Se plaindre n'est pas interdit

jeudi 6 mars 2014 Ingrid | Mémorables oublis 6 Comments

Et pourtant, je me l'interdis. Peut-être parce qu'au cours de ma vie, j'ai entendu ici et là des réflexions qui font que maintenant, je me tais, j'encaisse, et je finis par déprimer. Comme c'est le cas depuis quelques temps d'ailleurs...

C'est vrai, de quoi je me plains ? Mon père est malade et je suis en bonne santé. Je suis heureuse en couple alors que beaucoup de personnes souffrent de leur célibat. J'ai toujours eu un sommeil compliqué (je tiens de mon père) mais qu'est-ce que je la ramène ? Je ne bosse pas. Ce genre de réflexions à deux balles m'irrite un peu.

Je pense avoir le droit comme tout à chacun d'avoir mes faiblesses, mes moments de doute, de pleurs etc... Mais je ne l'assume pas. J'ai fini par me mettre en tête qu'il y a pire que moi donc je n'ai pas à me plaindre. Mais je ne suis pas parfaite, je suis humaine. Avec des hauts et des bas (comme aujourd'hui). Tout comme Bill Gates (milliardaire) et Megan Young (Miss Monde), bien que tout leur réussisse, ils ont eux aussi le droit de se plaindre.

On m'a collé dans les dents de me trouver un boulot ou de me prendre un apart'. Il faudra qu'on m'explique un jour quel est le rapport. Car on peut avoir un CDI et une belle maison et déprimer quand même. Les gens ne cherchent pas toujours à comprendre ce qui ne va pas chez toi. Ils ont plus facile à te lancer des piques. Car jamais je me suis plains de ne pas avoir d'argent, de ne pas pouvoir sortir, m'acheter ce dont j'ai envie, d'être grosse/bouffer n'importe comment sans rien faire etc...

Non, je ne suis pas du genre à me plaindre. D'autant plus que, comme dit plus haut, je n'ose pas le faire. Je finis juste par avoir une baisse de moral. La solitude me pèse, mes kilos en trop me font souffrir, la vie parfois me fatigue. Les gens aussi et d'autres petites choses un peu plus personnelles... Mais je ne m'en plains pas. Je vais simplement pleurer un bon coup et demain, ça ira mieux. Enfin, c'est ce que je me force à croire. Car les soucis seront toujours là. C'est juste que demain, j'aurai plus facile à les gérer.

"Fais de ta plainte un chant d'amour pour ne plus savoir que tu souffres"         Proverbe touareg

6 commentaires :

  1. Je suis comme toi, je prends beaucoup sur moi en me disant qu'il y a toujours pire :) Mais au fond je pense que c'est bénéfique, le fait de garder ça sous silence, ça évite de tourner ses problèmes en rond et de voir la vie de manière plus optimiste ! En tout cas ça marche assez bien pour moi !

    RépondreSupprimer
  2. Comme je me retrouve dans ce post !!! Courage... Prends sur toi et avance !!! Bizzz. Mymy & Co.

    RépondreSupprimer
  3. Je sais je me répète, mais si ça te pèse de trop, je suis là ;-) Plainds toi, ça soulage ♥

    RépondreSupprimer
  4. Moi je pense aussi que c'est bon de se plaindre, ou de dire tout simplement ce qu'on a sur le coeur. Mais je sais aussi que plein de gens ne comprennent pas ça. Certaines personnes "guérissent" de leurs maux dans le silence mais d'autres avons besoin d'en parler, d'extérioriser. Donc si moi je respecte le silence des autres pourquoi les autres ne feraient pas un effort et m'écouteraient ? Enfin voilà, la vie est ainsi faite, on est tous différentes et dans la différence on y trouve les bonheurs mais aussi les désespoirs.

    RépondreSupprimer
  5. Ce n'est pas parce que d'autres ont des problemes plus importants que les tiens ne comptent pas, ou sont insignifiants. Tout probleme, baisse de morale a son importance pour celui/celle qui le/la vit ;)

    RépondreSupprimer
  6. bonjour, je me suis bcp reconnue dans ton post ! ce qui est important pour toi ne l'est pas forcément pour d'autres, c bien pour ça que parfois les gens ne se comprennent pas. Courage! bisous

    RépondreSupprimer