Mettre la main à la pâte

lundi 2 décembre 2013 Ingrid | Mémorables oublis 5 Comments


Il y a 3 ans, beau-papa achetait une machine à pain à sa femme car elle voulait y faire sa confiture. Au final, la machine ne sera jamais sortie de son carton, préférant, après réflexion, la cuisson traditionnelle.

Trois années donc où la machine prenait poussière à la cave. Jusqu'à un matin d'octobre où l'idée m'est venue de fabriquer un pain. Car je n'en ai jamais fait et je voulais savoir si c'était facile et surtout, bon !

J'ai donc sorti la machine, feuilleté les livrets et j'ai choisi de faire la recette du pain blanc, façon express. Basique pour un premier pain.

Ajout des ingrédients, on programme et 1h après, mon premier pain était dégusté. Sauf que, on a mangé de la pâte à sel tellement c'était salé ! Sur le moment, je me suis dit "Oh non Ingrid, ne me dis pas que tu as confondu cuillère à soupe et à café. Que tu as regardé une autre recette ou je ne sais quoi pour justifier un tel désastre". Eh bien non, j'avais parfaitement respecté les dosages.



Mon pain était joli mais immangeable (il fut quand même mangé, c'était écœurant mais mangeable). Bref.

Je ne me suis pas laissée abattre puisque deux jours plus tard, je renouvelais l'opération en ne mettant qu'une seule cuillère à café de sel (contre les 4 suggérés). Le pain fut meilleur à la dégustation mais niveau texture, ce n'était vraiment pas ça. Le pain peinait à lever et la mie était très pâteuse, collante.

J'ai fini par me dire que c'était la recette du livret qui était fausse.

Puis beau-papa a acheté de la farine pour pain paysan. J'ai lancé le programme adéquat et résultat, nouvelle déception. Le pain n'avait pas du tout levé et niveau texture, idem que pour le pain blanc. Je me suis promise de ranger la machine à pain dans son carton et qu'elle y reste définitivement !


Mais, je suis têtue. Je sais cuisiner, lire une recette. J'suis quand même pas conne à ce point pour rater tous mes pains ! J'ai donc cherché sur le net et c'est grâce aux conseils de la talentueuse Chefnini que j'ai résolu le problème : la machine à pain que beau-papa a acheté au Lidl, bah c'est d'la merde. En lisant l'article de Virginie, j'ai découvert l'histoire du taux d'humidité. Toutes les machines à pain (de marque en tout cas) ont un taux de 60%. Tandis que celle que j'ai a un taux de 53%. Ce qui veut dire que 99% des recettes à la machine à pain que l'on trouve sur le net ou dans les livres, sont calculées avec un taux de 60%. Et moi, j'dois sortir à chaque fois ma calculette pour obtenir le bon dosage de liquide.

J'ai donc refait un pain paysan avec mon restant de farine en ajoutant l'eau nécessaire avec les 53% de TH. Et, j'ai envie de dire ENFIN, j'ai sorti un pain gonflé, doré et avec une jolie mie aérée. Idem lorsque le lendemain, j'ai fait du pain blanc avec la recette donnée par Virginie. Je sors enfin du vrai pain !


Me revoilà donc boostée pour en faire avec d'autres ingrédients. J'ai donc fait un pain aux allumettes de bacon (bien moins grasses que les lardons), sans ajouter de sel (le bacon l'est assez ainsi) avec une petite poignée de gruyère râpé.

Et là, le drame. Le pain a levé de moitié et de nouveau une mie pâteuse. Force est de constater qu'à chaque pain où je dois à chaque fois calculé le liquide, je dois en plus calculer (ou faire au pif) les autres ingrédients qui pourrait augmenter le TH et donc, foiré mon pain.

Bref, n'achetez pas de machine à pain au Lidl. Car bien qu'elle fonctionne très bien, n'est pas encombrante ni bruyante, elle a été mal conçue. Et je ne sais pourquoi. Il y a qu'à chercher Silvercrest dans Google pour s'apercevoir que beaucoup de personnes rencontrent les mêmes problèmes que moi et finissent par la vendre (sauf que moi, ce n'est pas ma machine et bonne chance pour revendre ça).

