[121] Premières brèves de janvier

vendredi 31 janvier 2014 Ingrid | Mémorables oublis 6 Comments


Nouvelle année, nouveau design. Certes, je ne me suis pas foulée. J'ai ressorti un vieux thème que j'avais utilisé, je crois bien, pour inaugurer le nouveau nom actuel de ce blog. Et en parlant de blog, même si je ne retrouverai plus jamais le rythme régulier d'il y a 3/4 ans, je suis contente d'avoir publié mon 1000ème article. Bon, ça ne change rien pour vous (ni pour moi à vrai dire) mais ça fait quand même un petit quelque chose de savoir que je suis toujours là et que je résiste assez bien à l'envie de fermer Mémorables Oublis.



Je vous avais parlé le mois dernier d'une bonne nouvelle concernant Fred. Il bosse (depuis le 13 janvier) comme employé municipal. A mi-temps et ce, pour une durée d'un an. Il n'a pas beaucoup hésité car même s'il gagne moins qu'à l'usine, au moins à la commune, il fait ce qu'il lui plait. Il aime bouger, bricoler, diversifier ses journées, son travail. Il n'a pas de patron sur le dos, n'a pas un quota à produire et surtout, SURTOUT, il n'est pas entouré de cons et d'hypocrites. Quinze jours qu'il va au travail avec sérénité et il s'entend très bien avec son collègue. L'avantage également de ce mi-temps, c'est qu'il a ses après-midi de libre et pourra donc continuer à s'occuper du terrain et préparer le jardin. Et sinon, ce contrat pourrait l'amener à bosser dans d'autres communes et pourquoi pas, en temps plein voire mieux, être embauché.



Iago nous a fait des misères ces derniers jours. Ce que l'on pensait être une entorse (car Monsieur était rentré un soir en boitant, gardant le plus possible la patte levé), c'est avéré deux jours plus tard que ça cachait une petite blessure. Monsieur a un trou (petit mais profond) au niveau du coude. Autant il est adorable ce chat, autant il ne se laisse pas soigner. Surtout que Fred tourne vite de l'oeil (oui, je vous parle d'un grand gaillard). Donc seule, ce n'est pas facile alors direction vétérinaire. Quant à lui donner les cachets, c'est le bordel. Il est intenable. Écraser, dans de la viande, injecté par seringue, rien à faire (on a encore en travers de la gorge le cachet anti-puces à 8€ qu'on a jamais réussi à lui faire prendre, en poudre dans du yaourt). Bref, Iago va maintenant bien (preuve de cette photo prise le lendemain de sa blessure alors qu'il se la jouait toujours tripattes).


D'ici quinze jours, nous allons commencer les semis. Enfin, moi je m'y colle car Monsieur doit finir de préparer le terrain. On va tenter les oignons rouges (7€/kg, y a vraiment pas moyen). Le seul hic, c'est qu'ils se conservent assez mal. Des conseils ? (autre que celui de les éplucher, couper et mettre au congélo). Il nous faut surtout construire une serre (tu vois les tarifs, tu pleures) car la nôtre n'a pas résisté aux grands vents et sans serre, nous n'irons pas loin... Et même si nous avons un très chouette hiver jusqu'à présent, j'ai hâte que le printemps débarque. Signe de fleurs, de verdure, d'insectes etc... En parlant d'insectes, j'ai verni le nécessaire pour construire l'abri. Et à force de nous promener en forêt, en bordure de route etc..., on y trouve pas mal de matériaux utiles pour le remplissage. J'essaye, j'ai bien dit j'essaye, de penser à faire souvent des photos afin d'un futur article DIY.

6 commentaires :

  1. Pour les oignons (après je sais pas si ça marche comme ça pour les rouges etc), ma maman prends les tiges de plusieurs et les tresses ensembles, puis les accroche de façon qu'ils pendent la tête en bas. Tout ça dans un endroit à l'abri des intempéries xD

    RépondreSupprimer
  2. Mia est "insoignable" aussi... J'espère qu'elle ne sera jamais gravement malade... Je crois que je profiterai du vaccin annuel pour lui faire prendre son vermifuge (7 Euros le comprimé gâché, ça fait un p'tit peu mal au porte monnaie).

    RépondreSupprimer
  3. Pour lui faire prendre son comprimé, voici deux possibilités conseillées par ma vétérinaire : Tout d'abord, écraser le comprimé et le mélanger avec du fromage fondu (type vache qui rit). Ensuite, soit il se laisse un minimum faire et tu le lui colles au palais, soit il est gourmand et tu peux lui donner au doigt et si c'est impossible, tu peux lui en badigeonner les babines. Il devrait alors pas tarder à se nettoyer et hop, médicament avalé !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Ingrid. Je voulais savoir où tu avais eu un de tes designs de blog précédents. Je parle de celui où on ne voyait que les titres et photos de des articles, où tout était condensé. Cela remonte à plusieurs mois ... Aurais-tu la possibilité de me donner le lien ou le nom du site où tu te l'étais procuré ?
    Merci d'avance :)

    RépondreSupprimer
  5. @Ginie : Oui, on fait ainsi pour toutes les épices mais l'oignon rouge ne se conserve pas pour autant (et ça m'embête de devoir les congeler)

    @Lydie : Iago gigote beaucoup donc il n'est pas facile de lui donner son comprimé sans lui faire mal. Si seulement ils pouvaient comprendre que c'est pour leur bien...

    @etcroquerlavie : Oh je connais bien ces conseils mais ce comprimé est parfumé (il est conçu pour que le chat/chien en raffole comme un bonbon). Donc même mélangé, il n'en veut pas et si je lui mets avec le doigt, il recrache et finit par baver/buller au contact du médicament qu'il refuse d'avaler (p'tit con -___-)

    @9moisplustard : tu as de la chance que je l'ai gardé au cas où je voudrais le ressortir un jour (http://iksandi.com/2012/08/blogger-template-galauness)

    RépondreSupprimer
  6. Merci beaucoup ! C'est vraiment gentil de ta part :)

    RépondreSupprimer