Divorce et incontinence

mercredi 20 mars 2013 Ingrid | Mémorables oublis 0 Comments

Ou plus officiellement : "A la conquête des femmes - Confessions d'un manager de l'intime" de David Frappart.

Ce livre est différent des 2 précédents (dont je vous ai fait le compte-rendu ici et ) même si on y parle un peu des enfants et beaucoup des femmes.

David est un homme pour qui tout va. Un chouette boulot, une femme qu'il aime et deux filles qu'il adore. Sauf que pour sa femme, la vision est toute autre. Elle demande le divorce.

Le monde merveilleux de David s'écroule. Lui, qui travaille dans l'intimité des femmes (il est directeur marketing d'une multinationale en hygiène féminine) n'a rien vu venir.

Autant il est expert en règles et incontinence, autant il n'a rien compris lorsque sa femme le quitte pour un autre.

Difficile alors de concilier un métier de l'intime quand la sienne bascule.

À travers cette autobiographie, David Frappart nous raconte sa vie de futur divorcé, ses aventures plus ou moins réussies et sa maîtrise de l'incontinence féminine.

AVIS : Le résumé me plaisait. Un homme qui travaille pour des serviettes et des tampons hygiéniques, avouez que c'est quelque peu original. Je cherche toujours l'humour dans ces 280 pages. Un peu mensonger donc... Hormis les quelques informations sur l'incontinence et les menstruations (l'incontinence touche plus de femmes que je ne le pensais et la serviette est loin de quitter les rayons de nos supermarchés au profit des tampons), j'avais espéré à un peu plus de richesse dans cet ouvrage. Les aventures relayées n'ont rien de bien passionnantes (je ne retiens que celle avec Nina).

Un point négatif tout de même : les mots parfois crus employés durant l'intimité. Je n'ai pas pour habitude de lire et voir des scènes érotiques. "Suce-moi" et "Prends ma queue" ne font pas partie de mon vocabulaire. Non pas que je sois prude mais j'avoue que c'est une façon de parler qui ne me correspond pas et donc, me gêne. Forcément, ça s'est ressenti dans ma lecture.

NOTE

Bref, je recommande sans vraiment le recommander. Un peu instructif au niveau de l'hygiène féminine mais question humour, on repassera.

0 mémorables oublis :