Trois p'tites choses...

dimanche 10 février 2013 Ingrid | Mémorables oublis 6 Comments

Un psy qui t'apprend comment être heureux et en te proposant au fil des chapitres, des petits exercices à faire.

J'ai vite abandonné la lecture. J'avais l'impression qu'on essayait de me faire entrer dans une secte (celle du bonheur, peut-être ?). Je ne me sentais pas à l'aise à ce qu'on dicte ma vie. Il y a certaines phrases, quelque peu prétentieuses, qui me faisaient penser que l'autre, ce psy, s'exprimait à moi, et non à tous les lecteurs.

Bref, j'ai vite refermé le livre. Mais j'ai tout de même pioché par-ci par-là les exercices qu'ils nous étaient demandés de faire. Juste pour le fun. Des choses toutes bêtes. Je me suis donc prêtée au jeu.

L'un d'eux consistait à noter 3 choses par jour qui m'ont fait plaisir. Et ce, sur une semaine. Chaque soir, je remémorais ma journée et je notais dans mon bloc-note iPhone ces 3 petites choses positives quotidiennes.

Au bout d'une semaine, il m'était demandé de lire d'une traite ces 3*7 petites notes positives. Le but étant de faire prendre conscience que le bonheur existe et ce, pour tout le monde.

Tu te dis, que c'est ridicule. Ce n'est pas la vraie définition du bonheur. Mais lorsque tu lis ces 21 notes d'une traite, là, tu te remets en question.

Car le bonheur, avant tout, c'est quoi ? La base n'étant pas de sourire et s'éloigner des pleurs ? Le bonheur ne se cultive-t-il pas tous les jours ? Le bonheur n'a pas de baromètre qu'il faut obligatoirement atteindre. Le bonheur n'est pas matériel. Le bonheur, ce n'est pas une villa et une porsche et de jolies filles. Ce n'est que superficiel. Car tu retires ces choses-là, le mec, il est perdu. Tandis que le bonheur, le vrai, ce sont des petits instants du quotidien. Et pas besoin de faire des études pour prouver qu'en faire des tonnes, c'est de la connerie. Il vaut mieux en vivre un petit peu de temps en temps mais que ça dure des années (toute une vie, oui !) plutôt que de frapper fort et que ça ne dure que quelques jours.

Cette liste donc, je l'ai faite durant une semaine. Elle m'a permis de prendre conscience que ma vie n'était pas si merdique que ça. OK, je n'ai pas de boulot. OK mon père est malade. OK je n'aime pas mon corps. Mais est-ce que ça doit faire de moi une personne malheureuse, condamnée à l'être toute sa vie ?

Je dis non. Car encore très récemment, je culpabilisais de penser à moi, de sortir, de rire, d'être amoureuse (!!), etc... C'est tout de même très con de culpabiliser pour une chose dont tout le monde a droit, n'est-ce pas ? J'ai l'impression qu'on a plus facile à culpabiliser d'être heureux (ça gêne) que malheureux (y a toujours pire que soi).

Mais j'ai décidé d'être heureuse. Même si ce n'est pas toujours rose. J'ai décidé d'accorder le droit de passage du bonheur dans ma vie. Et même lui offrir une carte de fidélité (tant qu'à faire).

Le bonheur ne se résume pas forcément à gagner la super cagnotte du loto, à avoir une villa, un yacht, un corps de rêve etc... Le bonheur peut se résumer ainsi (la seconde semaine 2013) :

01. J'ai perdu 200grs
02. 1h30 au téléphone avec mon poussin
03. Monsieur est en week-end plus tôt que prévu
04. Remporté des vernis
05. Promenade à deux à Nancy
06. Le délicieux bison du Buffalo Grill
07. J'ai couru 7 km
08. Un commentaire très gentil laissé sur mon blog
09. Un SMS de mon poussin
10. Une partie de rigolade avec les beaux-parents
11. La fête que me fait Bout'chou (à chaque fois)
12. Prendre en photo un geai, en plein vol
13. Mes photos hivernales ont eu du succès
14. Apprendre qu'il y aura des petites surprises dans le colis en plus que ce qui est prévu au départ
15. Dire à ma mère que sa fille est belle
16. Je suis sous les 72kg
17. Je me suis réveillée avec deux mésanges sur le rebord de fenêtre
18. Et j'ai eu droit à mes premiers croissants 2013 du dimanche
19. Un petit mail de bonne année de ma p'tite pointe d'épices
20. Un SMS surprise de Monsieur
21. P'tite bouffe avec le Band'

Pour vous, ça ne vous parle pas, forcément. Mais pour moi, toutes ces petites choses me parlent. Je finissais chaque journée avec le sourire en me remémorant ces dernières heures.

