Justifier sa vie

lundi 12 décembre 2011 Ingrid | Mémorables oublis 2 Comments


J'avais gardé cette mauvaise habitude de me justifier sur tout ce qui me concernait directement. Sur mes études, mes amitiés, mes amours, mes ruptures, mon apparence etc... Et c'est sur le tard, ces derniers temps en fait, que j'ai pris conscience de ce ras-le-bol à devoir justifier mes moindres faits et gestes auprès de personnes à qui je porte si peu d'intérêt.

Finit les justificatifs. Maintenant, je leur dis merde. Voire même les ignorer. C'est encore mieux. Les critiques ne m'atteignent plus. Je m'en fous. Je refuse de perdre davantage de temps à devoir me justifier. Terminé. Que ça plaise ou non.

Si j'ai décidé de stopper mes études, j'avais mes raisons. Tout comme le fait que je ne sois pas restée à Paris puis à Liège. Si j'ai grossi, ça me regarde. Et c'est la même chose quant à mon refus de passer le permis, me trouver un boulot, reprendre mes études, me marier, ne pas avoir d'enfant etc...

Qu'est-ce que ça peut bien leur foutre d'ailleurs ? Pour ne pas dire "vous" mais je ne veux pas que ça prête à confusion. Ils se reconnaîtront quand même.

2 commentaires :

  1. Sans vouloir être désagréable, tu viens de te justifier de ne rien avoir à justifier... ^^

    RépondreSupprimer
  2. J'y vois plus un halte-là. Qu'à partir d'aujourd'hui, ils pourront toujours courir pour que je justifie mes faits et gestes.

    RépondreSupprimer