Rouge écarlate

vendredi 8 juillet 2011 Ingrid | Mémorables oublis 5 Comments


Longtemps, j'ai cru être timide mais je me suis trompée. J'ai mélangé complexes et timidité durant des années. Lorsque j'ai travaillé en tant que caissière, je balisais à l'idée de côtoyer des centaines d'inconnus. Bizarrement, je me suis découverte au fil des jours. Je n'ai eu aucun mal à m'ouvrir, à être souriante, agréable, sortir 2/3 conneries etc... C'est là que je me suis dis "Si j'avais su, j'aurai fait des études autres que celles de me retrouver derrière un bureau". Aujourd'hui, je ne conçois pas de bosser seule dans mon coin. Le contact est très important pour moi. Dans le privé, j'ai vaincu ma timidité. Lorsque je dois rencontrer une personne pour la première fois, je me la joue "Tout va bien". Bien entendu, intérieurement, je fais moins la maligne mais c'est une question de 1/2 minutes surtout si la personne n'est pas coincée de son côté. Par contre, lorsqu'il s'agit de faire la connaissance d'un homme et qu'une éventualité amoureuse n'est pas impossible, je fais profil bas, pour ne pas dire que je fuis. Les complexes reviennent vite au galop. Toujours ces fichus complexes... Le fait est qu'à 29 ans, je me découvre encore. Comme quoi, il est juste de dire qu'il faut toute une vie pour se connaitre...

5 commentaires :

  1. Je me reconnais tout à fait dans ce que tu écris. Je me souviens pour le concours que j'ai passé il y a un mois, autour de moi, il n'y avait que des personnes que je ne connaissais pas, aucune n'était de ma fac. Et pourtant, j'ai passé trois jours à plaisanter et papoter avec deux autres filles. Parfois j'ai l'impression de ne pas me reconnaître, mais en fait il suffit juste de trouver les bonnes personnes qui donnent envie de parler... et ça fait du bien !

    RépondreSupprimer
  2. C'est jamais facile de se connaitre totalement, surtout lorsqu'on est jeune...
    Je pense que tes complexes ne disparaîtront que si tu travailles sur toi et que tu prends confiance :)
    bon courage en tout cas :)
    Je pense que moi aussi c'est plus des complexes que de la timidité, beaucoup d'entre nous ne font pas de différences..
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Tellement juste ton billet !

    Je n'y avais jamais réfléchi, mais c'est vraiment ça ! Moi aussi, je n'ai aucun mal à rencontrer des gens tant que ce n'est pas vraiment perso. On me qualifie d'hyper sociable. Pourtant, je n'ai pas tellement confiance en moi...

    RépondreSupprimer
  4. C'est un très beau billet.
    Quand je pense que c'est seulement à 40 ans que je me découvre vraiment...

    RépondreSupprimer
  5. Je me reconnais en te lisant! Travailler dans le commerce m'a vachement ouverte aux autres!

    RépondreSupprimer