[TUTO] Piou Piou's Home

mardi 11 décembre 2012 Ingrid | Mémorables oublis 8 Comments

Je vous ai parlé dernièrement des mangeoires que j'ai installé pour les oiseaux dès la tombée des premières neiges. C'est Fred qui m'en a donné l'envie. C'est tellement mignon de voir les mésanges, les moineaux et parfois, des geais et des rouge-gorges, faire des allers et retours.

Je me suis renseignée sur les mésanges, car ce sont les plus nombreux et farouches, et voici ce que j'ai retenu :
- L'espérance de vie est d'une douzaine d'années mais en liberté, il faut la réduire du quart
- Les vérandas sont mortelles pour les mésanges (voulant s'accrocher aux façades des maisons, elles ne distinguent pas toujours la baie vitrée). Neuf fois sur dix, elles meurent en percutant la véranda.
- Les mésanges vivent en groupe en hiver afin d'avoir plus de chances de trouver de la nourriture. D'ailleurs, si on enlève celle-ci du jour au lendemain, les mésanges peuvent mourir. Car habituées à aller là où il y a à manger, elles peinent ensuite à trouver d'autres endroits et finissent par mourir de faim. Donc retirez petit à petit les graines/boules de graisses afin qu'elles s'habituent à en trouver ailleurs sans mettre en péril leur vie.
- Et avant d'en arriver à ce triste final, la mésange réclamera sa nourriture en piaillant plus fort que d'habitude.
- Les mésanges ont besoin d'eau. Pas uniquement pour boire mais aussi pour se nettoyer des parasites. Et ce, même en hiver.
- Nettoyer le sol de votre mangeoire s'il y a présence de fientes, grand facteur de maladies.
- Les mésanges adore les chenilles. Certains agriculeurs ou grandes villes importent ces oiseaux qui vont faire leur travail et réduire l'invasion de chenilles et donc, des pesticides
- Un oisillon réclame une cinquantaine de becquées quotidiennes (sachant qu'une nichée peut aller jusqu'à 8) et ce, durant 3 semaines. Il n'est pas rare que les parents meurent de fatigue à force de faire des centaines d'aller-retour afin de nourrir leur progéniture.
- La mésange est très intelligente. Trouez une bouteille de cure-dents. Elle les ôtera jusqu'à ce que la cacahuète (ou autre friandise) tombe au fond où vous aurez fait préalablement un trou.

Je parle de la mésange mais je pense que beaucoup d'autres oiseaux sont dans le même cas qu'elle.

Et cet hiver ne déroge pas à la règle : j'ai installé les mangeoires et boules de graisse un peu partout dans le terrain des parents de Fred. Ils ont pas mal d'arbustes donc il est très facile d'attacher les boules. Mais ayant peur que la nourriture finisse par pourrir avec l'humidité (neige et pluie), il me fallait trouver une astuce pour y remédier.

Et c'est une photo sur Pinterest qui me sauva. Utiliser une boite de conserve. Ni plus ni moins. Sauf que, dans l'euphorie, j'ai oublié de faire les photos pour illustrer les étapes de sa fabrication. Mais rassurez-vous, même un enfant peut le faire. Rien est perdu :p

Pour ce faire, il vous faut :
- Une grande boîte de conserve
- Son couvercle
- De la peinture de la couleur que vous voulez
- De la ficelle (40cm environ)

01. Retirez le couvercle.
02. Arrachez l'attache.
03. Pliez le couvercle en 2
04. Faites un petit trou dans le fond de la boîte (j'ai pris un tournevis cruciforme)
05. Faites-en un second à l'extrémité de l'ouverture (dans la même lignée que le premier trou)
06. Peignez un côté du couvercle et tout l'extérieur de la boîte de conserve
07. Lorsque le tout est sec, coincez le couvercle dans la boîte (ce dernier évitera aux graines de tomber, il sert de perchoir et il protège de la pluie)
08. Faites passer une ficelle dans les deux trous et nouez-la
09. Y a plus qu'à l'attacher à la branche d'un arbre (ou autre), y mettre les graines et patienter (les mésanges s'y sont faites en moins de 5 minutes et elles y entrent complètement sans aucun problème).

Voici ce que ça donne pour pas cher et fabriquée en 3 minutes chrono (je n'inclus pas les 2 jours de séchage de peinture (j'ai mis 3 couches car cette peinture est faite pour le bois normalement)). Et si vous avez des questions ou plus de précisions sur sa fabrication, n'hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires ;)



8 commentaires :

  1. Oh merci pour cet article, moi qui adore les oiseaux. Je pense que si je trouve tout ce qu'il faut cet aprm, je me lancerai à réaliser ce mangeoire !

    RépondreSupprimer
  2. "- Les vérandas sont mortelles pour les mésanges (voulant s'accrocher aux façades des maisons, elles ne distinguent pas toujours la baie vitrée). Neuf fois sur dix, elles meurent en percutant la véranda." pauvres mesanges mais le pire c'est le passage sur la bouffe :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi ça m'a fait mal au coeur donc c'est pour ça que je les gâte (mais uniquement en hiver)

      Supprimer
  3. Au bureau je suis juste à côté d'une grande baie vitrée, et effectivement ça n'a pas loupé, un rouge gorge a foncé droit dedans..
    Je suis tout de suite allée le ramasser mais c'était trop tard :(
    Belle idée pour la mangeoire en tout cas, en plus c'est joli :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca doit faire un sacré bruit lorsqu'ils percutent une vitre. Merci en tout cas ^^

      Supprimer