Je ne te reconnais plus

lundi 8 octobre 2012 Ingrid | Mémorables oublis 7 Comments


Je t'ai rencontré à la fin de l'été 2008. Tu étais déjà populaire à l'époque mais ce n'est rien comparé à aujourd'hui. Je me souviens que le jour où je t'ai connu, tu m'as présentée Unicks, la première qui est venue à moi, qui m'a offert un accueil chaleureux.

Je me sentais bien dans ce groupe. Je m'étais vite imprégnée de l'ambiance.

Tu m'as redonnée un coup de fouet. Je me suis sentie revivre. A cet époque, je n'étais pas bien. Je déprimais. J'avais même frôlé la dépression. Mais grâce à toi et aux autres, tu m'as aidée à me relever.

Au fil des jours, je me suis fait pas mal de connaissances dont une petite poignée de fidèles. Mais pas d'amis. Je fuis aussitôt que ça devient "personnel". La peur de m'attacher...

Quatre années se sont écoulées. Tu as changé mais je suis toujours restée. Sauf que dernièrement, tu es devenue presque étrangère à mes yeux. Je ne te reconnais plus. Je ne sais pas exactement ce qu'il s'est passé dans ta vie, mais au jour d'aujourd'hui, je ne me sens plus à ma place. Je suis peut-être nostalgique de 2008. Tout le monde change. Moi de même. Mais je ne sais pas. Quelque chose fait que j'ai maintenant du mal à te cerner.

J'en suis peut-être la seule fautive, je n'en sers rien. J'ai cherché à te comprendre. Et même si certains ont compris/accepté ton changement, pour ma part, j'ai toujours du mal.

Je n'ai plus ce plaisir d'avant de te voir chaque jour. Un simple passage rapide et puis s'en va. Dire qu'avant, je restais des heures. Journée comme soirée. Maintenant, ça se compte en quelques minutes...

A l'heure où j'écris, je ne sais pas quel avenir donné à ma présence dans ta vie. Je ne suis qu'un minuscule grain de sable comparé à cette plage que tu as su construire au fil des années. Je sais que ma perte ne sera aucunement douloureuse. Elle ne sera même pas remarquée. Ca ne changera absolument rien à ta vie. Et peut-être même pas à la mienne. J'en suis presque sûre mais je ne veux pas le dire.

J'ai songé à te quitter. Mais je vais seulement revoir mes habitudes. Je ne ferai plus de nouvelles découvertes, je ne fouinerai plus comme avant. La sélection du jour est un vieux souvenir. Je ne pars pas mais je garde un minimum de lien avec HC ou plutôt, celles qui me suivent et que je suis. Je me contente maintenant de suivre mon fil d'actualités et ça s'arrête là..

PS : Tout ceci ne concerne que moi. Je critique, certes, les nouveaux changements d'Hellocoton mais il ne tient qu'à moi de m'y faire. Or, ce n'est pas le cas. Plus les jours passent et moins je me sens "utile" sur cette plateforme. "Utile" n'étant pas le mot adéquate. Disons que je ne retrouve plus l'ambiance du temps où j'ai découvert HC. Ce dernier me donne l'impression d'un site commercial alors qu'il n'y a rien en vente. Je ne me sens plus dans le doux cocon de cette blogosphère que m'a offert HC. Non, je n'ai pas eu de mésaventures récemment avec un quelconque blog... De plus, les catégories ne me satisfont plus. Mélanger l'humeur à la BD/Société, je n'y arrive pas. Ca ne regarde que moi mais j'en ai rien à faire des dessins. De même que les illustratrices en ont rien à faire de nos humeurs. Quant à la catégorie "Beauté", il y en a justement que pour elle. S'il y a 5 articles de "Nail-art" (dont j'en ai absolument rien à faire également mais c'est le principe) sur les 26 sélectionnés quotidiennement, c'est déjà bien. Quant à la forme, n'en parlons même pas... Bref, je ne retrouve plus le Hellocoton d'avant. Je n'arrive pas à me faire au nouveau.

C'est ainsi.

7 commentaires :

  1. Je suis membre de HC depuis un an. je suis devenue tout de suite accro à ce site. La dcouverte, les nouveaux contacts! C'est coo. Mais je n'adhère pas non à cette nouvelle formule, les blogs forme sont inexistants, les blogs humeurs sont perdus dans ceux de la BD (et réciproquement), le lifestyle, on ne sait pas à quoi cela correspond... Pourquoi forme n'est pas dedans tiens!
    Non vraiment, je suis comme toi, je me détache de cette ancienne addiction, je ne regarde que mon fil. Les unes, je ne les comprends plus! C'est dommage!

    RépondreSupprimer
  2. Je partage le même avis que vous deux ! Je trouve ça juste dommage, surtout que tu n'es pas la seule Ingrid, je vois dans mon fil d'actus certaine qui font leurs adieu à HC.
    Parfois je suis déçue de voir les mêmes têtes dans la Une, lasser. Pour dire je ne la regarde même plus.
    C'est moins chaleureux malheureusement ...

    RépondreSupprimer
  3. Je compatis et je partage ton avis aussi. Je ne m'y fais pas, c'est beaucoup trop carré, commercial et criard. Avant, j'essayais de passer plusieurs fois par semaine pour jeter un oeil de ci de là mais maintenant, je viens de moins en moins...

    RépondreSupprimer
  4. Complètement d'accord avec toi ! L'ancien Hellocoton me manque beaucoup !

    RépondreSupprimer
  5. Je partage également les même sentiments que toi par rapport au changement de HC. Je n'y passe qu'en coup de vent, j'arrive plus à m'y poser et chercher de nouveaux univers à découvrir. Au début j'ai cru que c'est parce que je n'avais pas de temps depuis mon ancien déménagement... mais là je me rends bien compte que non, j'ai un espèce de blocage, j'ai perdue mes repères et ce côté cocon qu'il avait. Je ne sais pas si je pourrai m'habituer... Je ne me plains pas du changement mais je ne suis pas à l'aise.

    RépondreSupprimer
  6. Je rejoins assez vos avis moi aussi. j'ai commencé à Hellocottoner il y'a presque 2ans et je ne peux que constater cette évolution commerciale... Je me rappel des forum dédiés aux nouveaux, on se présentait, on demandait notre chemins, les codes propres à cette sphère remplis de partage et d'antre aide... bref une VRAIE communauté, pas un semblant comme maintenant...

    RépondreSupprimer
  7. Je suis également assez déçues ces derniers temps, déjà de l'aspect très commercial du nouveau Hellocoton, et puis des sélections du jour, j'ai l'impression que HC est sponsorisé pour sélectionner certains billets qui mettent telle ou telle marque en avant, en dépit parfois de la qualité moyenne de l'article.

    RépondreSupprimer