La vie en 85mm

mercredi 19 octobre 2011 Ingrid | Mémorables oublis 7 Comments


En mai dernier, je m'étais offert un objectif : le 50mm f/1.8. Je ne m'étais vraiment pas ruinée car il ne coûte qu'une petite centaine d'euros. Je l'ai vite adoré mais je me suis également vite rendue compte qu'il était bien trop court lorsque je voulais faire des photos de mes bestioles. Je vous en avais fait part ici.

Non pas que je ne sois pas contente du résultat mais je cherchais avant tout des portraits volés et le 50mm ne me le permettait pas avec ces bêtes curieuses.

Et, fin août, prise de tête avec Fred. Encore et toujours le même problème : je n'arrive pas à accepter de cadeaux, même s'ils viennent du coeur et par plaisir. C'est plus fort que moi. Je vous assure que j'y travaille ! Et ce jour-là, nous nous disputions sur mon intention de revendre mon matos photo (car ce jour-là, on fêtait nos 9 mois et il voulait me payer un resto). Fred n'était bien entendu pas d'accord, d'où notre dispute. Après une nuit blanche à l'hôtel du cul tourné, je me suis pas mal remise en question. Vendre un appareil avec ses 2 objectifs, que je convoitais depuis des années. Ca résumait à quoi en fin de compte ? A m'aider financièrement pendant 2/3 mois. Puis après ? Je me retrouverai au point de départ, avec un réflex en moins.

Après une heure de discussion, le lendemain au réveil, j'ai cédé à l'ultimatum de Fred qui était le suivant : si je revends mon appareil, il me rachetait le plus fort (n'y connaissant rien, il aurait tapé dans le haut de gamme). Mais n'étant pas une profiteuse (je suis même une casse-couilles selon ses dires), je me suis donc vue contrainte de garder mon matériel. Et, comme si cela ne suffisait pas, il a +/- exigé de m'offrir un objectif. Celui de mon choix, afin que je mette de suite en pratique ma nouvelle résolution : accepter les cadeaux venant de mon homme.

Mais là encore, je n'ai pas profité de l'occasion car mon premier choix se serait porté sur un zoom bien plus grand que mon 18-200 actuel qui est parfois bien trop court. Mais me faire offrir un objo à 1700€, je ne pouvais vraiment pas lui faire ça. Alors, j'ai repensé à mon 50mm qui lui aussi est trop court lorsque je veux immortaliser mes boules de poils. Après avoir longtemps hésité avec le 135mm, j'ai opté pour le 85mm. 

Ce dernier, je l'ai testé le jour-même de son acquisition. Et je dois dire que je ne regrette pas mon choix. Ma première surprise ? Son silencieux. L'USM est un petit bijou que je n'avais pas encore eu l'occasion de découvrir. Et je ne m'attendais pas à une telle technologie. C'est très agréable de prendre la photo, d'autant plus que ça permet à Bout'chou et Craquotte de ne pas être interpellés par le bruit. Très bon point !

Me voilà donc parti pour une nouvelle aventure photographique après avoir offert un restaurant à Fred pour le remercier (et surtout moins culpabiliser pour avoir vidé une petite partie de son compte en banque).


7 commentaires :

  1. Le 50 est trop court pour moi aussi. Le 85 a l'air d'être un bon compromis!

    RépondreSupprimer
  2. le resultat est superbe ! moi aussi j'aimerais bien m'en offrir / faire offrir un .... ;)

    RépondreSupprimer
  3. Le résultat est super en photo =) le 85mm je vais me renseigner moi ^^

    RépondreSupprimer
  4. L'est très jolie la dernière photo... Moi je veux le 70-200 f/2.8 pour faire mes photos de concert... Mais 2000 boules ça m'arrache un tout petit peu le coeur :(

    RépondreSupprimer
  5. Il a eu raison, tes photos sont magnifiques. C'est un Maine Coon ton chat ?
    Je suis folle amoureuse de cette race.

    RépondreSupprimer
  6. Whaouh ! Je craque pour le 85mm. J'ai également un 50mm, mais là je dois reconnaître que je suis scotchée par tes photos ^_^

    RépondreSupprimer