Promis, j'arrête

lundi 19 mars 2012 Ingrid | Mémorables oublis 9 Comments


J'ai plein de choses à raconter. Mais je ne sais pas comment m'y prendre. Mes écrits ont perdu de leur richesse au fil des mois. Des publications un jour sur deux car j'ai décidé de me détacher de la blogosphère. Un blog que je prends toujours plaisir à alimenter. Mais qui a pris une tournure différente. Ma vie a changé l'année dernière mais ce n'est pas pour autant que j'en parle. Que j'arrive à en parler. Non pas que j'en fasse mon jardin secret. On va plutôt dire que je ne sais plus comment en parler. Je commence par écrire pour ne jamais terminer. Les brouillons s’enchaînent et les programmés se réduisent. A chaque refonte du blog, je me dis que l'inspiration va revenir. Mais son absence est toujours là.

Ma vie est plus riche qu'avant mais mes écrits sont devenus pauvres. J'ai perdu ce côté romancier, poétique que je m'étais appropriée. J'adorais ça. Ce sont d'ailleurs mes relectures préférées de ce blog.

J'essaye de revenir. Redevenir celle d'avant. Qui avait l'inspiration facile. Je continue à lire les écrits de personnes que je suis à chacune de leur publication. Mais rien à faire. Ca ne veut pas revenir. Mon blog devient un banal concentré de futilités. Finis les billets où vous vous reconnaissiez. Finis les commentaires où vous me disiez que c'est si bien écrit.

Mais ne vous inquiétez pas. Je n'arrête pas. Je veux croire au retour de cette inspiration qui font les mémorables oublis de ce blog. Je veux y croire. Encore une fois. Après, promis, j'arrête.

9 commentaires :

  1. moi, je ne m'inquiète et pas et me fait un réel plaisir de te lire...
    c'est un régal : vivement ton prochain post !!
    <3

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que je ne suis pas fan de tous tes articles, mais le blog doit être à ton image, correspondre à tes humeurs, et même tes brèves, que je trouve plus que simple de par leur superposition de phrases, je ne les dénigre pas, car je sais que tu dois toi apprécier de t'en souvenir après.
    Si tu n'arrives pas à écrire de longs et "beaux" articles, ne te force pas, moi aussi parfois je me fais ce genre de réflexion, mais le déclic se fera tout seul.
    Bonne journée Ingrid :)
    La bise (mooshK)

    RépondreSupprimer
  3. En ce moment, j'ai un peu l'impression de traverser la même chose, ça m'embête, parce que je peux rien faire. D'un côté j'ai pas envie de me forcer à écrire des choses dont je ne suis pas un peu contente, de l'autre j'ai pas envie de laisser mon blog à l'abandon, le temps que cela revienne... Je suis un peu coincée, vivement que mon imagination se remette en route !

    RépondreSupprimer
  4. Je viens justement de lire un autre article "ras le bol" qui est comme toi en Une humeur sur HC.

    Notre problème à nous blogueuses, c'est de commencer un blog pour le plaisir, et de se faire prendre au jeu des réseau société.
    Je pense qu'il nous faut de la légereté. Notre blog est notre amie, celui a qui on se confie. Moi même quand je programme des articles, je n'ai aucun retour, tandis que quand j'écris à l'inspiration, tout le monde est là.

    Reviens au plaisir essentiel, sans pression. Ecris si tu le veux, et si pas ce sera plus tard. Tes lectrices te suivront, ou d'autres arriveront :)

    RépondreSupprimer
  5. Je ne te comprends que trop bien, il m'aura fallu plus ou moins un an loin de mon blog pour revenir...En espérant que tu retrouveras ta plume favorite très bientôt ! :)

    RépondreSupprimer
  6. Je comprends également que trop bien, tout comme les autres filles (dont j'ai aimé lire les commentaires). C'est un peu le problème récurrent chez toutes les blogueuses ou presque. Bon moi c'est un peu différent car je n'ai jamais eu une belle plume et mon blog parlait à la base futilité, pour le plaisir. Mais depuis peu j'ai voulu dire des choses, sans trop savoir comment les écrire, les expliquer. J'ai enchaîné brouillon sur brouillon pour expliquer ma pause et finalement pondre quelque chose qui n'a pas forcément trouvé de lecteurs. (Mais tant pi, ça m'a quand même fait du bien...).
    Et toi tu fais ça si simplement et tu arrives à mettre les bons mots.
    J'espère que l'envie et l'inspiration reviendront tout bientôt en tout cas :)

    RépondreSupprimer
  7. qu'est ce qui est le plus important ?
    le réelle ou le virtuelle ....

    je suis depuis peu sur la blogo
    mon blog y a des semaines y a rien.
    quelques fois il y a un article tout les jours ; si nous pouvons appeler cela article ....

    le plus important vivre à son rythme .

    RépondreSupprimer
  8. Parfois, ce sont nos écrits les plus spontanés qui touchent le plus de monde, pas forcément les plus soignés d'un point de vue littéraire...

    RépondreSupprimer