Entre nous, ça pioupioute fort

jeudi 24 janvier 2013 Ingrid | Mémorables oublis 6 Comments

Je ne sais comment cela a commencé. L'année dernière, je crois. Ma belle-mère a dit à Fred qu'il fallait racheter des boules de graisse pour les oiseaux. Et depuis, je suis devenue "Mère Oiseaux".

Lorsqu'on a emménagé là où j'habite encore, j'avais 8 ans. Et il me semble que l'idée de nourrir les oiseaux m'avait traversé l'esprit. Malheureusement, ma mère m'a fait comprendre qu'il n'y avait pas moyen de le faire. La faute à mon chat acrobate et très chasseur. Les rebords de fenêtre, il n'avait pas peur. Ni même grimper aux arbres. Que ce soit chez nous comme chez les voisins d'ailleurs. Ah ça, des cadavres d'oiseau en guise d'offrandes, on en a reçu ! Du coup, j'ai grandi en ayant oublié l'idée d'aider à nourrir ces petites boules de plumes durant les saisons hivernales.

Jusqu'à ce que ma belle-mère parle de racheter des boules de graisse. J'en ai parsemé par-ci, par-là, dans les arbustes. Mais ça ne me convenait pas.

Il y a deux mois, Fred a installé un mangeoire juste devant la fenêtre de sa chambre (oui, c'est moi qu'ai lancé l'idée). Et à chaque réveil, c'est un joli spectacle. Des mésanges, à la quinzaine, se battent pour rentrer, prendre leur graine puis partir la décortiquer plus loin.

Et des graines de tournesol, elles en raffolent ! Déjà 6kg de consommés en deux mois. Alors que mes boules de graisses, elles sont boudées. Ayant pris un grand seau et qu'elles seront périmées le mois prochain, j'ai décidé de mettre les bestioles à la diète ! J'ai retiré la gamelle de graines et j'y ai installé une planche de fortune où 3 boules de graisses sont accrochées en-dessous (afin d'être quelque peu protégées des intempéries).

Et là, bizarrement, elles ne sont plus boudées...






A côté du plaisir de voir les mésanges venir aussi nombreuses manger devant la fenêtre, c'est un bon moyen pour parfaire aux techniques photographiques. Ce n'est pas facile à maîtriser et encore moins à prendre un oiseau en plein vol. Je ne suis pas assez réactive...

Ah puis à côté de ça, je me suis mise en tête de les apprivoiser (au moins une, ça serait bien) et la faire venir manger dans la main.

Oui, j'ai qu'ça à foutre.

PS : Et pour vous prouver que ça en deviendrait presque une obsession passion, il y a 3 autres mangeoires (dont l'écureuil) dans le terrain des beaux-parents. Sans oublier celui que je suis entrain de construire pour le planter dans "notre" terrain. Carrément la bonne grosse caisse en bois de bouteilles de vin.

Promis, je me soigne. Enfin, au printemps lorsqu'il faudra ranger tout ça...

6 commentaires :

  1. J'ai constaté aussi que mes boules de graisse étaient boudées, quelque soit l'endroit où je les installe. Je peux comprendre : ça pue !

    Très jolies photos, mais surtout très jolis modèles !

    RépondreSupprimer
  2. Elles sont superbes tes photos, comme d'hab

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Très jolies photos !
    Quand j'étais plus petite on avait acheté une mangeoire qu'on a mit sur le balcon, au début ça marchait bien même si les tourterelles faisaient peur aux moineaux et aux mésanges... Mais on l'a pas lavé, la mangeoire, et puis d'une année sur l'autre on a rien remis, de toutes façons les oiseaux venaient plus, et là elle tombe en ruine... Mais par contre j'avais réussi à faire manger dans ma main une tourterelle ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Wow! Je suis en admiration de tes photos <3

    RépondreSupprimer