Cet exercice m'a permis de me poser 5 minutes et de réfléchir à ma journée. Car même si ce n'est pas toujours rose, même si je n'aime pas toujours ma vie, on trouve toujours ce petit quelque chose qui fait que, la vie est belle malgré ses aléas. Suffit de prendre le temps de vivre, de penser aux jolis moments et de mettre de côté ceux qui gâchent nos sourires.

Je n'ai pas réitéré l'exercice. Mais cette semaine m'a fait prendre conscience que le bonheur est à la portée de tous, avec quasi rien. Recevoir un SMS de sa best, c'est facile, rapide, pas cher. Ce n'est qu'un SMS et alors ? Son contenu m'a fait sourire. Synonyme du bonheur... Et, en envoyer un à son homme, ça me fait plaisir de savoir que je vais le faire sourire à sa lecture (les copines IG ont eu un aperçu ici que seuls Fred et moi connaissons le sens).

Alors pour ceux pour qui rien ne va, que vous vous sentez mal, que vous n'avez pas ce que vous rêviez tant, posez-vous 5 minutes, chaque soir. Et prenez-le temps de remémorer votre journée. Et vous verrez qu'il y a toujours un moment, pas forcément trois, mais vous trouverez toujours ce petit quelque chose qui a fait un peu de bien en vous. Ne soyez pas de mauvaise foi. Puis, le bonheur, ça se provoque pour un rien. Suffit de le vouloir et ne pas se laisser s'enterrer dans la déprime. Et le bonheur se partage, il est contagieux. Si vous n'arrivez pas à vous rendre heureux malgré ce petit exercice, faites-le pour ceux que vous aimez. Vous y trouverez tôt ou tard votre part de bonheur ;)

A méditer : ici, et .

6 commentaires :

  1. On ne peut pas nous donner les clés du bonheur, mais on peut trouver le chemin via quelques petites choses simple du quotidien... Ces temps ci j'essaie également de voir un peu plus le côté positif de ma vie, de ne pas autant me prendre la tête (même si c'est dur parfois)...
    Et comme tu dis, le bonheur est contagieux donc contente de lire cet article, tes petits bonheur et merci pour le lien ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Marcelle Chose, dont je lis le blog, utilise aussi cette technique de noter chaque jour un petit moment sympa de la journée, dans un petit carnet.

    Il ne me reste plus qu'à acheter le petit carnet ! Parce que je crois que c'est un truc chouette anti-ruminements...

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai jamais fait cet exercice mais je suis profondément convaincue de son bien-fondé... On peut toujours s'apitoyer sur son sort, mais je pense que mieux vaut profiter de tous ces petits riens (!) journaliers lorsqu'ils se présentent... Car après il sera trop tard !
    Nos vies sont plus ou moins pas comme on les aurait voulues ou imaginées, mais après tout ce n'est pour cela qu'on ne doit pas les apprécier. La vie est trop précieuse et trop vite passée pour ne pas profiter de tous ces petits bonheurs... Qui à la fin feront que notre vie aura été heureuse !

    Moi j'ai aussi décider de fuir comme la peste les gens "négatifs", ceux qui se plaignent toujours, qui râlent tout le temps, etc. Pour moi, ils sont "nuisibles" à mon bien-être ;-)

    Allez j'arrête mon roman... Je te souhaite tout le bonheur du monde, tu le mérites, tu es une belle personne (et ne laisse jamais qqu'un te dire le contraire...) !
    Des bises

    RépondreSupprimer
  4. J'ai déjà essayé cet exercice et j'ai vite laissé tomber... Au début, je m'appliquais, je prenais le temps, etc. et puis la masse de boulot a pris le dessus et quand j'allais me coucher à minuit passé, je n'avais pas la force de prendre mon petit carnet et d'écrire dedans ^^

    RépondreSupprimer
  5. Je ne peux faire qu'être d'accord avec ton article.
    J'ai envie de te conseiller de lire le livre "la liste de mes envies". c'est un roman assez "bouleversant"
    Je ne t'en dis pas plus ;)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai beaucoup aimé lire tes petits bonheurs quotidiens.

    RépondreSupprimer