Et si je me mariais ? Ou pas.

mardi 12 février 2013 Ingrid | Mémorables oublis 3 Comments

Il y a environ deux ans, je me suis procurée 3 livres dont deux qui m'ont fait sourire rien qu'aux titres. Et c'est seulement maintenant que je retrouve le plaisir de me remettre à la lecture.

Le premier se nomme : "10 bonnes ou mauvaises raisons de se marier" de Claire Steinlein. Connaissant mon avis sur le sujet, vous comprenez mieux pourquoi j'ai pris ce livre. La curiosité fut forte !

En deux jours, il était lu. Quand je décide de me lancer dans un bouquin, je ne fais jamais les choses à moitié. Après, de là à dire que j'ai été passionnée par cette lecture... Non, pas vraiment.

Déjà, je reste camper sur mes positions. Gros soulagement pour Monsieur.

L'auteure, y a pas à dire, a fait de nombreuses recherches. Il y a pas mal de notes provenant de magazines, sondages, sur les droits et l'origine du mariage etc... Et, ça ne tient qu'à moi, je ne suis pas fan des astérisques, surtout aussi nombreux. Ça gâche ma lecture (tout en ayant conscience que l'auteure n'avait pas d'autres choix).

Dès le début de la lecture, j'ai adoré le ton qui fut donné. Pas mal d'humour, la référence à Britney Spears et son mariage express, notre enfance bercée par Disney et ses princes charmants etc... Sauf que, plus les pages se tournaient et plus la politique et l'origine du mariage s'imposaient. J'ai fini par trouver ça long et barbant.

Actualité oblige, je ne pouvais lire ce livre sans penser à la cause homosexuelle. Et forcément, je me décrochais parfois des lignes.

Pour finir, bonnes comme mauvaises, je ne suis toujours pas dans l'idée de me marier. Sur les dizaines de couples interviewés, certains m'ont fait rester sur ma décision (actuelle). Comme par exemple, cette sensation de perte de liberté, de se sentir obligée par la tradition, la famille, la société etc... Et les raisons qui ont poussées les autres à franchir le pas, restent optionnelles à mes yeux (officialiser l'amour, prendre le nom de son mari, donner un nom à l'enfant, payer moins d'impôts, penser à l'avenir, aux imprévus etc).

Pour conclure, ce livre est une bonne lecture, dédié aux pro comme anti-mariage. Il est intéressant de découvrir les ressentis de différents couples. De tout âge, de niveau social divers. Seul le dernier chapitre peut plus ou moins gâcher l'envie de se demander si oui ou non, doit-on ou veut-on nous marier : le divorce.

Prochaine lecture : Pas d'enfants, ça se défend.

3 commentaires :

  1. Trop marrant pour la photo, je l'ai justement cherchée hier sur le net.. Cet épisode est trop drôle.
    Bref. Pour réagir à cet article, je ne sais pas trop si les raisons pour lesquelles je veux me marier sont celles qu'on attend d'un mariage.. Les temps ont tellement changé, la signification de cette union également... Même si je considère qu'il faut 2 personnes amoureuses à la base...
    Je suis tiraillée entre "la belle robe/la fête avec les amis-famille/montrer notre amour au monde entier" et "ouais bof, pourquoi faire"?
    J'espère qu'un jour, je saurai vraiment ce que je veux... (peut-être que le déclic se fera si mon amoureux se décide à se prononcer sur la question)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les exemples autour de moi, dès mon plus jeune âge, m'ont beaucoup poussé à ne pas me marier. La valeur de l'union s'est détériorée au fil des années. Moi aussi j'aimerais être dans une belle robe blanche, porter une belle alliance etc... Mais j'y vois là de l'optionnel, du superflu dans une vie de couple non officiel qui me convient parfaitement

      Supprimer
  2. Je suis mariée, je l'ai toujours voulu. Pour moi c'est l'aboutissement d'une relation. Ca peut paraître un peu vieux jeu mais j'aime le principe.

    RépondreSupprimer