Pinterest passe à la casserole

jeudi 3 octobre 2013 Ingrid | Mémorables oublis 3 Comments

Pinterest, le site que j'évitais comme la peste depuis des mois (des années ?) car je savais que c'était le mal... Puis un jour, où je devais m'ennuyer ferme, je suis allée dessus. Une recherche de quelques minutées s'est transformée en une après-midi complète. Le lendemain, je m'inscrivais.

Je savais que je signais mon arrêt de mort (non quand même pas). Enfin si. Car j'étais forcément obligée de télécharger l'appli. Là aussi j'y passe beaucoup de temps tous les jours. Je m'y promène pour diverses raisons : déco et cuisine principalement.

Et comme je vous l'ai annoncé dans mes précédentes brèves, j'ai récupéré un mini-four. Du coup, je suis encore plus accro à ce site... A la base, je m'étais fait 3 tableaux. Aujourd'hui, j'en suis à 23.

HELP !

Je suis du genre à tester de nouvelles recettes. Je me lasse très vite en général et sur tout (sauf dans mon couple, heureusement pour Fred). Je vous propose donc un petit bilan des recettes que j'ai récemment faites.

Le tiramisu rhubarbe/spéculoos : Je vous en ai d'ailleurs fait un article ici tellement il fut un succès la première fois que j'en ai fait (de ce qu'on m'en a dit puisque je n'aime pas la rhubarbe).

Les churros au four : Ca me rappelle toujours mon enfance lors de mes quelques vacances à St Tropez. J'adore les chichis et j'essaye d'en manger une fois par an, lors de la fête foraine. Et forcément, lorsque je suis tombée sur cette recette, il était obligatoire que j'essaye ! Verdict : c'est vrai que ce n'est pas aussi croustillant que les churros qu'on met à frire et je rajouterai moins de farine ou carrément incorporé du sucre vanillé dans les ingrédients de base. Après, c'est normal que ce soit moins bon que ceux de nos fêtes foraines (et autres événements festifs) mais question régime, c'est parfait (et vraiment, mais alors vraiment pas onéreux).

- Apéritif Chorizo/feta/olive : Le seul hic, c'est la fêta qui n'est pas facile à couper et à garder en un seul morceau au moment où l'on met le pic. Ca se décompose et donc, niveau présentation, c'est chaud. Je préfère légèrement faire ça en verrine en ajoutant simplement un peu d'huile d'olive et des herbes de Provence.

- Pizza sans pâte : Je ne suis pas fan de la courgette que je trouve sans saveur et avec une texture spéciale. Mais en ayant récolté pas mal, il me fallait bien les utiliser et j'ai trouvé cette recette fort sympathique où la tranche de courgette fait office de pâte à pizza. Par contre, pas facile à faire de jolies tranches d'un demi-centimètre. Attention à bien choisir sa courgette : pas trop petite car on ne met rien dessus et pas trop grosse, sinon on a le souci des pépins à retirer et ça fait des trous. La garniture est identique à une pizza basique (j'ai juste mis du bacon à la place du jambon). Je recommande (pour les régimeuses, c'est un joli compromis).

- Râpés de pommes de terre au gaufrier (je ne retrouve plus la recette que j'ai utilisé) : J'étais enchantée d'avoir trouvé cette recette car j'adore les râpés mais ça fait bien longtemps que je n'en ai pas mangé à cause de son riche apport calorique. Là, ce fut juste le bonheur total d'avoir des râpés light. Sauf que, ce fut un fiasco et je ne sais pas pourquoi. La pâte n'aura jamais prise. Elle aura juste cramé sur les plaques. Pourtant j'avais passé de l'huile au pinceau dessus mais rien à faire. Je n'aurai pas réussi à obtenir des gaufres salés. La préparation aura fini à la poêle. Le goût était là mais pas la texture râpée.

- Pommes de terre rôties à l'indienne : j'ai mis de l'huile d'olive et des épices mélangées à l'indienne. Le tout dans du papier d'alu et au barbec'. Ce fut fameux.

- Cookies au parmesan et tomates séchées : le coup de coeur des fêtes de fin d'année 2012. Pas gras, moelleux et très parfumé. Tellement meilleur que des gâteaux apéritifs achetés.

- Tarte à la courgette et au camembert : Pas forcément light avec le camembert mais délicieuse. Je rajouterais tout de même le double en carré frais (j'avais pris des natures qui plus est) et cuisson de 35/40 minutes au lieu des 25 annoncées. Ah puis j'ai tout enfourné en une seule fois.

- Flammekueche : Faut savoir que j'en ai jamais mangé jusqu'à cette semaine. Fred adore cette tarte flambée mais je ne cours pas après les lardons. Et puis, maintenant que j'aime les oignons (au bout de 31 ans, il serait peut-être temps), je me suis lancée dans cette recette. Je n'ai pas mis de fromage blanc et j'ai remplacé les lardons par des dés de bacon (moins gras). Du coup, évitez d'ajouter du sel. Verdict ? Super bon ! Je n'ai mis qu'une simple pâte feuilletée sans chercher à l'affiner plus. Deux oignons suffisent et la muscade est optionnelle. Bref, ce fut une chouette découverte pour mes papilles et Monsieur fut conquis (en même temps, il n'est vraiment pas difficile à satisfaire, tant que c'est mangeable (et comestible)).

3 commentaires :

  1. Je me note les cookies, je trouve ça super original !

    RépondreSupprimer
  2. Ça donne envie... faudrait peut-être que je me mette à la cuisine :/

    RépondreSupprimer