Multi-sportive

jeudi 25 octobre 2012 Ingrid | Mémorables oublis 0 Comments

Il est pourtant si proche le temps où je n'en bougeais pas une. Fin mai, je décidais de changer les choses en me mettant au footing. Je suis devenue régulière mais surtout, amoureuse de ce sport. Jusqu'à ce que je l'alterne avec le vélo pour ensuite, tout arrêté durant les quelques jours de canicule.

La rentrée, scolaire et professionnelle pour certains, fut pour moi régimesque. Je me suis remise au sport. Plus précisément au footing. Jusqu'à ce que Monsieur ramène à la maison un rameur. Installé dans la cabane, je tente d'en faire quotidiennement. Une dizaine de minutes à la cool. Et c'est au tour de la corde à sauter que je fais également les jours où je ne cours pas.

Un jour sur deux, je vais courir en ville afin de trouver les meilleurs itinéraires pour les journées courtes et froides qui m'attendent. Je ne peux plus aller courir en forêt, à mon grand désarroi. Pas tant que ça ceci dit car en ville, je cours uniquement sur du plat. Du coup, je peux tenir plus de 2km sans m'arrêter.

Malgré tout, Fred s'ennuyait lourdement à me suivre aussi lentement, à vélo. Alors il s'est acheté une trotinette. Et il en est plus que ravi ! Alors oui, pour ceux et celles qui sont dans les grandes villes, je sais, en tant que piéton que vous détestez les trotters. Mais lui, c'est uniquement pour un but sportif et peut-être parfois pour ses trajets boulot. Le fait est que depuis qu'il l'a, nous allons sur la piste cyclable de la ville d'à côté. Et c'est bonheur. Nous ne croisons pratiquement personne et la piste est en parfait état. Mais, de le voir en trotinette, ça accentue mon envie de rollers. J'ai toujours voulu en faire mais un jour, on m'a dit qu'étant sourde d'une oreille, je n'aurai jamais d'équilibre sur des rollers. Or, après en avoir parlé à droite et à gauche puis sachant faire du vélo et de la trotinette, je me dis qu'il ne devrait pas y avoir de problème avec les rollers.

0 mémorables oublis :