Mon nom est Gump. Forrest Gump

lundi 12 novembre 2012 Ingrid | Mémorables oublis 6 Comments


Petit récapitulatif :
- Fin mai, je me suis mise au footing, 3 fois par semaine
- Fin juillet, j'ai arrêté toute activité physique (démotivation et canicule)

Lorsque j'ai repris le footing à la mi-septembre, j'avais peur de ne plus retrouver la motivation du début. Heureusement, elle était au rendez-vous et l'est encore aujourd'hui. C'est toujours un plaisir de faire une séance de footing, accompagnée de Monsieur. Une habitude que l'on s'est instauré. C'est même plus qu'une habitude. C'est devenu un mode de vie (et franchement, au printemps dernier, jamais je n'aurai parié à ce que je dise ça aujourd'hui).

Jusqu'à juillet, j'allais courir en forêt. Je souhaitais emprunter les sentiers plutôt que le bitume. Mais depuis la rentrée, j'ai changé radicalement d'itinéraire. Je vais maintenant courir en ville. Ou plutôt, je vais rejoindre le parc municipal. Mi-bitume mi-sentier et jamais de montée.

Je n'ai pas augmenté ma distance. J'avoisine les 5 km. C'est 2 km de moins que ce que je faisais en forêt au début de ma (re)mise au sport. Mais, durant cette période-là, je m'arrêtais pour un rien. Certes, c'est bien beau de faire 6 km mais j'avais tendance à m'arrêter tous les 300 m. Tandis que maintenant, même si ma cadence est un peu plus lente (j'essaye de courir sous les 6 km/h), j'arrive à avoisiner les 4 km sans m'arrêter *fière*

La qualité vaut mieux que la quantité, non ?

Niveau poids, pas grand chose. Je n'ai perdu que 5kg depuis mai. Franchement, j'aurai pu en perdre facilement le double. Mais je ne l'ai pas souhaité. Je voulais profiter de l'été et donc, bannir la frustration de mon assiette. J'ai profité des dizaines de barbercues et apéros. Sans trop d'exagération. Mais le lundi, je ne me mettais pas à chialer sur ma balance lorsque celle-ci affichait +2.

Par contre, depuis septembre que j'ai repris le footing, j'ai remis les choses en place. Moins de barbecues, j'ai stoppé les chips et le red bull et je me contente de deux verres maximum de vin blanc hebdomadaires.

Bon, je n'vais pas vous mentir : je fais toujours quelques écarts. Genre j'ai mangé les 3 pots de glace au daim que moi seule aime à la maison. Je ne crache pas sur une soirée pizza devant la télé et parfois, ma main va dans le  cornet de chips. Mais, ça reste exceptionnel ! (bon ok, j'ai toujours droit à mes deux brioches au chocolat blanc chaque dimanche, au réveil).

Au niveau des mensurations, pas grand chose a changé depuis juin. J'ai perdu les 1 cm que j'avais repris un peu partout durant ma période d'inactivité physique. Là encore, je ne me plains pas. J'aurai pu m'affiner si je faisais d'autres choses que courir (la barre et les altères, j'ai abandonné au bout d'un mois. Quant au gainage, c'est toujours un mythe à mes yeux).

En ce qui concerne le cardio, je suis contente car même si je n'avais pas eu de poids à perdre, j'ai découvert que le footing apportait beaucoup. C'est tout de même fort agréable de pouvoir se bouger sans devoir ramasser mes poumons et cacher ma tête rouge tomate (comme lorsque je croise la jeune et musclée garde mobile en plein footing, elle aussi).

Fin octobre, j'ai profité de ma pause bloguesque pour aller courir chaque jour de la semaine. J'avoue que même si je ne cours que 4km, tu le ressens un peu dans les jambes. Donc, à ne pas refaire. Par contre, courir à jeun ou non, franchement, je ne vois aucune différence. Et je ne me goinfre jamais après. Bonheur donc...

Et nous voilà mi-novembre, avec du soleil en moins et du froid en plus. J'ai franchement eu peur de devoir stopper le footing jusqu'à l'arrivée du printemps. J'aime pas le froid et la neige. J'ai donc tendance à vite hiberner. Mais ce n'est vraiment pas une solution... Là encore, je me surprends à être motivée pour aller courir avec une telle météo (le pire restant à venir, je sais). Comme me le dit Fred "Un vrai sportif ne craint pas la pluie". C'est ce qui m'aide à enfiler mes baskets et des vêtements adaptés. Là encore, je ne vais pas vous mentir : y a des jours où, franchement, t'as vraiment pas envie de te bouger le derrière, lorsque tu te lèves et découvre la pluie par la fenêtre ou la température qui affiche négative sur le thermomètre. Mais j'évite de rentrer dans ce petit jeu qui pourrait vite devenir malsain.

Allez, j'ai visé large mais fin décembre (oui, faut être totalement barge pour se fixer un objectif à cette date), j'espère atteindre mon second palier des 70kg (encore 3kg à perdre). Tant que je reste régulière et raisonnable dans mon alimentation, sauf pas de bol, je peux y arriver... Et vous aussi !

6 commentaires :

  1. Tu es sur la bonne voie ! Courage. J'ai stoppée le footing lorsqu'il a plu et depuis je n'ai pas pris le courage d'y retourner. Mais comme dit ton amoureux faut pas que ça nous fasses peur. Normalement dimanche j'y retourne motivée (!). En tout cas tu peux être fière de toi, je trouve que tu as quand même accomplie beaucoup.
    Continue !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très gentil, merci beaucoup ! Même si j'ai peur que la motivation s'envole avec les températures. Cet aprem, il faisait beau mais froid. Et nous sommes à peine à la mi-novembre :(

      Supprimer
  2. Courage et j'aime ton état d'esprit...c'est sain tu as bien raison de ne pas en faire une fixation non plus...parfois c'est la meilleure façon pour perdre sur la durée! Je viens de m'inscrire a une salle de sport perso, j'ai la motivation pour l'instant et il faut que ça dure! bizous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La salle de sport, le peu que j'y suis allée, j'avais adoré (mais j'avais trop peur du regard des autres à cette époque, alors ça n'a pas duré). Mais dès que j'étais lancée, je ne voyais pas le temps passé !
      Merci et bon courage à toi ;)

      Supprimer
  3. Quelle motivation !!!! :D La fatigue, les travaux et le froid commence petit à petit à grignoter la mienne pour me bouger ! J'essaie de compenser en mangeant moins...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que le fait de ne pas me travailler, me permet de courir assez souvent (4 fois par semaine). J'aurai un boulot, surtout en cette saison, ça ne serait pas du tout la même je pense ^^"

      Supprimer