

    RépondreSupprimer
  2. Sur une petite Maine Coon en plus ! Le premier véto chez qui je suis allée était complètement nul aussi, pas sale, mais pas compétent (il a raté deux maladies chez Ellipse, mis trois mois à faire le bon diagnostic) et il ne cherchait qu'à me revendre ses précieuses croquettes à 28€ les 100g...
    J'ai changé, et depuis ma véto est limite alarmiste mais au moins elle me parle de tout et j'ai bcq plus confiance... j'espère que tu vas en retrouver un bon rapidement !

    RépondreSupprimer
  3. Ton histoire fait froid dans le dos. J'ai toujours eu de la chance avec les vétérinaires en fin de compte.

    Plein de bisous à Craquotte, j'espère qu'elle va mieux.

    RépondreSupprimer
  4. C'est inadmissible. J'aurais honte à sa place de recevoir les gens dans un tel taudis ! Chez la véto où vont mes parents tout est propre de partout, même pas les odeurs de la journée ou presque pas ! Il y a peut-être un organisme auprès duquel le signaler ? Je n'y connais rien du tout mais tu devrais peut-être te renseigner, si vous êtes plusieurs à le signaler, des mesures finiront par être prises.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis choquée! Ni retournes plus, si tu veux mon avis.

    RépondreSupprimer
  6. Quelle honte ! Ça me fait mal au cœur pour ta petite Craquotte, heureusement qu'elle va bien !

    RépondreSupprimer
  7. ..à ta place j'appellerais un service d'hygiène ou j'en sais rien quelqu'un

    RépondreSupprimer
  8. Ce que je viens de lire me donne des frissons. Le seul conseil que je peux de donner, c'est d'avertire le service vétérinaire "la dsv" qui sevit dans ton département, tu leur passes un coup de fils explique ce quise passe dans sa clinique, et ils vont lui faire une visite surprise.

    Si tu connais d'autres personnes qui sotn passées par lui, faites une pétission, tu envoie le tout, encore une fois à la dsv, fondation bb et spa.

    Il ne faut pas laisser trainer des crevards de ce genre qui ne font ce metier que pour l'argent.

    RépondreSupprimer
  9. Y'a vraiment beaucoup de véto très nuls... J'en ai fais l'expérience quand ma petite ficelle s'est faite opérer pour ne pas qu'elle ai de portées. Le véto lui avait mis un espèce de sparadra tout autour du ventre collant, pour l'enlever, ça lui arrachait les poils, un film d'horreur. Le pauvre il est nouveau, il ne va pas faire long feux dans ma ville encore moins avec moi ;) J'espère que ta cracotte se porte bien maintenant. Des bisous à toi et à elle !

    RépondreSupprimer
  10. Le pire c'est qu'il y a sûrement des personnes naïves qui n'ont rien remarqué et continuent d'y emmener leur animal en toute confiance :(

    RépondreSupprimer
  11. Mais POURQUOI tu ne lui as rien dit ? Menacer de faire venir des services sanitaires dans son bloc opératoire ? Franchement avec des gens comme ça, il ne faut pas hésiter une seule seconde !!!

    RépondreSupprimer
  12. TOUT LE MONDE // Merci pour vos nombreuses réactions. Si je n'ai rien dit, c'était pour éviter qu'on raconte en ville que Ingrid Machin a tapé un scandale. Quant à écrire aux services concernés, je l'ai déjà fait pour un précédent vétérinaire et il n'y a eu aucune suite. Puis bon, chacun est libre de faire sa propre opinion sachant que la plupart n'y retourneront pas une seconde fois.

    RépondreSupprimer