Histoire de changer du pain blanc que je peux donc faire uniquement nature, j'ai décidé de faire une brioche (j'vous avais dit que j'étais têtue). On m'a donné une super bonne recette mais j'ai vite fait une croix dessus lorsque j'ai lu qu'il fallait ajouter 50 000 ingrédients. J'ai donc opté pour la farine Francine, spéciale brioche maison où y a juste le lait et le beurre à ajouter. Une fois encore, j'ai fait le calcul pour connaitre le dosage de lait à incorporer (et franchement, c'est barbant de devoir toujours calculer alors que si j'avais une machine à pain de marque, la question ne se poserait même pas !).

Avec l'expérience, je sais que le visuel ne veut rien dire mais force est d'admettre que ma brioche est magnifique. Bien entendu, chaque dégustation se fait à la sortie de la machine. Verdict en coupant une tranche : la mie est magnifique ! La cuisson est parfaite ainsi que la dorure. Je n'avais jamais mangé une brioche aussi bonne (je n'exagère pas (en même temps, si j'en mange une fois tous les 5 ans, c'est énorme)). Juste mettre 50g de beurre au lieu des 75 demandés.


Ca n'enlève en rien mon envie de machine à pain. De marque ! Car faire son propre pain, c'est tout de même simple, rapide et t'y gagnes financièrement. Puis, y a quand même cette petite fierté de dire "c'est moi qui l'ai fait". Même si c'est la machine qui a tout fait, je vous l'accorde.

Tout ça pour dire que Noël approche. Donc si vous avez pitié de moi, n'hésitez pas. D'autant plus que je ne demande pas une machine de professionnel, qui fait vaisselle et repassage en plus. Non non, rien de tout ça. Juste une machine à pain avec 60% de TH. Un rêve ♥

PS : Le TH n'est absolument pas compliqué à calculer. Même avec mes 2 de moyenne en maths à la fin du collège, j'ai réussi. C'est juste (j'crois que vous l'aurez compris), que c'est chiant, ça manque de précision pour les autres ingrédients et du coup, ça me limite aux pains natures et donc, basiques. Et pour celles qui ont eu l'idée de s'acheter la même machine ou qu'il en existe d'autres (sacrilège !) avec ce même problème de TH, je vous invite à lire ceci :

01. prenez la recette la plus basique du livre de recettes fourni avec la machine à pain (souvent le pain blanc).

02. faites le calcul suivant :
TH = quantité d'eau (en ml ou en g) / quantité de farine à pain (en g ) x 100.
Un exemple : s'il vous faut 300 ml d'eau pour 500 g de farine, alors votre machine a un TH de 60. En effet, 300 / 500 x 100 = 60.

03. faites le calcul inverse :
Quantité d'eau (en ml ou en g ) = TH / 100 x Quantité de farine à pain (en g).
Un exemple : pour adapter une recette qui demande 350 g de farine à une machine dont le TH est de 60 : Quantité d'eau (en ml) = 60 / 100 x 350 = 210. Il vous faudra donc 210 ml de liquide pour faire un bon pain.

5 commentaires :

  1. J'ai hâte aussi de faire mon pain! De mon côté je ferais la pâte avec le thermomix (on doit le recevoir dans les jours à venir) et la cuisson au four! J'ai une amie qui fait de superbes baguettes très bonnes de cette façon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y en a pas mal qui le font ainsi mais la flemmarde que je suis préfère tout de même la MAP (t'as rien à faire du début à la faim :p). Et franchement, n'hésite pas. Je ne sais pas si on y gagne financièrement mais c'est un plaisir de le faire à la maison (et de varier les saveurs qui plus est)

      Supprimer
  2. Je me tâte à m'en offrir une car comme je dois éviter un peu le gluten (je ne suis pas allergique ni intolérante mais comme j'ai des soucis de digestion, c'est mieux), je me dis que manger du pain sans gluten, c'est plus facile quand tu le fais toi-même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus facile et pas mauvais. D'autant plus qu'il n'y a pas mal de recettes sans gluten, très bonnes parait-il. Et je ne vais pas être objective mais songes-y (la wishlist est d'actu :p)

      Supprimer
  3. Mon oncle a une machine à pain et j'adore à chaque fois qu'il fait du pain. Je suis contente que tu aies finalement trouvé une recette qui convienne un peu et que tu es insistée même si la machine t'a donné du fil à retordre !

    RépondreSupprimer